Mot-clé - ❤ Coups de coeur ❤

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 30 octobre 2020

Nevermoor T1 - Les défis de Morrigane Crow (Jessica Townsend)

41639045._SY475_.jpg CoupDeCoeur2016.pngPrésentation de l'éditeur :

Morrigane Crow est née le jour du Merveillon, ce qui signifie deux choses :
1. Elle est maudite.
2. Elle est condamnée à mourir à minuit le jour de ses onze ans.
Son cercueil l’attend.
Elle est sauvée in extremis par un homme étrange qui l’emmène dans le royaume magique de Nevermoor…

***

Quelle magnifique découverte que cette série ! En entamant la lecture de ce tome 1, j'avais le sentiment de celui qui a fait une véritable trouvaille, qui se trouve en présence d'un trésor.

Depuis Harry Potter, je n'ai, je crois, rien lu d'aussi fantaisiste et original dans ce genre littéraire jusqu'à Nevermoor. Et si je fais cette comparaison avec la saga du célèbre sorcier, c'est à dessein, car, comme d'autres lecteurs, je trouve une ressemblance entre les deux séries. Mais, pour autant, et malgré les similitudes, Jessica Townsend a su créer un univers qui lui est propre. Et que j'ai aimé son monde ! Que de trouvailles, de fantaisies, de gadgets, de personnages incroyables... C'est typiquement ce que je cherche dans un roman fantastique de ce type. Nevermoor, c'est une histoire à la croisée des univers de J. K. Rowling et de Roald Dahl, entre autres, mais c'est clairement une nouvelle empreinte dans le monde de l'imaginaire, celle de son auteure.
Ce premier tome, c'est l'illustration parfaite de l'influence que la littérature peut avoir sur l'écriture d'un auteur, mais sans que ce soit négatif. Il ne s'agit pas en effet d'un facsimilé, mais de la subtile restitution d'influences dans une œuvre littéraire inédite.
Tout cela pour dire que j'ai adoré ce récit dans lequel j'ai plongé avec délice.
Un bijou du genre. 

Titre original : The Trials of Morrigane Crow
Traduit de l'anglais par Juliette Lê
PKJ, 476 pages, 2017 pour l'édition originale et 2018 pour l'édition française

Acheter Nevermoor T1 - Les défis de Morrigane Crow sur Les Libraires.fr

vendredi 23 octobre 2020

La vague des BD #24

007590380.jpg

Présentation de l'éditeur :

Un Irlandais bercé pendant toute sa jeunesse du rêve américain, se voit pour la énième fois expulsé des USA pour non renouvellement de sa carte de séjour.
Il va s’imposer, en guise d’exorcisme, le Pacific Crest Trail, un trail de 4 240 km qui coure de la frontière mexicaine à la frontière canadienne, du désert à la glace en traversant 25 parc nationaux.
La manière la plus radicale de se confronter à soi et à l’Amérique loin de tous les fantasmes et les rêves d’enfance.
Une sorte d’Into the Wild « secure », mais qui n’en égratigne pas moins tous les paradoxes et les zones d’ombre de la société américaine contemporaine avant l’élection de Trump.

J'ai lu ce roman graphique sur la (judicieuse) recommandation de ma libraire, et ce fut une superbe découverte. D'autant que, de moi-même, je ne serais probablement pas allée vers cette BD. 
C'est un petit format compact (plus de 300 pages) avec une alternance de dessins dans des tons de bleu et de rose, et de textes. Un voyage par procuration, dans les pas de ce jeune auteur qui s'est lancé dans ce pari fou de faire le Pacific Crest Trail. Je n'avais jamais entendu parler de ce trail, à présent j'en sais davantage sur ce parcours difficile qui traverse trois états américains et une grande diversité de paysages. 
Ce récit de voyage à pied est tout-à-fait fascinant, et le temps de quelques heures, j'étais aux côtés de Luke Healy, je vivais sa soif et sa faim, sa peur, son épuisement physique, mais aussi son envie de continuer à marcher malgré tout, la beauté du décor, les rencontres humaines.
Comme une sorte de récit initiatique, un long sentier qui réconcilie (ou pas) avec soi-même, une parenthèse pour se mettre à l'épreuve et réfléchir.
Passionnant.

Americana
Luke Healy

Casterman, 2020

Acheter Americana sur Les Libraires.fr

006971066.jpg

Présentation de l'éditeur :

Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait dans votre vie ?
Au début c’est à cause de son nom rigolo que Julie s’est intéressée à son nouveau voisin. Mais très vite, il y a eu tout le reste : son charme, son regard, et tout ce qu’il semble cacher…
Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques de plus en plus délirants…

Il s'agit ici de l'adaptation en BD du roman éponyme de Gilles Legardinier. Comme j'avais adoré Demain j'arrête !, lorsque j'ai découvert l'existence de cet album, j'ai eu envie de le lire et de me replonger dans l'histoire un peu folle de Julie. Et c'était très chouette !
J'ai beaucoup apprécié le style graphique de Laetitia Aynié qui me fait penser à celui de Margaux Motin. 
Ayant lu le roman il y a déjà un bye, je n'en avais plus grand souvenir, si ce n'est celui d'une lecture drôle et réconfortante. Cette adaptation est dans la même veine et restitue bien cet esprit de légèreté.
Un fort agréable moment.

Demain j'arrête !
Laetitia Aynié, Véronique Grisseaux

Michel Lafon, 2019

Acheter Demain j'arrête ! sur Les Libraires.fr

007780038.jpg

Présentation de l'éditeur :

Ys, est une ville d’une beauté merveilleuse avec son palais et ses jardins aux milieux des mers.
Leur souveraine, Malgven, « Reine du Nord » a utilisé sa magie pour maîtriser les monstres marins et ériger de grands murs qui protègent la cité des eaux tumultueuses. Après son inexplicable mort, ses filles s’éloignent l’une de l’autre. Rozenn, l’héritière du trône, passe son temps sur les landes à communier avec les animaux sauvages, tandis que Dahut, la plus jeune, jouit des splendeurs de la vie royale et tue sans regret ses amants au petit matin. Plus leurs destinées s’opposent et plus Ys se fragilise. Les écluses ne protègent plus la cité confrontée aux assauts de la mer, quel secret cachait la Reine ? Telle l’Atlantide, Ys est-elle condamnée à sombrer dans les abysses ?

Il existe une grande variété de versions de la célèbre légende de la Ville d'Ys et je me souviens, enfant, avoir été charmée par une version audio et fascinée par l'image de cette cité engloutie.
Dans Sœurs d'Ys, la légende est centrée sur les deux filles du roi Gradlon et de Malgven. Deux filles, qui après le décès de leur mère, vont suivre deux chemins distincts et s'éloigner l'une de l'autre. 
C'est une histoire sombre et somme toute effrayante, un conte fantastique comme je les aime. 
Le scénario est parfaitement réussi et l'ouvrage est de grande qualité, l'aspect esthétique est particulièrement soigné.
Malheureusement, je n'ai pas du tout apprécié le style graphique de l'illustrateur, ce qui a un peu gâché mon plaisir de lecture. 
Un très beau livre si l'on aime les dessins de Jo Rioux.

Soeurs d'Ys
M. T. Anderson, Jo Rioux

Rue de Sèvres, 2020

Acheter Soeurs d'Ys sur Les Libraires.fr

007468429.jpg

CoupDeCoeur2016.pngPrésentation de l'éditeur :

Dans l’Italie de la Renaissance, Bianca, demoiselle de bonne famille, est en âge de se marier. Ses parents lui trouvent un fiancé à leur goût : Giovanni, un riche marchand, jeune et plaisant. Le mariage semble devoir se dérouler sous les meilleurs auspices même si Bianca ne peut cacher sa déception de devoir épouser un homme dont elle ignore tout. Mais c’était sans connaître le secret détenu et légué par les femmes de sa famille depuis des générations : une « peau d’homme » ! En la revêtant, Bianca devient Lorenzo et bénéficie de tous les attributs d’un jeune homme à la beauté stupéfiante. Elle peut désormais visiter incognito le monde des hommes et apprendre à connaître son fiancé dans son milieu naturel. Mais dans sa peau d’homme, Bianca s'affranchit des limites imposées aux femmes et découvre l'amour et la sexualité. 

La morale de la Renaissance agit alors en miroir de celle de notre siècle et pose plusieurs questions : pourquoi les femmes devraient-elles avoir une sexualité différente de celle des hommes ? Pourquoi leur plaisir et leur liberté devraient-ils faire l’objet de mépris et de coercition ? Comment enfin la morale peut-elle être l’instrument d’une domination à la fois sévère et inconsciente ?

À travers une fable enlevée et subtile comme une comédie de Billy Wilder, Hubert et Zanzim questionnent avec brio notre rapport au genre et à la sexualité… mais pas que. En mêlant ainsi la religion et le sexe, la morale et l’humour, la noblesse et le franc-parler, Peau d’homme nous invite tant à la libération des mœurs qu’à la quête folle et ardente de l’amour.

Le texte de l'éditeur présente bien mieux que je ne m'apprête à le faire cette sublime bande dessinée.
On assimile souvent ce genre littéraire à du simple divertissement, et bien ce titre à lui seul nous prouve, si cela était nécessaire, à quel point la BD mérite l'appellation de neuvième art.
Peau d'Homme est une superbe histoire rocambolesque, drôle, entraînante. Mais elle est bien plus que cela et questionne un thème essentiel de la vie : la sexualité. Au-delà du récit de Bianca et Giovanni, le lecteur découvre dans Peau d'Homme une réflexion quasi philosophie sur l'identité sexuelle, sur la liberté en la matière, sur la sexualité des femmes.
Concernant l'aspect esthétique, car il est important quand il s'agit de bande dessinée, je tiens à préciser que l'image de la couverture ne rend absolument pas justice à la beauté du livre.
Un ouvrage incroyable à lire et relire.

Peau d'Homme
Hubert, Zanzim

Glénat (1000 feuilles), 2020

Acheter Peau d'Homme sur Les Libraires.fr

mercredi 21 octobre 2020

Les MacCoy (Alexiane Thill)

Lorsque j'ai découvert et commencé à lire cette série, je pensais qu'il s'agissait d'une trilogie, d'où la préparation de ce billet unique pour les trois premiers tomes. J'ai, depuis, appris que la série des MacCoy n'est pas terminée, et c'est tant mieux !!

2019_PCH_LesMacCoy_T1_PLAT1_RVB_FC-488x800.jpg

CoupDeCoeur2016.pngPrésentation de l'éditeur :

Et si les clans d’Écosse n’avaient jamais disparu ? Et s’ils continuaient à diriger les Highlands à l’insu du reste du monde ? Quand Phèdre arrive à Édimbourg pour respecter les dernières volontés de son père, elle se retrouve malgré elle entraînée dans ce monde de clans et de querelles sanglantes qui lui est inconnu. Recueillie par le fougueux et irascible Caleb, chef du clan MacCoy, elle se révèle bientôt être une pièce maîtresse sur l’échiquier du pouvoir…

Ce premier tome - découverte de l'univers oblige - fut un coup de cœur. Je n'avais pas lu de romance depuis bien longtemps et j'ai totalement embarqué dans celle-ci. J'ai adoré le concept, un mix entre l'Ecosse traditionnelle historique et l'époque actuelle. Au départ, cela surprend et peut perturber un peu, mais j'ai choisi de passer au-dessus des incohérences du récit pour l'accepter tel quel. Je crois, pour être parfaitement honnête, que j'ai tout aimé dans ce premier opus. Des scènes d'action, des personnages attachants (principaux et secondaires), un univers fascinant, un décor de rêve (oui, des vieilles pierres sur une île écossaise, ça me fait rêver !). Bref, l'auteure a su rassembler dans L'ogre et le chardon tout ce que j'apprécie dans ce genre de livre. 

Les MacCoy T1 - L’ogre et le chardon
Hugo (Poche), 615 pages, 2019

Acheter L'ogre et le chardon sur Les Libraires.fr

2019_PCH_LesMacCoy_T2_PLAT1_RVB_FC-488x800.jpg

Présentation de l'éditeur :

Après avoir découvert le terrible secret de Caleb MacCoy, Phèdre a rejoint le château de Dunvegan pour enfin prendre possession de l’héritage de son père. Désormais à la tête des MacLeod, elle découvre la vie de chef de clan… Mais sa position est fragile : depuis son fief d’Inveraray, le bourreau de son enfance, Henry Campbell, est à l’affût de la moindre opportunité pour la faire chuter… Et pour cela, il est prêt à se servir de Caleb. Car aux yeux des clans, Phèdre est toujours la Pupille de ce dernier, et elle est donc censée respecter ses ordres…

Après le cliffhanger de malade sur lequel s'achève le premier tome, je me suis directement jetée sur la suite. Comme je connaissais à présent l'univers de la série des MacCoy, j'ai été un peu moins séduite par ce deuxième volet qui n'a pas été un coup de cœur, mais que j'ai tout de même adoré.
On retrouve donc Phèdre et Caleb tous deux en fâcheuse posture, l'attente est longue pour qu'ils se retrouvent enfin, et j'avoue avoir ressenti un soupçon de déception au moment des retrouvailles. Je m'attendais à un véritable feu d'artifice et l'intensité n'était pas au rendez-vous.
Hormis cela, c'est une excellente suite avec, là encore, de nombreuses scènes d'action et une intrigue sympa. C'est aussi ce que j'apprécie dans cette saga, le fait que la romance ne soit pas l'alpha et l'oméga de l'histoire.

Les MacCoy T2 - L’ours et le taureau
Hugo (Poche), 729 pages, 2019

Acheter L'ours et le taureau sur Les Libraires.fr

9782755649031.jpg

Présentation de l'éditeur :

Après plusieurs années de voyage autour du monde, Elisabeth MacCoy est de retour à Inchkeith, l’île de son Clan, bien décidée à prendre la place qui lui revient de droit en tant que soeur du Chef. Écartée de l’action depuis son plus jeune âge, elle veut enfin avoir son mot à dire, surtout alors que le spectre d’une guerre à venir plane sur les siens… Mais revenir à Inchkeith implique pour Elisabeth de devoir se confronter à Duncan, son premier amour, dont un fossé d’amertume la sépare désormais… Devenu le bras droit de son frère, il a toujours placé sa loyauté envers le Clan MacCoy au-dessus de toute autre considération, y compris son propre bonheur. Cependant, face à la femme qu’il n’a jamais pu oublier, qu’adviendra-t-il de ses allégeances ?

Ce troisième tome est consacré à un autre couple, à savoir Elisabeth MacCoy, la soeur de Caleb, et Duncan, le bras droit de ce dernier.
Si l'on a fait la connaissance du personnage de Duncan dès le premier tome, en revanche, on découvre celui d'Elisabeth dans ce tome-ci. La demoiselle n'a pas un caractère facile, le moins que l'on puisse dire, c'est que ce n'est pas la douceur qui l'incarne le mieux ! Finalement, Duncan est bien plus conciliant et délicat, et on a donc affaire à deux personnalités bien différentes. 
Je me suis moins attachée à ce couple qu'à celui formé par Phèdre et Caleb mais j'ai pourtant beaucoup apprécié ce volume.
Vivement la suite !!

Les MacCoy T3 - La louve et le glaive
Hugo (Poche), 683 pages, 2020

Acheter La louve et le glaive sur Les Libraires.fr

Et pour celles et ceux que ça intéresse, il existe un tome intermédiaire, Dans les yeux de Caleb, qui reprend dans une version courte le tome premier du point de vue de Caleb. Très sympa à lire aussi ! A ma connaissance, il n'est disponible qu'en format électronique et il est gratuit.

lundi 20 avril 2020

Oh happy day (Jean-Claude Mourlevat, Anne-Laure Bondoux)

007409043.jpgCoupDeCoeur2016.pngLorsque j'ai lu, il  y a un peu plus de quatre ans de cela, Et je danse, aussi, je n'imaginais pas qu'il aurait une suite. Je n'imaginais pas non plus que j'aurais un coup de cœur pour cette suite.
En réalité, bien qu'il s'agisse d'une suite, il est tout-à-fait possible de lire chacun des deux tomes indépendamment l'un de l'autre.
Oh happy day démarre quatre années (tiens, même temps qu'entre mes deux lectures !) après Et je danse, aussi. Quatre années de silence après lesquelles Pierre-Marie et Adeline vont reprendre leur correspondance.
D'emblée j'ai retrouvé le style et le ton d'écriture que j'avais tant aimés dans le premier volume. C'est à la fois drôle et poignant, émouvant. Les deux personnages sont toujours aussi attachants, même si je conserve depuis le début une affection toute particulière pour Pierre-Marie.
Les échanges épistolaires plein de vie rythment cette lecture qui se dévore à la vitesse grand V.
Bref, de merveilleuses retrouvailles, un nouveau titre à rajouter au panthéon de ma doudouthérapie !

Fleuve Editions, 322 pages, 2020

Acheter Oh happy day sur Les Libraires.fr

Existe aussi en version numérique

vendredi 10 avril 2020

Les antisèches du bonheur (Jonathan Lehmann)

007428530.jpgCoupDeCoeur2016.pngPrésentation de l'éditeur :

Un jour de 2009, Jonathan Lehmann, déprimé par sa vie d’avocat d’affaires à Wall Street, décide de tout quitter pour s’installer en Californie et partir en quête de son bonheur. Là-bas, il découvre la « science du bonheur », point d’intersection entre les sagesses ancestrales et les sciences contemporaines, qui va changer sa vie.

Quatre ans plus tard, il revient en France avec une méthode originale, fruit de ses recherches et expériences : Les Antisèches du Bonheur.

Fondée en partie sur une approche originale de la méditation, Les Antisèches du Bonheur mêle un ensemble de principes et de pratiques destinés à tous ceux qui, pris dans des vies emplies d’obligations multiples et de stress, ont besoin de petits trucs, simples et rapides, pour se créer plus de moments de bonheur et diminuer l’impact et la durée de leurs pensées et émotions négatives au quotidien.

Avec son style inimitable, révélé dans Journal d’un touriste du bonheur, Jonathan Lehmann vient souffler un vent nouveau sur l’univers du développement personnel, en nous donnant des clefs redoutablement efficaces pour faire de notre mental tyrannique un véritable outil de bonheur, et transformer notre manière de vivre.

***

Tout bibliophile qui se respecte s'est forcément posé un jour dans sa vie la fameuse question angoissante et un peu folle " Quel(s) livre(s) emporterais-je sur une île déserte ? "  Pas évident de répondre, n'est-ce pas ? Vous voyez sans-doute où je veux en venir avec ce préambule... et bien oui, Les antisèches du bonheur font partie des bouquins que j'embarquerais sans hésitation aucune ! 
C'est un texte court au style d'écriture à la fois agréable et totalement accessible, mais dont le contenu est pourtant extrêmement riche et profond.
A travers plusieurs mantras (les antisèches), l'auteur aborde avec une simplicité déconcertante des principes essentiels de vie pour être heureux. Dit comme ça, ça fait un peu penser à du marketing spirituel du genre formule magique pour obtenir le bonheur. Si vous pensez qu'en lisant ce livre vous trouverez le bonheur, vous risquez d'être déçus. Si, en revanche, vous vous interrogez sur la manière de changer votre vie, votre quotidien, vous avez fait bonne pioche. Comment s'affranchir de ce que Jonathan Lehmann appelle la "tyrannie du mental", ces pensées parfois trop envahissantes qui encombrent notre cerveau ? Comment reprogrammer ce dernier pour adopter la positive attitude ? Voilà en somme les questions auxquelles répond cet ouvrage. 
Et pour parvenir au bonheur, ce que préconise l'auteur, c'est principalement de méditer. 
Pour ma part, j'ai découvert la méditation il y a quelques mois suite à la lecture de Journal intime d'un touriste du bonheur (du même auteur, il n'y a pas de hasard dans la vie !). Cette lecture avait éveillé ma curiosité et quelques semaines plus tard, confronté à un moment de la vie particulièrement difficile, j'ai commencé, pour voir. Et depuis je pratique tous les jours, et oui, ça me fait un bien fou !
Mais que vous soyez ou non adeptes de la méditation, je vous conseille vivement de lire ces antisèches qui enrichiront votre existence.
Pour moi, c'est à ce jour (je n'ai pas encore lu énormément dans le domaine) LE livre de développement personnel à avoir sur sa table de chevet.
IN-DIS-PEN-SABLE

Harper Collins, 272 pages, 2020

Acheter Les antisèches du bonheur sur Les Libraires.fr
Existe aussi en version numérique

Pour aller plus loin :

La page Facebook de Jonathan Lehmann
La page Facebook des antisèches du bonheur
L'application pour méditer 7mind, créée par Jonathan Lehmann (que j'utilise au quotidien) 
- Pendant la période de confinement, de nombreuses méditations guidées sont disponibles gratuitement, c'est l'occasion de tester. Par ailleurs Jonathan Lehman propose une émission live sur la page Facebook des antisèches quasi tous les jours à 21h30. Il s'agit d'un moment d'échanges suivi d'une méditation guidée. -

vendredi 13 mars 2020

Méditer, jour après jour (Christophe André)

M02913366376-large.jpgCoupDeCoeur2016.pngSi je devais ne garder qu'un livre de développement personnel à ce jour, ce serait celui-ci.
Et là, j'angoisse, car je me demande comment vous parler de cet ouvrage de manière concise et intelligente, comment vous donner envie de le découvrir même si vous n'êtes pas intéressés par la méditation.
Car, de prime abord, c'est un livre qui traite de la méditation comme l'annonce sans ambiguïté son titre. Plus exactement, de la méditation dite de pleine conscience. Sur la couverture, un deuxième titre, moins explicite peut-être, mais surtout moins visible, donne une indication supplémentaire sur le contenu des pages qui vont suivre : 25 leçons pour vivre en pleine conscience.
C'est donc un ouvrage sur la méditation, mais accessible à tous, et pouvant intéresser tout le monde, même ceux qui ne souhaitent pas méditer.
Pour traiter de ce sujet vaste et complexe, l'auteur a opté pour une forme qui mêle trois supports : des textes, des peintures et un CD.
En vingt-cinq chapitres donc, Christophe André expose ce qu'est la méditation de pleine conscience, et quels en sont ses bienfaits, son utilité. Pour étayer son argumentation, il part à chaque fois d'un tableau dont il extrait sa propre interprétation, une histoire qui lui permet d'illustrer son propos.
La fin des chapitres se clôt sur un court résumé de ce qui s'est dit, la fameuse "leçon" à retenir. Enfin, sur le CD, ce sont des méditations guidées pour mettre en pratique les leçons du livre.
Présenté ainsi, cela peut paraître rébarbatif et insignifiant, mais vraiment, ce livre est admirable.
Le texte est d'une infinie richesse tout en étant limpide et donne de vraies leçons de vie que tout un chacun se devrait d'essayer.
L'aspect esthétique n'est pas en reste. Le livre est superbe, le papier de grande qualité et les reproductions des tableaux remarquables.
Méditer, jour après jour est à la fois un ouvrage pratique et poétique, beau et instructif.
Indispensable.

L'iconoclaste, 235 pages, 2016

Acheter Méditer, jour après jour sur Les Libraires.fr

lundi 2 mars 2020

Une sirène à Paris (Mathias Malzieu)

9782367629292-001-T.jpegCoupDeCoeur2016.pngPrésentation de l'éditeur :

Nous sommes en juin 2016, la Seine est en crue. De nombreuses disparitions sont signalées sur les quais. Attiré par un chant aussi étrange que beau, Gaspard Snow découvre le corps d’une sirène blessée, inanimée sous un pont de Paris. Il décide de la ramener chez lui pour la soigner, mais tout ne se passe pas comme prévu. La sirène explique à Gaspard que les hommes qui entendent sa voix tombent si intensément amoureux d’elle qu’ils en meurent tous en moins de trois jours. Quant à elle, il lui sera impossible de survivre longtemps loin de son élément naturel…

Et voilà, premier coup de cœur de l'année ! Pourtant, en commençant cette lecture, je ne m'y attendais pas du tout. Il faut dire que je ne suis pas fan de ce style fantastique un peu loufoque et résolument ancré dans le monde réel. J'ai donc douté au tout début, mais très vite j'ai été conquise par la plume de l'auteur. D'ailleurs, je conseille fortement la version audio lue par lui-même et accompagnée de superbes intermèdes musicaux (joués et chantés par lui également). Mathias Malzieu a un style unique, poétique, lyrique, et il nous embarque totalement dans ce récit émouvant et sublime. 
A lire de toute urgence !

Texte intégral lu par l'auteur
Durée totale d'écoute : 4h34
Audiolib, 2019

Acheter Une sirène à Paris sur Les Libraires.fr

vendredi 17 janvier 2020

La vague des albums #153

product_9782075134989_244x0.jpg

Pour débuter cette nouvelle année, voici un joli album empli de poésie.
Les mots de Timothée de Fombelle épousent à merveille les photos de Marie Liesse. Un format carré aux pages cartonnées pour évoquer l'enfance et son innocente magie.
Un moment de contemplation et de rêverie.
Un retour délicieux au berceau de la vie.

Le jour où je serai grande, Une histoire de Poucette
Timothée de Fombelle, Marie Liesse
Gallimard Jeunesse, 2019

Acheter Le jour où je serai grande sur Les Libraires.fr

005765051.jpg

CoupDeCoeur2016.pngAprès la lecture du premier tome qui fut une magnifique surprise, coup de cœur pour ce second opus. L'occasion de découvrir de nouvelles figures de femmes, des destins inspirants, de véritables héroïnes. 
J'ai adoré me plonger dans ce volume, apprendre, rêver, admirer, contempler. C'est vraiment une merveilleuse idée qu'ont eue Francesca Cavallo et Elena Favilli. Un ouvrage à offrir encore et encore autour de soi.

Histoires du soir pour filles rebelles #2
Francesca Cavallo, Elena Favilli
Les Arènes, 2018

Acheter Histoires du soir pour filles rebelles #2 sur Les Libraires.fr

9782355581656-475x500-1.jpg

Par le biais de l'aventure que vit la petite Mengmeng, le lecteur découvre dans cet album les origines et principes du Kung-Fu, art martial célèbre mais dont l'histoire est souvent méconnue.
Bien que ce soit un ouvrage destiné aux enfants, il aborde tout de même la philosophie de cet art ancestral et le récit revêt une certaine profondeur.
En dernière page, un texte très intéressant apporte des explications supplémentaires sur la genèse du Kung-Fu.
Un bel album à la présentation soignée (grand format, dos toilé, illustrations pleine page) .

Shaolin pays de Kung-Fu
Pierre Cornuel
HongFei, 2020

Acheter Shaolin pays de Kung-Fu sur Les Libraires.fr

007067348.jpg

Dans un tout autre style, voici le petit dernier de Matthieu Maudet ! A l'image de ses autres albums, celui-ci est mignon et drôle. Je suis totalement fan de ces albums au petit format tout cartonné avec les coins arrondis, idéal pour les mini lecteurs. Les illustrations sont colorées et vivantes, le ton est comique et doux en même temps, bref, c'est le must pour un album premier âge. 
Chaque nouveau titre de Matthieu Maudet me réjouit, celui-ci m'a enchantée comme les précédents. Si vous avez un album à offrir à un petit, piochez parmi les publications de cet auteur, c'est une valeur sure.

Occupé
Matthieu Maudet
L'école des loisirs (Loulou & Cie), 2020

Acheter Occupé sur Les Libraires.fr

007067331.jpg

Et pour terminer cette vague d'albums, un petit bijou. Cet album, c'est la mignonitude incarnée ! Les dessins sont tellement adorables ! Petit hérisson est triste car personne ne veut lui faire de câlins à cause de ses piquants.
Une jolie histoire sur la différence, l'amour... un beau message dans un superbe écrin. Le formidable duo Christian Jolibois/Marianne Barcilon fonctionne à merveille. Des mêmes auteurs, il existe deux autres titres dans cette collection (Ourson le terrible et Mademoiselle Hippo) que j'ai à présent envie de découvrir tant je trouve celui-ci réussi.
Magnifique.

Pourquoi, moi, j'ai jamais de câlins ?
Christian Jolibois, Marianne Barcilon
L'école des loisirs (Kaléidoscope), 2020

Acheter Pourquoi, moi, j'ai jamais de câlins ? sur Les Libraires.fr

dimanche 29 décembre 2019

La fabuleuse histoire de Guirec et Monique - Le carnet de bord (Guirec Soudée)

005719494.jpg

CoupDeCoeur2016.pngDernier billet de l'année et sans doute (tout du moins à l'heure où j'écris ces lignes) aussi mon dernier coup de cœur.
J'avoue que je n'aurais pas ouvert ce livre sans qu'une lectrice pour laquelle ce fut aussi un coup de cœur ne le recommande vivement. J'avais entendu parler de l'aventure de ce marin et de sa poule, mais ne m'y étais pas intéressée plus que cela.
Guirec Soudée est un jeune breton qui a grandi sur une île mais ne s'était jamais réellement frotté à la navigation en haute mer jusqu'à son départ à l'âge de 21 ans à bord de son voilier récemment acquis, Yvinec. Sans véritable expérience, cet aventurier des temps modernes a réalisé un tour du monde qui a duré plusieurs années (avec des escales parfois assez longues). On retiendra notamment son hivernage dans les glaces du Groenland pendant 130 jours sans assistance. Lors d'une étape aux Canaries, Guirec adopte Monique, une poule rousse, qui devient sa coéquipière et la mascotte du voyage.
Cet ouvrage est la version "carnet de bord" de ce périple passionnant. Il est composé essentiellement de photos accompagnées de courts textes qui retracent le parcours d'Yvinec.
Attention, si vous lisez cet ouvrage, vous risquez d'avoir une furieuse envie de partir, de voyager, voire même d'aller en mer ! Le récit de cette aventure un peu folle est fantastique, on voyage par procuration entre admiration et incrédulité.
Guirec Soudée est un explorateur du 21ème siècle qui n'a pas pris la grosse tête et raconte son expérience avec une fraîcheur et une quasi naïveté très agréables.
J'ai adoré et je compte à présent lire son autre ouvrage, le récit de voyage.

Arthaud, 203 pages, 2019

Acheter La fabuleuse histoire de Guirec et Monique sur Les Libraires.fr 

vendredi 6 décembre 2019

La vague des albums #151

006917201.jpg

CoupDeCoeur2016.pngCoup de cœur pour cet album qui ne paye pas de mine avec son petit format, mais qui est d'une mignonitude incroyable !
Isidore est un ours qui n'hiberne pas car il n'a pas sommeil. Une fois le dernier livre de sa bibliothèque lu, il s'ennuie ferme et décide de quitter son logis. Au cours de sa promenade, il tombe sur le terrier d'un blaireau entrain de préparer une soupe. Alléché par le délicieux fumet, Isidore entre. C'est le début d'une aventure et d'autres rencontres. Les dessins sont particulièrement jolis, on est dans une ambiance hivernale avec des paysages enneigés, c'est la lecture parfaite en cette saison.
L'histoire est adorable, elle met en avant les valeurs de l'entraide et de l'amitié. 
Une vraie bulle de douceur.

Tu ne dors pas, Isidore ?
Frédéric Stehr
L'école des loisirs (Pastel), 2019

Acheter Tu ne dors pas, Isidore ? sur Les Libraires.fr

006875646.jpg

CoupDeCoeur2016.png

Présentation de l'éditeur :
Flanqué de Cornélia, sa très spéciale princesse, Charles parcourt les cieux du globe. Cette fois il atterrit en Nouvelle-Zélande, dans une prairie dont les pollens électrisent ses narines. Et tandis que Cornélia s'extasie sur les fleurs, il éternue si fort qu'il lui brûle les fesses en crachant une énorme flamme. Hélas ! Au lieu de s'excuser, Charles se vexe... et part couver sa rage dans la jungle.

Quelle merveilleuse surprise d'apprendre la parution de ce quatrième tome, moi qui croyais la série terminée ! On aura attendu longtemps cette nouvelle aventure de Charles, mais cela valait le coup. L'histoire et les dessins sont toujours au top, une fois encore le talent de Philippe-Henri Turin m'a éblouie. Chaque page est une pure merveille, on en prend plein les mirettes. Et comme c'est un grand format, on savoure encore davantage. Quel bonheur de retrouver ce petit dragon poète au caractère bien trempé, décidément ce personnage est une vraie trouvaille.
Coup de cœur assuré pour ce voyage spécial en Nouvelle-Zélande !

Méchant Charles
Alex Cousseau, Philippe-Henri Turin
Seuil Jeunesse, 2019

Acheter Méchant Charles sur Les Libraires.fr

006918335.jpg

Je connaissais un peu l'univers de Geoffroy de Pennart, en particulier son célèbre personnage, le loup Lucas.
Aussi ai-je été ravie de découvrir la parution de ce recueil de quatre histoires le concernant : Le loup est revenu !, Le loup sentimental, Le déjeuner des loups et Je suis revenu !.
Quel régal ! Un loup qui a des sentiments et qui se lie d'amitié avec un cochon, ce n'est pas banal ! Le ton est humoristique, les histoires bourrées de références aux contes classiques et le dessin extra.
Un superbe recueil à déposer sous le sapin cette année, succès garanti auprès des jeunes lecteurs !

Les loups sont revenus !
Geoffroy de Pennart
L'école des loisirs (Kaléidoscope), 2019

Acheter Les loups sont revenus ! sur Les Libraires.fr

006918303.jpg

Présentation de l'éditeur :

L'humanité s'est enfuie sur la Lune. Sur terre, tout est hostile, froid, rectiligne. Dans les rues désertes, Vasco suit son ombre. Elle le guide, le met en garde, et le sauve de mille et un dangers, à chaque fois juste à temps ! Fidèle comme une ombre, elle le conduit aussi à accomplir deux missions : remettre une lettre et sauver la vie de Poco l'orphelin.

Cet album publié à titre posthume est bien différent de ce que produisait habituellement Tomi Ungerer. Ce récit d'anticipation fait un peut froid dans le dos et m'a laissée perplexe. Je vois mal comment cette histoire peut être appréhendée par des enfants, et surtout quel plaisir ils pourraient en retirer. Les adultes en revanche y trouveront un message fort, quasi écologiste. Si nous ne prenons pas suffisamment soin de la Terre, nous pourrions dans un futur relativement proche nous retrouver, nous aussi, dans la situation du personnage central du livre. 
Déroutant.

Juste à temps !
Tomi Ungerer
L'école des loisirs, 2019

Acheter Juste à temps ! sur Les Libraires.fr

- page 1 de 20