La (presque) grande évasion (Marine Carteron)

lundi 10 janvier 2022

009593546.jpgPrésentation de l'éditeur :

Elle, c'est Bonnie, comme dans "Bonnie and Clyde" et pour une fille de gendarme c'est pas banal. La langue bien pendue et avec une sacrée bougeotte, c'est une habituée des heures de colle le mercredi aprem. Alors, quand sa mère disparaît du jour au lendemain en ne laissant qu'un petit mot lapidaire sur le frigo "Je pars". Bonnie décide de braver le confinement et le couvre-feu pour la retrouver. Mais ce qu'elle n'avait pas prévu c'est que ses deux crétins d'amis et son chien l'accompagneraient : Malo l'hypocondriaque, Jason le spécialiste des embrouilles et Melting-Pot le champion de la distanciation sociale (rapport à sa gueule pleine de dents).

***

Ce roman, c'était pile ce que j'avais besoin de lire pour débuter cette année chaotique. Moi aussi, je me suis évadée comme les personnages, et ça m'a fait beaucoup de bien.
L'écriture de Marine Carteron est enlevée et drôle, certains passages sont jubilatoires. 
Finalement, ce qui compte dans ce récit, c'est surtout les dialogues et les relations entre les protagonistes. L'intrigue, elle, n'a rien de spécial, mais pourtant ça se lit tout seul. Ces trois ados et le chien qui les accompagne m'auront fait passer un très agréable moment.

Rouergue, 221 pages, 2021

Acheter La (presque) grande évasion sur Les Libraires.fr

2021 en livres

vendredi 31 décembre 2021

Voici venu le temps de faire le bilan de mes lectures de l'année et de partager avec vous mes coups de cœur 2021. 

Et vous, quels sont les vôtres ?

ROMANS

009600454.jpg

Anne de Redmond (Lucy Maud Montgomery)

51pH-z5RUWL._SL500_.jpg

Les aventuriers de la mer (Robin Hobb)

431.jpg

La vie en chantier (Pete Fromm)

005302476.jpg

Blackmoore (Julianne Donaldson)

008746787.jpg

Plein gris (Marion Brunet)

008283470.jpg

Mr Mercedes (Stephen King)

007835281.jpg

Anne de Green Gables (Lucy Maud Montgomery)

ALBUMS

9781788008587.jpg

The Secret Garden (Geraldine McCaughrean, Margarita Kukhtina)

008039175.jpg

La belle au bois dormant (Charlotte Gastaut)

009060583.jpg

Le phare aux oiseaux (Michael Morpurgo et Benji Davies)

004768244.jpg

Deux enquêtes de Sherlock Holmes : L'aventure du ruban moucheté / Le diadème de Béryls (Arthur Conan Doyle, Christel Espié)

BD

les-chimeres-de-venus_t1-web.jpg

Les chimères de Vénus T1 (Alain Ayroles, Etienne Jung)

005596264.jpg

L'odyssée d'Hakim (Fabien Toulmé)

006060359.jpg

Ce n'est pas toi que j'attendais (Fabien Toulmé)

Anne de Redmond (Lucy Maud Montgomery)

jeudi 30 décembre 2021

009600454.jpgCoupDeCoeur2016.pngPrésentation de l'éditeur :

Anne Shirley, qui a désormais 18 ans, poursuit ses rêves d’études supérieures et d’envolées créatives. Et c’est en compagnie de Gilbert Blythe, Charlie Sloane et Priscilla Grant qu’elle découvre Redmond, l’Université de Kingsport en Nouvelle-Écosse. Au programme : cours, écriture, nouvelles rencontres et surtout, toutes sortes de mésaventures ô combien romantiques. Sans oublier les retours à Green Gables pour se ressourcer, entretenir les vieilles amitiés, garder sur le droit chemin un turbulent petit garçon… et recevoir sa première demande en mariage ! 

***

Comment terminer l'année en beauté ? En poursuivant la série de Lucy Maud Montgomery ! De nouveau un coup de cœur (et je pressens que ce ne sera pas le dernier !) avec ce troisième tome.
Anne est désormais adulte, mais elle conserve sa personnalité exaltée et enthousiaste. Le récit est tour à tour drôle, sérieux, lyrique, romantique, émouvant. Le quotidien d'Anne est constitué de multiples petites histoires qui englobent plusieurs personnages secondaires, certains connus, d'autres nouveaux. Il ne se passe rien d'extraordinaire, et pourtant c'est passionnant. Les pages se tournent à la vitesse de l'éclair, on est bien dans cet univers, on aurait envie d'y rester et de ne jamais en partir. C'est le roman-doudou par excellence, le livre anti-déprime qui met du baume au cœur et à l'âme.
C'est beau, tout simplement.
Et que dire, une nouvelle fois, du travail éditorial concernant ce dernier opus, encore plus beau que les précédents (si, c'est possible !). Le livre est sublime et j'ai pris un plaisir fou à le contempler à chaque fois que je reprenais ma lecture.

Titre original : Anne of Redmond
Traduit de l'anglais par Laure-Lyn Boisseau-Axmann
Monsieur Toussaint Louverture (Monsieur Toussaint Laventure), 341 pages, 1915 pour l'édition originale et 2021 pour la présente édition française

Acheter Anne de Redmond sur Les Libraires.fr 

Jack & la grande aventure du cochon de Noël (J. K. Rowling, Jim Field)

samedi 25 décembre 2021

009664391.jpgPrésentation de l'éditeur :

Jack est très attaché à son cochon en peluche de petit garçon. Ils ont tout vécu ensemble, les bons comme les mauvais moments. Jusqu’à cette veille de Noël où arrive la catastrophe : le cochon est perdu !

Mais la nuit de Noël n’est pas une nuit comme les autres : c’est celle des miracles et des causes perdues, où même les jouets peuvent prendre vie. Alors, Jack et le Cochon de Noël - une peluche de remplacement un peu agaçante - embarquent pour une aventure magique et périlleuse au pays des Choses perdues.

Jusqu’où iront-ils pour sauver le meilleur ami que Jack ait jamais eu ?

***

Pas un coup de cœur, mais une très jolie surprise que cette lecture. Je persévère à dire que J. K. Rowling est une auteure de talent, capable d'écrire dans plusieurs genres différents et de capter à chaque fois le lecteur avec ses histoires. Que ce soit avec sa série policière, sa fresque sociale, son conte, ou bien sûr avec la saga du célèbre sorcier, elle m'a toujours convaincue et bluffée.
Cette fois, elle reprend le genre du conte mais avec un récit pour les plus jeunes. 
Pour ma part, j'ai découvert Jack et la grande aventure du cochon de Noël en version audio. Une version excellente avec différents lecteurs et des effets sonores qui donnent vie à l'histoire. (J'ai toutefois feuilleté la version papier illustrée qui est belle.) J'ai ainsi suivi cette aventure à la manière d'un feuilleton et c'était génial de suivre Jack épisode après épisode.
J'ai retrouvé l'imagination fertile de l'auteure et son don de conteuse. Le récit est touchant et merveilleux, c'est un magnifique conte de Noël empreint d'originalité.

Titre original : The Christmas Pig
Traduit de l'anglais par Jean-François Ménard
Gallimard Jeunesse, 338 pages, 2021 pour l'édition originale et l'édition française

Acheter Jack & la grande aventure du cochon de Noël sur Les Libraires.fr

La vague des albums #177

lundi 20 décembre 2021

Dernière vague d'albums pour l'année 2021. Une sélection de Noël, forcément !

006861134.jpg

Des illustrations magnifiques, un texte émouvant, mais peut-être pas tout-à-fait à classer dans la catégorie "magie de Noël". La lettre de mon grand-père est davantage un album sur la protection de la planète qu'un récit de Noël.
Mais c'est très beau, et personnellement je ne résiste pas aux mots de Michael Morpurgo.

La lettre de mon grand-père
Michael Morpurgo, Jim Field
Gallimard Jeunesse, 2019

Acheter La lettre de mon grand-père sur Les Libraires.fr

005002513.jpg

Ici on est dans la veine des contes classiques de Noël. Le jeune héros de l'histoire va vivre une aventure fantastique la veille du jour de Noël. J'ai adoré retrouver le style d'Emily Sutton dans cette féérie qui emportera petits et grands. Les illustrations sont encore une fois enchanteresses, et l'objet-livre magnifique.

Rêve de Noël
Katherine Rundell, Emily Sutton
Gallimard Jeunesse, 2017

Acheter Rêve de Noël sur Les Libraires.fr

004895518.jpg

Un peu d'humour pour les petits lecteurs. Ce duo d'auteurs, c'est toujours une réussite, on n'est jamais déçus ! Mes jeunes élèves ont bien ri (et moi aussi) avec cette chute désopilante.
Et puis les dessins sont adorables, bref, un must.

Bonjour Père Noël
Michaël Escoffier, Matthieu Maudet
L'école des loisirs (Loulou & Cie), 2017

Acheter Bonjour Père Noël sur Les Libraires.fr

008654062.jpg

C'est le bel album de Noël, pour un âge intermédiaire, destiné à un lectorat de 4/6 ans, pile entre les deux titres présentés juste avant.
Les illustrations sont superbes, c'est tout doux et chaleureux. L'histoire est très jolie elle aussi, un plaidoyer pour l'entraide et la solidarité, l'amitié.

Un toit pour Noël
Rebecca Harry
Grund, 2020

Acheter Un toit pour Noël sur Les Libraires.fr

009643387.jpg

Une très agréable surprise avec cette dernière lecture. Un album grand format cartonné avec de nombreux flaps à soulever pour explorer les nombreux détails des illustrations. Pas vraiment d'histoire - ce n'est pas le propos de cet album -, simplement l'exploration de la maison du Père Noël à la recherche de son bonnet. Les dessins sont enfantins et très mignons, beaucoup aimé ce style.

Qui a volé le bonnet du Père Noël ?
Emmanuelle Rey, Fabien Öckto Lambert
Fleurus, 2021

Acheter Qui a volé le bonnet du Père Noël ? sur Les Libraires.fr

Les aventuriers de la mer (Robin Hobb)

lundi 6 décembre 2021

Dans ce billet, je présente le cycle de la série des Aventuriers de la mer, à savoir neuf tomes (neuf tomes dans la version française qui correspondent à trois tomes dans la version originale).
ATTENTION, ne lisez que ce qui est relatif au premier tome si vous n'avez pas lu la série et projetez de le faire. Enfin, si vous êtes entrain de lire la série, ne lisez que ce qui concerne les tomes que vous connaissez déjà. Certains éléments, notamment dans la présentation de l'éditeur, dévoilent l'intrigue.

51dnYbFrAIL._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

Dans ce premier volume d'une nouvelle série, Les Aventuriers de la mer, Robin Hobb se penche sur l'histoire d'une famille de grands propriétaires terriens, désormais ruinés, dont la seule richesse ne réside plus que dans un magnifique navire construit en bois-sorcier, La Vivacia. Mais son capitaine va mourir, ne laissant que deux filles. L'une est mariée et mère de famille, l'autre, Althéa, véritable garçon manqué, a grandi sur le bateau et a toujours vécu parmi les matelots, le visage fouette par les embruns de ses longues courses en mer et de ses innombrables voyages.

Follement attachée au vaisseau, elle entretient avec lui une complicité étroite, persuadée qu'elle sera bientôt son unique maître. Pourtant, c'est à son gendre que le vieux capitaine, à toute extrémité, lègue le navire... Erreur funeste ? Désespérée, mais passionnément résolue, Althéa jure alors de le reconquérir coûte que coûte. 

***

Après mon coup de cœur pour le premier cycle de L'assassin royal, j'avais bien entendu dans l'idée de poursuivre ma découverte de l'univers de l'auteure. Suivant les conseils des fans, j'ai enchaîné avec le cycle des Aventuriers de la mer dont la lecture est préconisée avant celle du second cycle de L'assassin royal.
Dès les premières lignes j'ai été littéralement envoûtée par cet univers fantastico-maritime. Quelle originalité ! L'auteure prouve encore une fois combien son imagination est débordante et j'ai adoré la suivre dans ce nouveau "monde". L'écriture est délectable, le récit proprement fascinant. Dans ce premier opus, Robin Hobb ne fait que poser les bases de son univers et il ne se passe pas énormément de choses (encore une fois, les éditeurs français seraient avisés de ne pas procéder à un découpage arbitraire des œuvres étrangères...), mais l'on sent déjà les prémices de ce que sera la suite.
Enchantée par ce début Ô combien prometteur.

T1 - Le vaisseau magique
Titre original : Ship of Magic
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 11h52
Audible, 2017

Acheter Le vaisseau magique sur Les Libraires.fr

51BKrHvOtuL._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

Dans ce deuxième volume des Aventuriers de la mer, La Vivacia, le dernier bateau qui subsiste dans la famille des Vestrit, est désormais confiée à Kyle, qui compte en faire un transport d'esclaves afin de restaurer la fortune d'antan. Pour parvenir à ses fins, celui-ci entend soumettre chacun des siens à sa volonté de fer : son propre fils Hiémain, qui s'est destiné à des études humanistes, est condamné contre son gré à travailler à bord du navire ; son épouse Keffria, à élever ses enfants d'une façon qu'elle réprouve ; Brashen, le second choisi par son beau-père avant de mourir, à plier bagage et à se faire embaucher sur un navire abattoir. Quant à l'indomptable Althéa, sa belle-sœur, elle doit se cacher pour subsister tant bien que mal, portée par la conviction que La Vivacia, avec laquelle elle a tissé des liens complices, lui reviendra un jour.

Kyle est-il assez puissant pour contrer ainsi tous les siens ? Comment ose-t-il, en outre, renier un vieux serment qui le lie à une famille du Désert des Pluies, où règne la magie ? Son aveuglement et son entêtement néfastes seront lourds de conséquences.

***

Je sens que je ne vais pas être très originale et que je vais souvent me répéter dans cette chronique... Ce tome est remarquablement écrit (et traduit) et sa lecture fût un vrai délice. Dans ce deuxième opus, l'histoire s'attache plus particulièrement à certains personnages (je pense en particulier à Brashen, Malta et Hiémain chez les humains, et à la vivenef Parangon). L'intrigue prend de l'épaisseur, les personnalités se dessinent, ainsi que les légendes et l'origine des familles. 
Chaque information concernant le passé, les us et coutumes des marchands ou des pirates est passionnante. Par moment, on se croirait dans un vrai livre d'Histoire tant l'écriture est réaliste et enlevée.
J'ai commencé à m'attacher davantage à certains, à détester d'autres (tout en me délectant de les trouver odieux !), j'ai passé quelques heures entre mer et terre, essuyé des tempêtes, assisté à des complots, bref je suis ressortie de ce tome enchantée et ai directement enchaîné avec le suivant.

T2 - Le navire aux esclaves
Titre original : Ship of Magic
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 12h46
Audible, 2017

Acheter Le navire aux esclaves sur Les Libraires.fr

61howD9ODjL._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

Privé de liberté après avoir tenté de s'échapper, le jeune Hiémain ouvre son cœur au douloureux apprentissage de la compassion. Tandis que le capitaine Kyle, son père, continue de l'humilier sans relâche, il se préoccupe de porter secours aux malheureux esclaves de la Vivacia, bravant le cruel lieutenant qui a mission de le surveiller.

Les hommes de l'équipage, ployant sous la férule d'une direction implacable, ne songent plus qu'à se mutiner. Rien, bientôt, ne pourra arrêter le déferlement de leur haine. Hélas, sans qu'ils le soupçonnent, le pirate Kennit guette dans les parages l'occasion de s'emparer d'un navire en état de faiblesse. La Vivacia lui apparaît vite comme une proie désignée.

C'est donc dans une atmosphère de plus en plus dramatique que s'ouvre ce troisième volume des Aventuriers de la mer. Avec cet art qui lui a désormais acquis des milliers de lecteurs, Robin Hobb réussit à distiller dans son récit un suspense et une tension qui ne cessent de croître au fil des minutes. Que va devenir l'infortuné Hiémain contre lequel le destin semble s'acharner ? Et les pirates vont-ils réussir à s'approprier la Vivacia tant convoitée ?

***

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Robin Hobb n'épargne pas ses personnages ! Dans ce troisième opus, plusieurs d'entre eux endurent des événements pour le moins éprouvants. L'occasion pour eux d'affirmer leur personnalité malgré la dureté des situations qu'ils affrontent.
Je me suis délectée de cet excellent tome dans la continuité des deux précédents. On croit deviner ce qui se dessine dans un avenir proche, et puis chaque fois on est surpris par le tournant que prend l'histoire. De rebondissement en rebondissement, on suit - parfois en apnée - ces héros, avide de savoir ce que leur réserve le sort.
Brillant.

T3 - La conquête de la liberté
Titre original : Ship of Magic
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 12h18
Audible, 2017

Acheter La conquête de la liberté sur Les Libraires.fr

51wy6GlcoDL._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

Dispersés, les membres de la famille Vestrit affrontent les épreuves les plus redoutables.

À bord de La Vivacia, les esclaves révoltés souhaitent s'approprier le navire. Galvanisés par leur chef fanatique, ils veulent juger le capitaine Kyle, tandis que Kennit, à la tête des pirates, doit être amputé d'une jambe. Quant à Althéa, elle s'est embarquée sur L'Ophélie qu'un vaisseau chalcidien prétend arraisonner, au cours du voyage de retour vers son port d'attache. La jeune fille qui, malgré ses dénégations, ne cesse de penser à Brashen, réussira-t-elle à regagner sa patrie ? Et, si elle y parvient, le retrouvera-t-elle ? Car le pays est maintenant envahi par les Nouveaux Marchands et leurs esclaves. Seules pour gérer les vestiges de leurs propriétés, Ronica et Keffria se rongent d'inquiétude en assistant, impuissantes, à l'inéluctable décadence de leur glorieuse maison.

Ce quatrième volume des Aventuriers de la mer emporte l'auditeur dans des aventures plus captivantes les unes que les autres. Leurs héros frôlent constamment la mort et abandonnent peu à peu leurs espoirs devant un monde qui s'écroule. Parviendront-ils à renaître ?

***

Dans ce quatrième tome, des liens commencent à se former entre les différents personnages que l'on suit depuis le début du cycle. Certains plus inattendus que d'autres, surprenants, même. Comme une araignée tisse sa toile, l'auteure construit son intrigue avec minutie. Petit-à-petit, on voit les premières pièces du puzzle s'assembler et l'image finale se précise. Une fois encore ce fût un immense plaisir que de découvrir cette suite. L'écriture est toujours aussi belle et soignée jusque dans les moindres détails. Le récit est passionnant, on ressent de l'empathie, voire carrément de la sympathie pour des personnages que l'on a appris à connaître au fil du temps.
Une aventure épique et passionnante.

T4 - Brumes et tempêtes
Titre original : Mad Ship
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 11h26
Audible, 2017

Acheter Brumes et tempêtes sur Les Libraires.fr

51qA439XekL._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

Entre Jamaillia et les Marchands, le torchon brûle : le Gouverneur décide d'entreprendre le voyage jusqu'à Terrilville avec sa cour et ses Compagnes de Cœur pour mater les rebelles. Alors que Brashen, enfin rentré au pays, fait part aux femmes de la famille Vestrit des nouvelles consternantes de la capture de la Vivacia, la révolte gronde dans le port. Ne trouvant aucun appui auprès de ses pairs, Althéa accepte, pour sauver son navire bien-aimé, d'adopter le plan proposé par Brashen et Ambre, la mystérieuse fabricante des perles : réarmer le Parangon, le navire fou, et le remettre à la mer. Mais l'argent fait cruellement défaut et, pour délivrer son père, la jeune Malta est prête à s'unir à Reyn, du désert des Pluies.

Sur la Vivacia, le capitaine Kennit poursuit ses agissements de forban, sous le regard épouvanté et fasciné de Hiémain. Le pirate a découvert un moyen diabolique de se débarrasser de Kyle Havre et du prêtre fanatique, et il s'achemine petit à petit vers la réalisation de son rêve : être reconnu comme le roi des pirates.

***

Avec ce cinquième tome sur neuf, on a dépassé la moitié du cycle des Aventuriers de la mer, et la série ne faiblit pas, elle conserve une qualité constante. J'ai pris un plaisir fou à lire ce nouvel opus, à explorer plus en profondeur la personnalité de certains personnages, à en apprendre davantage sur les vivenefs, à assister à la formation de nouveaux nœuds complexes au niveau de l'intrigue. Une fois encore, l'imagination débordante de Robin Hobb nous emmène très loin, et l'histoire se révèle toujours plus passionnante, tome après tome. 

T5 - Prisons d'eau et de bois
Titre original : Mad Ship
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 10h33
Audible, 2017

Acheter Prisons d'eau et de bois sur Les Libraires.fr

516VAfb0YYL._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

Peu avant que le Gouverneur ne débarque à Terrilville avec ses galères chalcédiennes, le Parangon réarmé prend enfin la mer pour accomplir sa mission de sauvetage de la Vivacia avec Brashen, Ambre et Althéa à son bord. Les difficultes qu'ils affrontent sont innombrables. Le capitaine Kennit, dont les ambitions se précisent, voudrait faire du Jeune Hiéman son prophète. Tous ignorent que, pendant ce temps, des événements tragiques se déroulent dans leur port d'attache : la ville est attacquée et incendiée. Keffira est obligée de s'enfuir avec ses enfants. Quant à la témérarie Malta, fascinée par la cité des Anciensat et attirée par la voix du dragon, elle s'aventure dans la ville souterraine où elle se trouve surprise par un tromblement de terre...

Avec ce nouveau volume, Robin Hobb entraîne ses héros dans des aventures imprévisibles et extraordinaires.

***

Que de rebondissements dans ce nouveau tome ! Certains personnages sont sacrément mis à mal, et l'histoire monte d'un cran. C'est là que l'on ne peut qu'admirer le talent de Robin Hobb ; on sent que son intrigue est maîtrisée de bout en bout, rien n'est laissé au hasard, et les fils n'en finissent pas de se croiser pour former une trame bien serrée. La construction du récit relève de la virtuosité et c'est extrêmement jouissif de découvrir au fur et à mesure de la série qu'un à un, les différents éléments s'emboîtent. Et puis, d'un autre côté, le suspense est toujours là, et je suis bien incapable à ce stade, de prédire comment ce cycle des Aventuriers de la mer se terminera.
Du grand art.

T6 - L'éveil des eaux dormantes
Titre original : Mad Ship
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 14h34
Audible, 2017

Acheter L'éveil des eaux dormantes sur Les Libraires.fr

51juSe7mz6L._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

À la suite du tremblement de terre qui a détruit la cité des Anciens, Malta, le Gouverneur et sa compagne dérivent sur le fleuve du Désert des Pluies jusqu'à ce qu'ils soient recueillis par un vaisseau chalcidien qui les emmène vers une destination inconnue.

Pendant ce temps, à Terrilville, la situation demeure très confuse : les navires chalcidiens font le blocus du port, la guerre civile réduit à néant l'unité de la cité, l'interruption du commerce, les incendies et les pillages ruinent la ville. La Compagne Sérille, sous l'emprise de l'inquiétant Roed Caern, devient une menace pour Ronica Vestrit, qui se voit contrainte de chercher asile auprès d'une famille de pêcheurs. À bord de la Vivacia, puis sur l'île des Autres, Hiémain se remet lentement de ses épreuves et finit par dévoiler à Kennit le terrible secret des vivenefs.

Aux prises avec des destins contrariés, les héros de Robin Hobb continuent de lutter de toute leur énergie.

***

Dans ce septième volume, on sent qu'on approche de la fin de la série. La tension augmente encore et les liens entre les différents protagonistes de l'histoire se resserrent. Même si certaines trajectoires se précisent, difficile pour autant de deviner comment sera la fin. Dans ce volume, j'ai aimé en découvrir enfin davantage sur les dragons, leurs origines et leur rôle dans cette histoire. J'ai également apprécié que la partie politique - passionnante - soit plus développée.
Un excellent tome.

T7 - Le seigneur des trois règnes
Titre original : Ship of Destiny
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 11h03
Audible, 2017

Acheter Le seigneur des trois règnes sur Les Libraires.fr

51L4FWjdpxL._SL500_.jpgPrésentation de l'éditeur :

L'affrontement était inévitable entre l'équipage du Parangon et le flamboyant Kennit. Mais quels liens, quels terribles secrets unissent la vivenef des Ludchance au roi des pirates ? Grâce à la Vivacia, devenue hostile à Althéa, et aux serpents qui la servent, Kennit va-t-il enfin atteindre son but : couler Parangon ?

De leur côté, les Chalcidiens, qui ont lancé une attaque contre Terrilville, sont repoussés par le dragon. À l'issue d'une réunion houleuse de tous les représentants de la ville en ruine, Tintaglia passe un marché avec les nouveaux dirigeants et Reyn Khuprus : elle s'engage à protéger les habitants de Terrilville et à aider Reyn dans ses recherches pour retrouver Malta. Mais le prix qu'elle exige en retour est lourd...

Quant à Malta et au Gouverneur, d'otages des Chalcidiens qu'ils étaient, ils deviennent prisonniers des pirates qui convoitent une forte rançon pour les rendre à la liberté...

***

Je disais concernant le tome 7 que l'on sentait la fin approcher et cette impression est encore renforcée dans ce volume. J'ai frôlé le coup de cœur avec Ombres et flammes. Il se passe tant de choses, c'est à peine croyable. Le récit est riche d'événements, les fils de l'intrigue se dénouent de plus en plus vite et l'on va de rebondissement en rebondissement. Les personnages n'en finissent pas de m'étonner, certains prennent des directions totalement inattendues, bref le suspense est à son comble ! 
C'était brillant et haletant, un huitième opus magistral à la hauteur de cette série magique.

T8 - Ombres et flammes
Titre original : Ship of Destiny
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 12h21
Audible, 2018

Acheter Ombres et flammes sur Les Libraires.fr

51pH-z5RUWL._SL500_.jpgCoupDeCoeur2016.pngPrésentation de l'éditeur :

À Terrilville, on panse les plaies tandis que le Trône de Perle est ébranlé par les luttes intestines. Opiniâtre, Tintaglia poursuit sa mission de sauvetage après s'être inclinée, bien malgré elle, devant les exigences de Reyn. Quant au redoutable Kennit, persuadé d'avoir envoyé par le fond Parangon et son équipage, il abandonne toute prudence. Il se croit désormais le maître du monde : c'est compter sans la détermination d'Althéa, la flotte de guerre jamaillienne, la méfiance des serpents et... la chance qui, enfin, lui tourne le dos.

Entre les vaisseaux pirates et jamailliens, les combats font rage et entraînent dans leurs remous tous les protagonistes du drame : vivenefs, capitaines, otages, prisonniers. Les vérités éclatent et les destins s'accomplissent tandis que, mystérieusement, les prophéties d'Ambre prennent vie.

***

Ce neuvième tome clôt d'une façon incroyable la série des Aventuriers de la mer. Après huit tomes - certes excellents - je ne m'attendais pas à terminer cette épopée par un coup de cœur. Ce volume est un véritable feu d'artifice. La multitude d'événements conjuguée aux révélations donne une lecture palpitante. J'étais avide d'en savoir davantage, tour à tour amusée et horrifiée, émue très souvent. C'était beau, intense, complexe et passionnant. Quelle aventure ! J'ai adoré ces neuf tomes et je vous recommande chaudement ce cycle.

T9- Les marches du trône
Titre original : Ship of Destiny
Texte intégral lu par Vincent de Boüard
Durée : 12h52
Audible, 2018

Acheter Les marches du trône sur Les Libraires.fr

Les chroniques de l'érable et du cerisier T1 - Le masque de Nô (Camille Monceaux)

vendredi 3 décembre 2021

007802597.jpgPrésentation de l'éditeur :

Japon, XVIIe siècle, début de l'ère Edo. Enfant abandonné, Ichirô est recueilli et élevé loin du monde par un ancien samouraï qui lui enseigne la voie du sabre. Quand des événements dramatiques bouleversent sa vie, le garçon se retrouve à quinze ans seul sur les routes qui le conduisent à Edo...

***

Je vais avoir bien de la peine à chroniquer cette lecture tant elle m'a déroutée.
La toute première partie qui représente un quart du roman est absolument passionnante et addictive, à tel point qu'à ce stade de la lecture j'étais déjà en train d'envisager d'acheter le second tome. 
Une fois passé ce premier quart, on tombe dans le ventre mou de l'histoire, et bien que l'écriture soit superbe, je me suis ennuyée et désintéressée du récit. Il faut dire que l'intrigue prend un virage à quatre-vingt-dix degrés et s'oriente vers une thématique radicalement différente de ce que l'auteure nous laisse entrevoir au début du livre. Je m'attendais à un roman sur les samouraïs, la voie du sabre, une sorte de conte initiatique, Ichirô qui devient un vrai guerrier... mais non. Ou tout du moins pas pour le moment, car on se doute que la série des Chroniques de l'érable et du cerisier aura tout de même cela pour thème central. Sauf qu'à mon humble avis, ce premier tome souffre d'un vrai problème de rythme.
La toute fin a su raviver mon intérêt et me donner envie de poursuivre la saga, mais je suis quand-même un peu déçue par ce Masque de Nô qui commençait tellement bien. 
Un dernier mot pour saluer le travail éditorial, ce volume est absolument magnifique (dessin de la couverture, motifs sur les tranches, qualité du papier...).

Gallimard Jeunesse, 411 pages, 2020

Acheter Le masque de Nô sur Les Libraires.fr

Les filles au chocolat T8 - Cœur caramel (Cathy Cassidy)

mercredi 1 décembre 2021

009788179.jpgPrésentation de l'éditeur :

De retour de son académie de danse, Summer Tanberry (15 ans) a hâte de retrouver ses sœurs (dont sa jumelle) et de passer des vacances reposantes avec son amoureux, Tommy. Mais son arrivée est marquée par une catastrophe : un violent orage détruit la salle des fêtes, symbole de la vie locale.

Summer, bien décidée à montrer à tous qu'elle a surmonté sa maladie, monte un spectacle caritatif. Lorsque Sparks, son partenaire de danse, débarque pour l'épauler, Tommy a un comportement des plus étranges...

***

Un peu moins bon que le précédent, Cœur Praline, mais c'était tout de même une lecture agréable. J'apprécie toujours autant de replonger dans le cercle familial des sœurs Tanberry. Leur mode de vie, leurs liens avec leurs parents qui sont ultra cool, leurs amis... tout cela contribue à poser un décor apaisant et cosy, dans lequel on revient à chaque fois avec un grand plaisir. C'est frais, pas prise de tête, une petite lecture récréative qui fait du bien.

Traduit de l'anglais par Anne Guitton
Nathan, 216 pages, 2021 pour l'édition originale et l'édition française

Acheter Cœur caramel sur Les Libraires.fr

La vague des albums #176

lundi 29 novembre 2021

9781788008587.jpg

CoupDeCoeur2016.pngCoup de cœur pour ce sublime album découvert totalement par hasard. Il s'agit de l'adaptation du roman éponyme de Frances Hodgson Burnett connu en français sous le titre Le jardin secret. Un roman qui m'a enchantée lorsque j'étais une toute jeune lectrice et pour lequel je conserve une affection particulière.
Quant à cet album, il se révèle pleinement à la hauteur. Le texte est superbe et émouvant, les illustrations sont magnifiques et l'objet-livre l'est aussi (couverture tissée et rigide, dorures, signet...).
Pour le moment cet album n'est pas traduit en français (du moins à ma connaissance), mais si vous lisez un peu l'anglais, je vous le conseille chaudement.
Un merveilleux classique servi dans un écrin de toute beauté.

The Secret Garden
Geraldine McCaughrean, Margarita Kukhtina
Nosy Crow, 2021

006669947.jpg

Ce petit album cartonné a attiré mon regard. J'aime particulièrement le style graphique de Delphine Chedru et les couleurs qu'elle emploie, le contraste qu'elle met dans ses dessin.
Dans Chambres avec vues j'ai été servie, car chaque double page est superbe.
Il ne s'agit pas d'une histoire à proprement parler, mais plutôt d'une invitation à observer, admirer, imaginer.
Chaque scène est décomposée en deux phases : une première double page avec des volets à soulever pour dévoiler ce qui se cache derrière la fenêtre, une deuxième pour voir la totalité du "paysage" visible depuis la fenêtre.
Visuellement, c'est très beau.

Chambres avec vues
Delphine Chedru
Albin Michel Jeunesse, 2018

Acheter Chambres avec vues sur Les Libraires.fr

009788344.jpg

Conçu comme un carnet de voyage, cet album immense nous embarque pour un tour de l'Afrique. Depuis le Maghreb jusqu'au sud du continent, les auteures nous font visiter différents lieux et pays. On découvre dans ces pages des paysages magnifiques, des traditions, des éléments de la faune et de la flore ainsi que des personnalités célèbres. 
Certes le tour d'horizon est bien rapide pour balayer l'intégralité de l'Afrique - rappelons qu'il s'agit d'un livre pour les enfants - mais il n'en demeure pas moins passionnant. Que ce soit les superbes dessins aux couleurs chaudes ou le texte riche d'informations, cet album grand format invite au voyage.

Afrique - Le continent des couleurs
Soledad Romero Marino, Raquel MartÍn
Nathan, 2021

Acheter Afrique - Le continent des couleurs sur Les Libraires.fr

009663503.jpg

Cette couverture n'est-elle pas mystérieuse ? Ne donne-t-elle pas envie d'ouvrir et de découvrir cet album ? C'est en tout cas l'effet qu'elle m'a fait.
Il s'agit d'une réécriture du conte de Perrault (toutefois très fidèle au conte d'origine) par Charlotte Moundlic et illustrée par son célèbre mari François Roca.
Un duo qui fonctionne à merveille et dont le résultat m'a séduite. L'écriture est très belle, les dessins sublimes, bref c'est une magnifique version de Barbe Bleue.

A l'ombre de Barbe Bleue
Charlotte Moundlic, François Roca
Albin Michel Jeunesse, 2021

Acheter A l'ombre de Barbe Bleue sur Les Libraires.fr

008039175.jpg

CoupDeCoeur2016.png

Immense coup de cœur pour cet album de toute beauté. Une version du conte de La belle au bois dormant d'après le ballet de Tchaïkovsky, illustré par la talentueuse Charlotte Gastaut. Dans la même collection, toujours chez Amaterra, j'avais eu un autre coup de cœur pour Le lac des cygnes. Cet album-ci est encore plus beau, si cela est possible.
Les illustrations occupent tout l'espace de ce grand format et sont à couper le souffle. Charlotte Gastaut possède un style unique, reconnaissable entre mille. Chaque double page est parée d'un cadre décoratif, les motifs graphiques sont superbes et embellissent encore davantage les illustrations principales. 
Un dernier mot sur le travail éditorial incroyable : la qualité de l'impression, de la mise en page, du papier... rien n'est laissé au hasard et La belle au bois dormant est un véritable bijou.

La belle au bois dormant
Charlotte Gastaut
Amaterra, 2020

Acheter La belle au bois dormant sur Les Libraires.fr

Baba ! (Christophe Léon)

vendredi 26 novembre 2021

41wLZPOkEiL._SX337_BO1_204_203_200_.jpgPrésentation de l'éditeur :

Le 11 novembre 1960, les guerres d'indépendance de l'Algérie bouleversent la vie de Fatima. Son père, baba, disparaît. Un mois plus tard, la jeune fille est blessée par balle dans une manifestation. Envoyée de force en France, elle est adoptée et subit le climat ambiant de violence et de racisme. Avec courage, elle tente de retourner dans son pays. Qui l'attendra à la maison ?

***

Retrouvailles avec la plume de Christophe Léon à l'occasion de ce dernier titre sorti chez La joie de lire. Un auteur que je suis depuis maintenant quelques années et dont j'aime à la fois l'écriture et les textes engagés.
Baba ! traite d'un pan de l'Histoire que je connais mal et j'ai donc apprécié d'en apprendre un peu plus sur ce sujet douloureux de la guerre d'indépendance de l'Algérie.
A travers les yeux de cette toute jeune fille on découvre de l'intérieur comment le conflit a été vécu - subi - par de nombreuses personnes, et comment certains algériens se sont retrouvés déracinés (sans oublier les blessés et les morts, bien entendu).
Un récit intéressant sur un thème difficile, pour ne pas oublier.

La joie de lire (Encrage), 155 pages, 2021

Acheter Baba ! sur Les Libraires.fr 

- page 1 de 154