Mot-clé - ❤ Coups de coeur ❤

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 7 mars 2022

La vague des albums #178

9782092494233.jpg

C'est une nouvelle collection qui a vu le jour chez Nathan en ce début d'année. Dédiée aux tout petits, elle propose des imagiers en pop-up. Ce qui est particulièrement original, c'est que les scènes en pop-up peuvent s'appréhender à 360°, on peut regarder les illustrations au recto comme au verso.
L'imagier des animaux familiers présente quatre animaux : le chat, le chien, le cochon d'Inde et le poisson rouge.
Les dessins sont adorables, très colorés, bref une manière ludique d'apprendre du lexique pour les plus jeunes.

Pop Pop Pop : Les animaux familiers
Géraldine Cosneau
Nathan, 2022

Acheter Pop Pop Pop : Les animaux familiers sur Les Libraires.fr

9782092494240.jpg

Cet imagier appartient lui aussi à la collection Pop pop pop et se compose de quatre scènes de vie, chacune consacrée à un personnage et une pièce de la maison : salon, cuisine, salle de bain et chambre. Il y a également une scène finale qui reprend différents éléments vus dans les pages précédentes.
L'imagier de la maison est aussi joli et attractif que celui des animaux. Il y a, à chaque double-page, un encadré "cherche et trouve" pour prolonger encore le jeu et l'observation.
Un petit format bien pensé et conçu pour les petits.

Pop Pop Pop : La maison
Géraldine Cosneau
Nathan, 2022

Acheter Pop Pop Pop : La maison sur Les Libraires.fr

009767493.jpg

CoupDeCoeur2016.pngDans la même série - de la même auteure -, j'avais lu Petite baleine qui m'avait fait grande impression.
Comme le laisse deviner la couverture, cette fois-ci c'est un récit sur les flamands roses. Bibi, en est la doyenne, elle guide le groupe, en particulier les plus jeunes. Nous la suivons dans un long périple à la recherche de l'eau.
Les dessins sont sublimes, chaque scène est magistrale.
Un album pour les amoureux de la nature, un bijou.
Très envie à présent de découvrir les deux autres titres de la série que je ne connais pas encore.

Bibi
Jo Weaver
Kaléidoscope, 2022

Acheter Bibi sur Les Libraires.fr

C'est dans le cadre d'un projet humanitaire en Côte d'Ivoire que cet album a vu le jour. A cette occasion, Camille Lavoix a recueilli des contes qu'elle a ensuite transposés à l'écrit.
Ces contes ivoiriens sont des contes sur les animaux, chacun donnant une explication sur l'apparence ou le comportement d'un animal en particulier.
La restitution de ces récits est une réussite, l'écriture est vivante et s'inspire de la culture orale. C'est extrêmement plaisant à lire, on entend les mots qui chantent dans sa tête.
Les illustrations regorgent de couleurs vives et chaudes et achèvent de nous plonger dans ces histoires de Côte d'Ivoire.
Un bel ouvrage à tout point de vue, tant au niveau de sa génèse que de sa réalisation finale.

Misé Misé - 11 contes ivoiriens de la Comoé
Camille Lavoix, Vyara Boyadjieva
La joie de lire, 2022

Acheter Misé Misé sur Les Libraires.fr

lundi 7 février 2022

Deux petits pas sur le sable mouillé (Anne-Dauphine Julliand)

M02352041406-source.jpgCoupDeCoeur2016.pngPrésentation de l'éditeur :

Une femme, un homme, deux enfants. Un bonheur ordinaire.

Brusquement, une maladie orpheline se déclare. Thaïs, 2 ans, est condamnée. Alors ? Il y a encore de l’amour à donner et à recevoir.

Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu’on ne peut plus ajouter de jours à la vie.

***

Pour démarrer cette année, un premier coup de cœur particulier. Particulier, parce que c'est un témoignage, et que le sujet est particulièrement difficile.
Pour autant, ce texte, bien que bouleversant, reste lisible. Alors bien sûr, ce n'est pas une lecture facile, mais le ton pudique de l'auteure permet d'instaurer une distance protectrice bienvenue.
J'ai évidemment été touchée - comment ne pas l'être ? - par cette histoire terrible. J'ai lu d'une traite le récit de ce que je pensais être une descente aux enfers, et qui, finalement, se révèle être une leçon de vie et d'espoir. Curieusement, j'ai ressenti beaucoup de calme et de paix en lisant ces pages, et j'y ai même puisé du courage.
C'était beau et singulier, fort et marquant. 

Les Arènes, 230 pages, 2011

Acheter Deux petits pas sur le sable mouillé sur Les Libraires.fr

jeudi 30 décembre 2021

Anne de Redmond (Lucy Maud Montgomery)

009600454.jpgCoupDeCoeur2016.pngPrésentation de l'éditeur :

Anne Shirley, qui a désormais 18 ans, poursuit ses rêves d’études supérieures et d’envolées créatives. Et c’est en compagnie de Gilbert Blythe, Charlie Sloane et Priscilla Grant qu’elle découvre Redmond, l’Université de Kingsport en Nouvelle-Écosse. Au programme : cours, écriture, nouvelles rencontres et surtout, toutes sortes de mésaventures ô combien romantiques. Sans oublier les retours à Green Gables pour se ressourcer, entretenir les vieilles amitiés, garder sur le droit chemin un turbulent petit garçon… et recevoir sa première demande en mariage ! 

***

Comment terminer l'année en beauté ? En poursuivant la série de Lucy Maud Montgomery ! De nouveau un coup de cœur (et je pressens que ce ne sera pas le dernier !) avec ce troisième tome.
Anne est désormais adulte, mais elle conserve sa personnalité exaltée et enthousiaste. Le récit est tour à tour drôle, sérieux, lyrique, romantique, émouvant. Le quotidien d'Anne est constitué de multiples petites histoires qui englobent plusieurs personnages secondaires, certains connus, d'autres nouveaux. Il ne se passe rien d'extraordinaire, et pourtant c'est passionnant. Les pages se tournent à la vitesse de l'éclair, on est bien dans cet univers, on aurait envie d'y rester et de ne jamais en partir. C'est le roman-doudou par excellence, le livre anti-déprime qui met du baume au cœur et à l'âme.
C'est beau, tout simplement.
Et que dire, une nouvelle fois, du travail éditorial concernant ce dernier opus, encore plus beau que les précédents (si, c'est possible !). Le livre est sublime et j'ai pris un plaisir fou à le contempler à chaque fois que je reprenais ma lecture.

Titre original : Anne of Redmond
Traduit de l'anglais par Laure-Lyn Boisseau-Axmann
Monsieur Toussaint Louverture (Monsieur Toussaint Laventure), 341 pages, 1915 pour l'édition originale et 2021 pour la présente édition française

Acheter Anne de Redmond sur Les Libraires.fr 

lundi 6 décembre 2021

Les aventuriers de la mer (Robin Hobb)

Dans ce billet, je présente le cycle de la série des Aventuriers de la mer, à savoir neuf tomes (neuf tomes dans la version française qui correspondent à trois tomes dans la version originale).
ATTENTION, ne lisez que ce qui est relatif au premier tome si vous n'avez pas lu la série et projetez de le faire. Enfin, si vous êtes entrain de lire la série, ne lisez que ce qui concerne les tomes que vous connaissez déjà. Certains éléments, notamment dans la présentation de l'éditeur, dévoilent l'intrigue.

51dnYbFrAIL._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

Dans ce premier volume d'une nouvelle série, Les Aventuriers de la mer, Robin Hobb se penche sur l'histoire d'une famille de grands propriétaires terriens, désormais ruinés, dont la seule richesse ne réside plus que dans un magnifique navire construit en bois-sorcier, La Vivacia. Mais son capitaine va mourir, ne laissant que deux filles. L'une est mariée et mère de famille, l'autre, Althéa, véritable garçon manqué, a grandi sur le bateau et a toujours vécu parmi les matelots, le visage fouette par les embruns de ses longues courses en mer et de ses innombrables voyages.

Follement attachée au vaisseau, elle entretient avec lui une complicité étroite, persuadée qu'elle sera bientôt son unique maître. Pourtant, c'est à son gendre que le vieux capitaine, à toute extrémité, lègue le navire... Erreur funeste ? Désespérée, mais passionnément résolue, Althéa jure alors de le reconquérir coûte que coûte. 

***

Après mon coup de cœur pour le premier cycle de L'assassin royal, j'avais bien entendu dans l'idée de poursuivre ma découverte de l'univers de l'auteure. Suivant les conseils des fans, j'ai enchaîné avec le cycle des Aventuriers de la mer dont la lecture est préconisée avant celle du second cycle de L'assassin royal.
Dès les premières lignes j'ai été littéralement envoûtée par cet univers fantastico-maritime. Quelle originalité ! L'auteure prouve encore une fois combien son imagination est débordante et j'ai adoré la suivre dans ce nouveau "monde". L'écriture est délectable, le récit proprement fascinant. Dans ce premier opus, Robin Hobb ne fait que poser les bases de son univers et il ne se passe pas énormément de choses (encore une fois, les éditeurs français seraient avisés de ne pas procéder à un découpage arbitraire des œuvres étrangères...), mais l'on sent déjà les prémices de ce que sera la suite.
Enchantée par ce début Ô combien prometteur.

T1 - Le vaisseau magique
Titre original : Ship of Magic
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 11h52
Audible, 2017

Acheter Le vaisseau magique sur Les Libraires.fr

51BKrHvOtuL._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

Dans ce deuxième volume des Aventuriers de la mer, La Vivacia, le dernier bateau qui subsiste dans la famille des Vestrit, est désormais confiée à Kyle, qui compte en faire un transport d'esclaves afin de restaurer la fortune d'antan. Pour parvenir à ses fins, celui-ci entend soumettre chacun des siens à sa volonté de fer : son propre fils Hiémain, qui s'est destiné à des études humanistes, est condamné contre son gré à travailler à bord du navire ; son épouse Keffria, à élever ses enfants d'une façon qu'elle réprouve ; Brashen, le second choisi par son beau-père avant de mourir, à plier bagage et à se faire embaucher sur un navire abattoir. Quant à l'indomptable Althéa, sa belle-sœur, elle doit se cacher pour subsister tant bien que mal, portée par la conviction que La Vivacia, avec laquelle elle a tissé des liens complices, lui reviendra un jour.

Kyle est-il assez puissant pour contrer ainsi tous les siens ? Comment ose-t-il, en outre, renier un vieux serment qui le lie à une famille du Désert des Pluies, où règne la magie ? Son aveuglement et son entêtement néfastes seront lourds de conséquences.

***

Je sens que je ne vais pas être très originale et que je vais souvent me répéter dans cette chronique... Ce tome est remarquablement écrit (et traduit) et sa lecture fût un vrai délice. Dans ce deuxième opus, l'histoire s'attache plus particulièrement à certains personnages (je pense en particulier à Brashen, Malta et Hiémain chez les humains, et à la vivenef Parangon). L'intrigue prend de l'épaisseur, les personnalités se dessinent, ainsi que les légendes et l'origine des familles. 
Chaque information concernant le passé, les us et coutumes des marchands ou des pirates est passionnante. Par moment, on se croirait dans un vrai livre d'Histoire tant l'écriture est réaliste et enlevée.
J'ai commencé à m'attacher davantage à certains, à détester d'autres (tout en me délectant de les trouver odieux !), j'ai passé quelques heures entre mer et terre, essuyé des tempêtes, assisté à des complots, bref je suis ressortie de ce tome enchantée et ai directement enchaîné avec le suivant.

T2 - Le navire aux esclaves
Titre original : Ship of Magic
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 12h46
Audible, 2017

Acheter Le navire aux esclaves sur Les Libraires.fr

61howD9ODjL._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

Privé de liberté après avoir tenté de s'échapper, le jeune Hiémain ouvre son cœur au douloureux apprentissage de la compassion. Tandis que le capitaine Kyle, son père, continue de l'humilier sans relâche, il se préoccupe de porter secours aux malheureux esclaves de la Vivacia, bravant le cruel lieutenant qui a mission de le surveiller.

Les hommes de l'équipage, ployant sous la férule d'une direction implacable, ne songent plus qu'à se mutiner. Rien, bientôt, ne pourra arrêter le déferlement de leur haine. Hélas, sans qu'ils le soupçonnent, le pirate Kennit guette dans les parages l'occasion de s'emparer d'un navire en état de faiblesse. La Vivacia lui apparaît vite comme une proie désignée.

C'est donc dans une atmosphère de plus en plus dramatique que s'ouvre ce troisième volume des Aventuriers de la mer. Avec cet art qui lui a désormais acquis des milliers de lecteurs, Robin Hobb réussit à distiller dans son récit un suspense et une tension qui ne cessent de croître au fil des minutes. Que va devenir l'infortuné Hiémain contre lequel le destin semble s'acharner ? Et les pirates vont-ils réussir à s'approprier la Vivacia tant convoitée ?

***

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Robin Hobb n'épargne pas ses personnages ! Dans ce troisième opus, plusieurs d'entre eux endurent des événements pour le moins éprouvants. L'occasion pour eux d'affirmer leur personnalité malgré la dureté des situations qu'ils affrontent.
Je me suis délectée de cet excellent tome dans la continuité des deux précédents. On croit deviner ce qui se dessine dans un avenir proche, et puis chaque fois on est surpris par le tournant que prend l'histoire. De rebondissement en rebondissement, on suit - parfois en apnée - ces héros, avide de savoir ce que leur réserve le sort.
Brillant.

T3 - La conquête de la liberté
Titre original : Ship of Magic
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 12h18
Audible, 2017

Acheter La conquête de la liberté sur Les Libraires.fr

51wy6GlcoDL._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

Dispersés, les membres de la famille Vestrit affrontent les épreuves les plus redoutables.

À bord de La Vivacia, les esclaves révoltés souhaitent s'approprier le navire. Galvanisés par leur chef fanatique, ils veulent juger le capitaine Kyle, tandis que Kennit, à la tête des pirates, doit être amputé d'une jambe. Quant à Althéa, elle s'est embarquée sur L'Ophélie qu'un vaisseau chalcidien prétend arraisonner, au cours du voyage de retour vers son port d'attache. La jeune fille qui, malgré ses dénégations, ne cesse de penser à Brashen, réussira-t-elle à regagner sa patrie ? Et, si elle y parvient, le retrouvera-t-elle ? Car le pays est maintenant envahi par les Nouveaux Marchands et leurs esclaves. Seules pour gérer les vestiges de leurs propriétés, Ronica et Keffria se rongent d'inquiétude en assistant, impuissantes, à l'inéluctable décadence de leur glorieuse maison.

Ce quatrième volume des Aventuriers de la mer emporte l'auditeur dans des aventures plus captivantes les unes que les autres. Leurs héros frôlent constamment la mort et abandonnent peu à peu leurs espoirs devant un monde qui s'écroule. Parviendront-ils à renaître ?

***

Dans ce quatrième tome, des liens commencent à se former entre les différents personnages que l'on suit depuis le début du cycle. Certains plus inattendus que d'autres, surprenants, même. Comme une araignée tisse sa toile, l'auteure construit son intrigue avec minutie. Petit-à-petit, on voit les premières pièces du puzzle s'assembler et l'image finale se précise. Une fois encore ce fût un immense plaisir que de découvrir cette suite. L'écriture est toujours aussi belle et soignée jusque dans les moindres détails. Le récit est passionnant, on ressent de l'empathie, voire carrément de la sympathie pour des personnages que l'on a appris à connaître au fil du temps.
Une aventure épique et passionnante.

T4 - Brumes et tempêtes
Titre original : Mad Ship
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 11h26
Audible, 2017

Acheter Brumes et tempêtes sur Les Libraires.fr

51qA439XekL._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

Entre Jamaillia et les Marchands, le torchon brûle : le Gouverneur décide d'entreprendre le voyage jusqu'à Terrilville avec sa cour et ses Compagnes de Cœur pour mater les rebelles. Alors que Brashen, enfin rentré au pays, fait part aux femmes de la famille Vestrit des nouvelles consternantes de la capture de la Vivacia, la révolte gronde dans le port. Ne trouvant aucun appui auprès de ses pairs, Althéa accepte, pour sauver son navire bien-aimé, d'adopter le plan proposé par Brashen et Ambre, la mystérieuse fabricante des perles : réarmer le Parangon, le navire fou, et le remettre à la mer. Mais l'argent fait cruellement défaut et, pour délivrer son père, la jeune Malta est prête à s'unir à Reyn, du désert des Pluies.

Sur la Vivacia, le capitaine Kennit poursuit ses agissements de forban, sous le regard épouvanté et fasciné de Hiémain. Le pirate a découvert un moyen diabolique de se débarrasser de Kyle Havre et du prêtre fanatique, et il s'achemine petit à petit vers la réalisation de son rêve : être reconnu comme le roi des pirates.

***

Avec ce cinquième tome sur neuf, on a dépassé la moitié du cycle des Aventuriers de la mer, et la série ne faiblit pas, elle conserve une qualité constante. J'ai pris un plaisir fou à lire ce nouvel opus, à explorer plus en profondeur la personnalité de certains personnages, à en apprendre davantage sur les vivenefs, à assister à la formation de nouveaux nœuds complexes au niveau de l'intrigue. Une fois encore, l'imagination débordante de Robin Hobb nous emmène très loin, et l'histoire se révèle toujours plus passionnante, tome après tome. 

T5 - Prisons d'eau et de bois
Titre original : Mad Ship
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 10h33
Audible, 2017

Acheter Prisons d'eau et de bois sur Les Libraires.fr

516VAfb0YYL._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

Peu avant que le Gouverneur ne débarque à Terrilville avec ses galères chalcédiennes, le Parangon réarmé prend enfin la mer pour accomplir sa mission de sauvetage de la Vivacia avec Brashen, Ambre et Althéa à son bord. Les difficultes qu'ils affrontent sont innombrables. Le capitaine Kennit, dont les ambitions se précisent, voudrait faire du Jeune Hiéman son prophète. Tous ignorent que, pendant ce temps, des événements tragiques se déroulent dans leur port d'attache : la ville est attacquée et incendiée. Keffira est obligée de s'enfuir avec ses enfants. Quant à la témérarie Malta, fascinée par la cité des Anciensat et attirée par la voix du dragon, elle s'aventure dans la ville souterraine où elle se trouve surprise par un tromblement de terre...

Avec ce nouveau volume, Robin Hobb entraîne ses héros dans des aventures imprévisibles et extraordinaires.

***

Que de rebondissements dans ce nouveau tome ! Certains personnages sont sacrément mis à mal, et l'histoire monte d'un cran. C'est là que l'on ne peut qu'admirer le talent de Robin Hobb ; on sent que son intrigue est maîtrisée de bout en bout, rien n'est laissé au hasard, et les fils n'en finissent pas de se croiser pour former une trame bien serrée. La construction du récit relève de la virtuosité et c'est extrêmement jouissif de découvrir au fur et à mesure de la série qu'un à un, les différents éléments s'emboîtent. Et puis, d'un autre côté, le suspense est toujours là, et je suis bien incapable à ce stade, de prédire comment ce cycle des Aventuriers de la mer se terminera.
Du grand art.

T6 - L'éveil des eaux dormantes
Titre original : Mad Ship
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 14h34
Audible, 2017

Acheter L'éveil des eaux dormantes sur Les Libraires.fr

51juSe7mz6L._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

À la suite du tremblement de terre qui a détruit la cité des Anciens, Malta, le Gouverneur et sa compagne dérivent sur le fleuve du Désert des Pluies jusqu'à ce qu'ils soient recueillis par un vaisseau chalcidien qui les emmène vers une destination inconnue.

Pendant ce temps, à Terrilville, la situation demeure très confuse : les navires chalcidiens font le blocus du port, la guerre civile réduit à néant l'unité de la cité, l'interruption du commerce, les incendies et les pillages ruinent la ville. La Compagne Sérille, sous l'emprise de l'inquiétant Roed Caern, devient une menace pour Ronica Vestrit, qui se voit contrainte de chercher asile auprès d'une famille de pêcheurs. À bord de la Vivacia, puis sur l'île des Autres, Hiémain se remet lentement de ses épreuves et finit par dévoiler à Kennit le terrible secret des vivenefs.

Aux prises avec des destins contrariés, les héros de Robin Hobb continuent de lutter de toute leur énergie.

***

Dans ce septième volume, on sent qu'on approche de la fin de la série. La tension augmente encore et les liens entre les différents protagonistes de l'histoire se resserrent. Même si certaines trajectoires se précisent, difficile pour autant de deviner comment sera la fin. Dans ce volume, j'ai aimé en découvrir enfin davantage sur les dragons, leurs origines et leur rôle dans cette histoire. J'ai également apprécié que la partie politique - passionnante - soit plus développée.
Un excellent tome.

T7 - Le seigneur des trois règnes
Titre original : Ship of Destiny
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 11h03
Audible, 2017

Acheter Le seigneur des trois règnes sur Les Libraires.fr

51L4FWjdpxL._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

L'affrontement était inévitable entre l'équipage du Parangon et le flamboyant Kennit. Mais quels liens, quels terribles secrets unissent la vivenef des Ludchance au roi des pirates ? Grâce à la Vivacia, devenue hostile à Althéa, et aux serpents qui la servent, Kennit va-t-il enfin atteindre son but : couler Parangon ?

De leur côté, les Chalcidiens, qui ont lancé une attaque contre Terrilville, sont repoussés par le dragon. À l'issue d'une réunion houleuse de tous les représentants de la ville en ruine, Tintaglia passe un marché avec les nouveaux dirigeants et Reyn Khuprus : elle s'engage à protéger les habitants de Terrilville et à aider Reyn dans ses recherches pour retrouver Malta. Mais le prix qu'elle exige en retour est lourd...

Quant à Malta et au Gouverneur, d'otages des Chalcidiens qu'ils étaient, ils deviennent prisonniers des pirates qui convoitent une forte rançon pour les rendre à la liberté...

***

Je disais concernant le tome 7 que l'on sentait la fin approcher et cette impression est encore renforcée dans ce volume. J'ai frôlé le coup de cœur avec Ombres et flammes. Il se passe tant de choses, c'est à peine croyable. Le récit est riche d'événements, les fils de l'intrigue se dénouent de plus en plus vite et l'on va de rebondissement en rebondissement. Les personnages n'en finissent pas de m'étonner, certains prennent des directions totalement inattendues, bref le suspense est à son comble ! 
C'était brillant et haletant, un huitième opus magistral à la hauteur de cette série magique.

T8 - Ombres et flammes
Titre original : Ship of Destiny
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 12h21
Audible, 2018

Acheter Ombres et flammes sur Les Libraires.fr

51pH-z5RUWL._SL500_.jpgCoupDeCoeur2016.pngPrésentation de l'éditeur :

À Terrilville, on panse les plaies tandis que le Trône de Perle est ébranlé par les luttes intestines. Opiniâtre, Tintaglia poursuit sa mission de sauvetage après s'être inclinée, bien malgré elle, devant les exigences de Reyn. Quant au redoutable Kennit, persuadé d'avoir envoyé par le fond Parangon et son équipage, il abandonne toute prudence. Il se croit désormais le maître du monde : c'est compter sans la détermination d'Althéa, la flotte de guerre jamaillienne, la méfiance des serpents et... la chance qui, enfin, lui tourne le dos.

Entre les vaisseaux pirates et jamailliens, les combats font rage et entraînent dans leurs remous tous les protagonistes du drame : vivenefs, capitaines, otages, prisonniers. Les vérités éclatent et les destins s'accomplissent tandis que, mystérieusement, les prophéties d'Ambre prennent vie.

***

Ce neuvième tome clôt d'une façon incroyable la série des Aventuriers de la mer. Après huit tomes - certes excellents - je ne m'attendais pas à terminer cette épopée par un coup de cœur. Ce volume est un véritable feu d'artifice. La multitude d'événements conjuguée aux révélations donne une lecture palpitante. J'étais avide d'en savoir davantage, tour à tour amusée et horrifiée, émue très souvent. C'était beau, intense, complexe et passionnant. Quelle aventure ! J'ai adoré ces neuf tomes et je vous recommande chaudement ce cycle.

T9- Les marches du trône
Titre original : Ship of Destiny
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 12h52
Audible, 2018

Acheter Les marches du trône sur Les Libraires.fr

lundi 29 novembre 2021

La vague des albums #176

9781788008587.jpg

CoupDeCoeur2016.pngCoup de cœur pour ce sublime album découvert totalement par hasard. Il s'agit de l'adaptation du roman éponyme de Frances Hodgson Burnett connu en français sous le titre Le jardin secret. Un roman qui m'a enchantée lorsque j'étais une toute jeune lectrice et pour lequel je conserve une affection particulière.
Quant à cet album, il se révèle pleinement à la hauteur. Le texte est superbe et émouvant, les illustrations sont magnifiques et l'objet-livre l'est aussi (couverture tissée et rigide, dorures, signet...).
Pour le moment cet album n'est pas traduit en français (du moins à ma connaissance), mais si vous lisez un peu l'anglais, je vous le conseille chaudement.
Un merveilleux classique servi dans un écrin de toute beauté.

The Secret Garden
Geraldine McCaughrean, Margarita Kukhtina
Nosy Crow, 2021

006669947.jpg

Ce petit album cartonné a attiré mon regard. J'aime particulièrement le style graphique de Delphine Chedru et les couleurs qu'elle emploie, le contraste qu'elle met dans ses dessin.
Dans Chambres avec vues j'ai été servie, car chaque double page est superbe.
Il ne s'agit pas d'une histoire à proprement parler, mais plutôt d'une invitation à observer, admirer, imaginer.
Chaque scène est décomposée en deux phases : une première double page avec des volets à soulever pour dévoiler ce qui se cache derrière la fenêtre, une deuxième pour voir la totalité du "paysage" visible depuis la fenêtre.
Visuellement, c'est très beau.

Chambres avec vues
Delphine Chedru
Albin Michel Jeunesse, 2018

Acheter Chambres avec vues sur Les Libraires.fr

009788344.jpg

Conçu comme un carnet de voyage, cet album immense nous embarque pour un tour de l'Afrique. Depuis le Maghreb jusqu'au sud du continent, les auteures nous font visiter différents lieux et pays. On découvre dans ces pages des paysages magnifiques, des traditions, des éléments de la faune et de la flore ainsi que des personnalités célèbres. 
Certes le tour d'horizon est bien rapide pour balayer l'intégralité de l'Afrique - rappelons qu'il s'agit d'un livre pour les enfants - mais il n'en demeure pas moins passionnant. Que ce soit les superbes dessins aux couleurs chaudes ou le texte riche d'informations, cet album grand format invite au voyage.

Afrique - Le continent des couleurs
Soledad Romero Marino, Raquel MartÍn
Nathan, 2021

Acheter Afrique - Le continent des couleurs sur Les Libraires.fr

009663503.jpg

Cette couverture n'est-elle pas mystérieuse ? Ne donne-t-elle pas envie d'ouvrir et de découvrir cet album ? C'est en tout cas l'effet qu'elle m'a fait.
Il s'agit d'une réécriture du conte de Perrault (toutefois très fidèle au conte d'origine) par Charlotte Moundlic et illustrée par son célèbre mari François Roca.
Un duo qui fonctionne à merveille et dont le résultat m'a séduite. L'écriture est très belle, les dessins sublimes, bref c'est une magnifique version de Barbe Bleue.

A l'ombre de Barbe Bleue
Charlotte Moundlic, François Roca
Albin Michel Jeunesse, 2021

Acheter A l'ombre de Barbe Bleue sur Les Libraires.fr

008039175.jpg

CoupDeCoeur2016.png

Immense coup de cœur pour cet album de toute beauté. Une version du conte de La belle au bois dormant d'après le ballet de Tchaïkovsky, illustré par la talentueuse Charlotte Gastaut. Dans la même collection, toujours chez Amaterra, j'avais eu un autre coup de cœur pour Le lac des cygnes. Cet album-ci est encore plus beau, si cela est possible.
Les illustrations occupent tout l'espace de ce grand format et sont à couper le souffle. Charlotte Gastaut possède un style unique, reconnaissable entre mille. Chaque double page est parée d'un cadre décoratif, les motifs graphiques sont superbes et embellissent encore davantage les illustrations principales. 
Un dernier mot sur le travail éditorial incroyable : la qualité de l'impression, de la mise en page, du papier... rien n'est laissé au hasard et La belle au bois dormant est un véritable bijou.

La belle au bois dormant
Charlotte Gastaut
Amaterra, 2020

Acheter La belle au bois dormant sur Les Libraires.fr

lundi 15 novembre 2021

La vie en chantier (Pete Fromm)

431.jpgCoupDeCoeur2016.pngPrésentation de l'éditeur :

Marnie et Taz ont tout pour être heureux. Jeunes et énergiques, ils s’aiment, rient et retapent ensemble leur modeste maison de Missoula, dans le Montana. Lorsque Marnie apprend qu’elle est enceinte, leur bonheur est parfait. Mais Marnie meurt en couches, et Taz se retrouve seul face à un deuil impensable, avec son bébé sur les bras. Il plonge alors tête la première dans le monde inconnu et étrange de la paternité, un monde de responsabilités et d’insomnies, de doutes et de joies inattendus.

***

Je n'avais encore jamais lu de roman de Pete Fromm. Je supposais qu'il était exclusivement spécialisé dans le "nature writing". Je ne savais pas à quoi m'attendre en ouvrant La vie en chantier.
Les mots sont venus me cueillir avec une force qui m'a coupé le souffle. Durant quelques heures, j'étais aux côtés de Taz, j'assistais à son lent retour à la vie. Un récit qui prend aux tripes sans verser dans le larmoyant, empli d'émotions. Il y a une telle justesse dans l'écriture de Pete Fromm, c'est touchant d'humanité et de réalisme.
J'ai été particulièrement émue par le lien entre Taz et son meilleur ami. Leur relation et l'attitude de Rudy à l'égard de Taz sont magnifiques et bouleversantes.
Inutile de dire qu'à présent je compte bien lire les autres romans de l'auteur !

Titre original : A job you mostly won't know how to do
Traduit de l'anglais par Juliane Nivelt
Gallmeister (Totem), 336 pages, 2019 pour l'édition originale et 2021 pour la présente édition française

Acheter La vie en chantier sur Les Libraires.fr 

lundi 9 août 2021

Blackmoore (Julianne Donaldson)

005302476.jpgCoupDeCoeur2016.pngPrésentation de l'éditeur :

La liberté mérite-t-elle de sacrifier son cœur ? En raison d'un lourd secret que Kate Worthington détient depuis des années, celle-ci souhaite ne jamais se marier et rêve de partir pour les Indes. Malheureusement, sa mère a d'autres projets pour elle et l'oblige à conclure un marché : elle pourra y aller si elle parvient à refuser trois demandes en mariage. Kate se rend alors au manoir de Blackmoore où elle retrouve son ami d'enfance, Henry Delafield. Elle demande à ce dernier de l'aider afin de fuir cette vérité qui a, depuis toujours, maintenu son cœur captif.

***

Coup de cœur pour cette romance qui était un pur délice !

Les deux points forts de ce roman : 

Le personnage masculin
Henry est une belle personne qui ferait fondre n'importe quel cœur de lectrice ! Il est intelligent, drôle, prévenant, ami loyal et dévoué, bref ce jeune homme ne manque pas de qualités. J'ai été très touchée par sa façon d'être avec Kate, le fait qu'il respecte son envie de liberté et l'aide même à y parvenir. Son attitude est vraiment admirable. 

Les lieux
La majeure partie du roman se déroule dans la demeure de la famille Delafield, Blackmoore. Le manoir se situe sur la côte est de l'Angleterre, dans la baie de Robin Hood. Imaginez la mer, des landes à perte de vue et cette bâtisse ancienne qui cache des passages secrets et bien des mystères. Blackmoore est quasiment un personnage à par entière et contribue largement au charme du récit. 

J'ai adoré cette histoire tout en douceur. Bien entendu il y a des passages un peu difficiles où Kate est malmenée, mais ce que je retiens surtout de cette romance, ce sont les scènes d'émotion pure. Il y a une vraie sensibilité dans la plume de Julianne Donaldson qui m'a donné envie d'y revenir.
C'était beau, tout simplement. Un vrai baume pour le cœur.

Titre original : Blackmoore
Traduit de l'anglais par Alix Paupy
Hauteville, 352 pages, 2013 pour l'édition originale et 2015 pour l'édition française

Acheter Blackmoore sur Les Libraires.fr 

(Existe au format électronique.)

lundi 2 août 2021

Plein gris (Marion Brunet)

008746787.jpgCoupDeCoeur2016.pngPrésentation de l'éditeur :

Lorsque Élise et Victor découvrent le corps de Clarence, noyé près de la coque de leur voilier, Emma comprend que leur croisière a définitivement viré au cauchemar. Avec la disparition de son leader charismatique, ce sont tous les secrets de la bande qui remontent à la surface, les rancœurs et les lâchetés qui régissent toujours un groupe. Et quand une tempête terrifiante s’annonce, les émotions et les angoisses se cristallisent dans une atmosphère implacable...

De Marion Brunet, je n'avais lu jusqu'à présent que Dans le désordre, un roman que je n'avais pas particulièrement apprécié, et dont j'avais même oublié la lecture. C'est en consultant la bibliographie de l'auteure que je me suis rendue compte que j'avais déjà lu un livre d'elle.

Attention, Plein Gris est un livre coup de poing, un huis-clos à l'atmosphère prenante et étouffante. Le genre qu'on lit en apnée et d'une traite. Si vous souhaitez lire ce roman - et j'espère que ce sera le cas -, prévoyez de le faire en une fois.
Dans un perpétuel aller-retour entre passé et présent, l'auteure dévoile progressivement ce qui relie les cinq protagonistes. Comment se sont-ils connus ? Quelles sont leurs liens ? Que font-ils ensemble à bord de ce voilier ?
C'est subtil et étouffant. De manière insidieuse, on découvre que les rapports entre les personnages sont plus complexes qu'il n'y paraît et l'interrogation fait place à la stupeur. 
Ajoutez à ce roman psychologique le contexte nautique qui m'a énormément plu et vous aurez un récit hypnotisant et hautement addictif.
Plein Gris m'a bluffée et j'ai maintenant très envie de découvrir Sans foi ni loi, paru également chez Pocket Jeunesse.

Pocket Jeunesse, 196 pages, 2021

Acheter Plein gris sur Les Libraires.fr 

vendredi 23 juillet 2021

Série Bill Hodges (Stephen King)

Il y a quelques années de cela, j'ai lu Carnets noirs sans savoir que c'était le deuxième tome de la trilogie consacrée au policier retraité Bill Hodges.
Cette année, j'ai décidé de lire la série dans l'ordre (et donc de relire Carnets noirs). Je chronique ici les trois tomes, mais mon avis sur le deuxième n'est qu'un copié-collé de mon billet d'origine puisque j'ai eu le même ressenti lors de cette seconde lecture.

008283470.jpgCoupDeCoeur2016.pngPrésentation de l'éditeur :

Midwest, 2009. Dans l’aube glacée, des centaines de chômeurs en quête d’un job font la queue devant un salon de l’emploi. Soudain, une Mercedes fonce sur la foule, laissant huit morts et quinze blessés dans son sillage. Le chauffard, lui, a disparu dans la brume, sans laisser de traces. Un an plus tard, Bill Hodges, flic à la retraite qui n’a pas su résoudre l’affaire, reste obsédé par ce massacre. Une lettre du « tueur à la Mercedes » va le sortir de la dépression et de l’ennui qui le guettent.

***

Coup de cœur pour ce premier tome incroyablement prenant. Les personnages sont extrêmement bien travaillés, c'est d'ailleurs, je trouve, le point fort de King dans ses romans. Mention spéciale ici pour le rôle du méchant qui est fascinant de folie et de cruauté.
L'intrigue est géniale, menée de main de maître, tous les éléments s'enchaînent avec virtuosité et la tension va crescendo jusqu'à la toute fin. C'est machiavélique, sombre et totalement jouissif. Du très grand King. 

T1 - Mr. Mercedes
Titre original : Mr. Mercedes
Traduit de l'anglais par Océane Bies et Nadine Gassie
Le livre de poche, 2014 pour l'édition originale et 2016 pour la présente édition française

Acheter Mr. Mercedes sur Les Libraires.fr

008283467.jpg

Présentation de l'éditeur :

En prenant sa retraite, John Rothstein a plongé dans le désespoir les millions de lecteurs des aventures de Jimmy Gold. Devenu fou de rage depuis la disparition de son héros favori, Morris Bellamy assassine le vieil écrivain pour s'emparer de sa fortune et, surtout, de ses précieux carnets de notes. Le bonheur dans le crime ? C'était compter sans les mauvais tours du destin... et la perspicacité du détective Bill Hodges.

***

Le thème central en est l'obsession d'un fan, ici en particulier d'un lecteur.
L'auteur John Rothstein ne publie plus depuis quelques années et a plongé dans le désespoir les millions de lecteurs des aventures de Jimmy Gold. L'un d'entre eux, Morris Bellamy, ne va pas parvenir à surmonter sa frustration et va commettre l'irréparable en assassinant tout bonnement John Rothstein. Avant de fuir le lieu du crime, il va s'emparer de précieux carnets d'écriture qui renferment entre autre une suite à la série Jimmy Gold.

Voilà le point de départ du récit qui va rapidement évoluer et se compliquer. Au fil du temps, les nœuds de l'intrigue se resserrent et la tension grimpe de page en page.
Vous devez vous en douter, cette histoire d'obsession, de lecteur compulsif et névrosé m'a beaucoup plu ! Une fois de plus, la plume de Stephen King m'a emportée dans ce roman noir. Les personnages sont terribles et bouleversants, l'atmosphère pesante et oppressante. Avec ce thème autour de la lecture, c'était si je puis le formuler ainsi "la cerise sur le gâteau" et j'ai adoré cette lecture glauque à souhait !

T2 - Carnets noirs
Titre original : Finders Keepers
Traduit de l'anglais par Océane Bies et Nadine Gassie
Le livre de poche, 2015 pour l'édition originale et 2017 pour la présente édition française

Acheter Carnets noirs sur Les Libraires.fr

008283375.jpg

Présentation de l'éditeur :

Dans la chambre 217 de l’hôpital Kiner Memorial, Brady Hartsfield, alias Mr Mercedes, gît dans un état végétatif depuis sept ans, soumis aux expérimentations du docteur Babineau. Mais derrière son rictus douloureux et son regard fixe, Brady est bien vivant. Et capable de commettre un nouveau carnage sans même quitter son lit. Sa première pensée est pour Bill Hodges, son plus vieil ennemi…

***

J'ai légèrement moins apprécié ce troisième et dernier tome pour une raison toute simple, c'est qu'on n'est plus dans le genre policier "pur". En effet, King distille de petits éléments fantastiques là où j'aurais préféré rester dans une intrigue policière classique. Cela dit, comme c'est le maître du genre qui est aux commandes, cela donne tout de même un excellent roman !
J'ai adoré retrouver les personnages de Bill, Holly et Jerome, ce trio totalement improbable mais qui fonctionne à merveille. J'ai aimé retrouver l'ambiance des deux premiers volumes et j'ai terminé cette série avec regrets, c'était vraiment extra !

T3 - Fin de ronde
Titre original : End of Watch
Traduit de l'anglais par Océane Bies et Nadine Gassie
Le livre de poche, 2016 pour l'édition originale et 2019 pour la présente édition française

Acheter Fin de ronde sur Les Libraires.fr

lundi 31 mai 2021

La vague des BD #28

COUV-BECKY-STILLBORN.jpg

Présentation de l'éditeur :

1886 : Une vague d’assassinats_ tous aussi sanglants qu’inexpliqués_ frappe le Sud de l’Angleterre.
Endeuillée par ce fléau macabre, la jeune Becky Stillborn brûle de prendre part aux investigations mais doit composer avec le ténébreux Isaac Jack, inspecteur chargé de l’enquête. Un homme peu enclin à collaborer et visiblement rongé par des démons personnels.
Mais à chacun sa part d’ombre, n’est-ce pas, surtout quand il est question de vie ou de mort. Impossible de la changer, on peut juste l’éclairer.
Et ce n’est pas la belle et opiniâtre Becky _ elle-même en proie à ses propres fantômes _ qui prétendra le contraire. Oui, la règle est la règle… Et la règle fait le jeu.

Habituellement ce style de BD, ce n'est pas trop ma tasse de thé, mais là, comme l'auteur est un copain, je voulais tester et le soutenir dans son projet.
Et bien, je dois dire que j'ai été agréablement surprise (non pas par la qualité de l'œuvre dont je ne doutais pas, mais d'avoir apprécié cette lecture). Les dessins sont réussis, certaines scènes très visuelles font penser à des scènes de cinéma et sont assez incroyables. L'intrigue m'a bien plu, à ce stade on ignore évidemment vers où Arnaud Michel veut nous emmener et le mystère est bien entretenu. 
Au final j'ai passé un bon moment de lecture et je lirai la suite avec plaisir, curieuse de savoir comment la situation évolue.
Si vous aimez ce style, je vous recommande cet album.

Becky Stillborn
Arnaud Michel
Filidalo, 2021

Acheter Becky Stillborn sur Les Libraires.fr

les-chimeres-de-venus_t1-web.jpg

CoupDeCoeur2016.pngPrésentation de l'éditeur :

1874, les vaisseaux des puissances terrestres s’élancent dans l’éther pour conquérir les planètes du système solaire. L’actrice Hélène Martin débarque sur Vénus, monde sauvage couvert de brume, à la recherche de son fiancé, un poète évadé des bagnes de Napoléon III. Poursuivie par l’inquiétant duc de Chouvigny, entraînée dans la rivalité des empires, Hélène s’aventurera à travers des jungles infestées de dinosaures et sur des océans déchaînés jusqu’aux confins de l’astre, où se dressent les vestiges d’une mystérieuse civilisation.

Cet album est le premier tome d'un nouveau cycle dans l'univers du Château des étoiles, pour ceux qui connaissent. Pour ma part, je n'ai pas lu la série principale mais après cette découverte, j'ai très envie de le faire !
Les chimères de Vénus, c'est d'abord un bel écrin. Un superbe objet-livre, mais surtout, des dessins magnifiques avec une mise en couleur incroyable. Je serais bien incapable de qualifier le style graphique d'Etienne Jung, tout ce que je peux vous dire, c'est que je l'adore !
Et puis, il y a l'univers de l'histoire, et là, idem, je suis totalement fan. A la croisée des chemins entre Jules Verne, la SF et le steampunk, ce premier volume d'une trilogie avait tout pour me séduire.
Evidemment, comme tout premier tome, il pose les bases du récit et l'intrigue n'est pas encore bien perceptible, mais j'attends avec grande impatience le deuxième volet pour me plonger dans la suite de cette aventure.
Un petit bijou.

Les chimères de Vénus T1
Alain Ayroles, Etienne Jung
Rue de Sèvres, 2021

Acheter Les chimères de Vénus T1 sur Les Libraires.fr


008654976.jpg

Présentation de l'éditeur :

Tandis que ses parents explorent les territoires sauvages de l’Autre monde, Ewilan se retrouve prisonnière sur terre d’une sinistre institution. Au cœur de ce laboratoire clandestin, la Sentinelle félonne Elea Ril’Morienval fomente son retour en Gwendalavir, qu’elle cherche à conquérir. Privée de son don et réduite à l’impuissance par de terribles expériences, Ewilan ne pourra compter que sur le courage de Salim pour s’échapper…

Après la trilogie de La quête d'Ewilan, c'est au tour de celle des Mondes d'Ewilan d'être adaptée par Lylian. Je suis vraiment super contente que les trois cycles dans l'univers d'Ewilan (ces deux-là et Ellana) soient adaptés par ce scénariste car je trouve que c'est une vraie réussite. Pas évident de transposer pareille histoire sans la trahir un peu, et pourtant, le défi est relevé sans problème.
J'ai aimé retrouver Ewilan et Salim, me replonger dans leur histoire et retrouver les émotions qui m'avaient assaillie lors de ma lecture du roman.
Côté dessins, je dois avouer que je préfère le style de Laurence Baldetti, j'aime moins le trait de Cecilia Formicola, mais cela reste malgré tout un bel album. Hâte de lire la suite.

Les mondes d'Ewilan T1 - La forêt des captifs
D'après l'œuvre originale de Pierre Bottero
Lylian (scénario), Laurence Baldetti (story-board), Cecilia Formicola (dessin), Nicolas Vial (couleurs)
Glénat, 2021

Acheter Les mondes d'Ewilan T1 sur Les Libraires.fr

009114878.jpg

Présentation de l'éditeur :

Ellana est submergée par la haine et le découragement. L’apprentie Marchombre n’en finit plus d’être mise à l’épreuve et, après l’assassinat de Hurj et Lahira des mains du félon Salvarode, son ami et amant Nillem l’abandonne à son tour. Le traitre a choisi de devenir un mercenaire du chaos. Avant d’emprunter la route d’Al-Jeit pour retrouver son maître Jilano et achever sa formation, Ellana doit revenir à un état de quiétude et d’harmonie. Le temps de quelques précieuses journées, elle soigne ses plaies et retrouve les joies d’une vie simple et douce. Elle ne s’en doute pas, mais elle ne connaitra plus d’instants aussi doux et légers avant longtemps... Ellana devra bientôt faire face à de terribles épreuves. D’autant que son maître n’attend qu’une chose d’elle : qu’elle écrive son nom dans le grand livre des légendes. Certaines des blessures d’Ellana lui laisseront des cicatrices, mais l’héroïne fera tout pour suivre la Voie, devenir une véritable Marchombre et embrasser sa destinée.

Toujours dans l'univers d'Ewilan, donc, le dernier tome de l'adaptation d'Ellana. 
Un tome empreint de douceur et de nostalgie, très beau.
Encore une fois, Lylian a su restituer en BD l'esprit de Pierre Bottero et la magie qui habitait ses romans.
Visuellement, j'ai trouvé ce sixième opus particulièrement esthétique et j'ai apprécié encore davantage les dessins de Montse Martin. 
Une très jolie fin pour une superbe adaptation.

Ellana T6 - Rencontres
D'après l'œuvre originale de Pierre Bottero
Lylian (scénario), Montse Martin (dessin), Nicolas Vial (couleurs)
Glénat, 2021

Acheter Ellana T6 sur Les Libraires.fr

- page 1 de 22