Philibert Merlin apprenti enchanteur (Glwadys Constant)

samedi 20 janvier 2018

9782812615054FS.gifDans la famille Merlin, chacun possède un don qui le rend exceptionnel. Normal, ce sont des enchanteurs ! Le septième enfant et petit dernier de la fratrie, Philibert, en revanche, en est dépourvu. A neuf ans, il cherche toujours le domaine dans lequel il se révélera alors même que ses frères et sœurs ont vu naître leurs talents dès le plus jeune âge. Se pourrait-il que Philibert soit un enfant ordinaire ?

C'est une jolie histoire que voilà ! On se surprend à tourner les pages avec le désir de savoir si Philibert possède ou non un don. Le récit est empreint d'humour et de douceur, dans un style vivant et captivant. 
Un moment de lecture agréable avec cette histoire de magie destinée aux jeunes lecteurs. Une bonne pioche dans la collection Dacodac (conseillée à partir de 9 ans).

Rouergue (Dacodac), 107 pages, 2018

La vague des albums #125

mercredi 17 janvier 2018

Nouvelle vague avec deux albums pour adultes dont un coup de cœur !

A66653.jpg

CoupDeCoeur2016.pngCoup de cœur pour ce magnifique ouvrage que l'on pourrait qualifier d'imagier-nuancier. Un petit format mais un gros volume pour présenter une palette de 133 couleurs dans des dégradés superbes. Une double-page par ton, avec, tout au long du livre, la même organisation : page de droite, un fond uni de la couleur mise en avant, page de gauche, une illustration et un court texte explicatif. Pour chaque couleur, on apprend des anecdotes étonnantes à travers une approche plus ou moins historique.
C'est un album absolument somptueux, les dessins sont très beaux (j'adore le style graphique), les textes intéressants, et l'idée de ce nuancier géniale. Un must à posséder dans sa bibliothèque et à lire par petites tranches pour découvrir le monde des couleurs sous un angle passionnant. Une pépite. (Un album à réserver plutôt aux grands enfants et aux adultes.)

Colorama, Imagier des nuances de couleurs
Crushiform
Gallimard Jeunesse, 2017

9782226399557FS.gif

Autre album destiné aux adultes, celui-ci ravira les fans de Jane Austen. L'ouvrage est divisé en différentes parties qui correspondent à des salles du musée imaginaire, chacune portant sur l'un des romans de Jane Austen. Les six titres principaux de son oeuvre sont représentés : Orgueil et préjugés, Persuasion, L'abbaye de Northanger, Raison et sentiments, Emma et Mansfield Park. On trouvera aussi dans ce livre quelques informations relatives à Jane Austen (son oeuvre, sa vie, des anecdotes) et aux auteurs du livre.
Fabrice Colin rend hommage à cette grande dame en nous replongeant dans ses romans et en y ajoutant sa touche personnelle. En quelques mots il nous fait voyager dans le monde de Jane, partageant avec nous son amour pour ses textes. Un brin nostalgique, sa vision de l'oeuvre de la célèbre romancière est empreinte de respect et de poésie.
A l'illustration, on retrouve le pinceau de la flamboyante Nathalie Novi et chaque page est un plaisir pour les yeux. Dire que ses dessins sont magnifiques serait un euphémisme, cet album est un vrai bijou de beauté et de sensibilité.
Un splendide hommage à Jane Austen.

Le musée imaginaire de Jane Austen
Nathalie Novi, Fabrice Colin
Albin Michel Jeunesse, 2017

41AhhIohH8L.jpg

Les lecteurs de ce salon auront remarqué que j'aime énormément le travail de Dedieu et que ses livres sont toujours pour moi  le synonyme d'un grand plaisir de lecture. Or, pour une fois, la déception était au rendez-vous et je dois reconnaître que je n'ai pas été emballée par cette histoire.
Visuellement tout d'abord, j'ai trouvé que ce n'était pas beau, en particulier concernant le choix des couleurs. Chaque double-page possède un fond de couleur différent, dont l'association avec les couleurs du dessin n'est pas des plus heureuses. Je suppose que c'est un parti pris de l'auteur, mais pour ma part, je n'ai pas adhéré à ce choix.
Ensuite, pour ce qui est de l'histoire, j'ai trouvé  que celle-ci manquait de subtilité et que la narration était  pauvre. Dedieu nous a habitués à des récits subtils, tout en nuances, et a montré à de multiples reprises qu'il n'était pas seulement un illustrateur de grand talent, mais aussi un excellent conteur et scénariste. Or, cette fois-ci, j'ai trouvé que cela manquait singulièrement de profondeur.
Première déception avec cet auteur, j'en suis bien  attristée.

Le Roy qui voyageait avec son royaume
Dedieu
Seuil Jeunesse, 2017

51V_-hmUaLL.jpg

Un format à l'italienne qui convient parfaitement à cette histoire dans laquelle le visuel compte beaucoup. A chaque page, il faut observer  et repérer les nombreux détails pour en comprendre  la trame. Ainsi, cet album m'a rappelé  La fête d'anniversaire ou encore La course au gâteau de Thé  Tjong-Khing. Ici, il y a tout de même un peu de texte, mais il est minimaliste car ce sont les dessins qui racontent. 
Une version moderne  et fantaisiste du Petit chaperon rouge fort plaisante à lire.

L'autobus
Marianne Dubuc
De La Martinière Jeunesse, 2017

Shadow Magic (Joshua Khan)

samedi 13 janvier 2018

51BidlI15gL.jpgPremier roman de l'auteur si je ne m'abuse, et début prometteur d'une série de fantasy.

Nous sommes dans un monde où le pouvoir est partagé entre six grandes lignées magiques (les maisons). Au royaume de Géhenne, Lilith est l'héritière de la maison Ombreuse depuis l'assassinat de ses parents et de son frère. Le souci, c'est que la magie est interdite aux filles...

Joshua Khan est parvenu avec ce premier tome à créer un univers original dans un genre pourtant sur-représenté en littérature jeunesse. Dès les premières pages, on est immergé dans cette histoire prenante et passionnante. Le style de l'écriture est efficace, on a entre les mains un véritable récit d'aventure épique et trépident, avec de l'action et des rebondissements. Les personnages sont très attachants, on les découvre à peine dans ce tome et l'on sent bien qu'ils ont encore des mystères à dévoiler.

Shadow Magic est une excellente découverte, une lecture plaisir proche du coup de cœur. Vivement la suite (à paraître en français en avril) !

Titre original : Shadow Magic
Traduit de l'anglais par Amélie Sarn
Seuil Jeunesse, 378 pages, 2017 pour l'édition française, 2016 pour l'édition originale

Angelica Varinen #1 - Le voleur de bijoux (N. M. Zimmermann)

mercredi 10 janvier 2018

9782081414754FS.gifBonne pioche avec cette première lecture de l'année ! J'ai eu envie de lire ce roman jeunesse en apprenant que son auteur était un enfant de la famille Murail. Comme j'aime d'amour la plume de Marie-Aude Murail, je me suis dit que ça valait le coup de tester ce livre pour voir si le talent d'écrivain était inscrit dans l'ADN de la famille !
Il faut croire que oui, car j'ai passé un très agréable moment !

Le voleur de bijoux est donc le premier tome d'une série jeunesse (premiers lecteurs, tranche d'âge 8/12 ans selon moi) dont l'héroïne, Angelica Varinen, est une princesse pas comme les autres. La jeune fille rêve de devenir détective, et dans ce tome un, elle mène l'enquête sur un vol de bijoux en compagnie de ses amies Eloïse et Lisobel, et de ses animaux de compagnie, sa renarde arctique Naali et son chat Buffon. La présentation du livre laisse penser que ces personnages seront récurrents dans la série (ils sont présentés sur les deuxième et troisième de couverture).
L'univers du roman se situe à mi-chemin entre la magie et la fantasy avec un soupçon de steampunk, conférant à l'histoire une atmosphère des plus originales. Le style est frais et légèrement piquant, il m'a rappelé celui de Chris Riddell dans la géniale série Apolline.

Au final, on a là un premier tome avec un monde imaginaire intéressant, des personnages atypiques, de l'humour et une histoire addictive.
Si j'en juge d'après mon plaisir de lecture, nul doute que cette série connaîtra le succès auprès de son jeune lectorat. 
Cerise sur la gâteau, l'objet-livre est joli et soigné avec des illustrations intérieures et un signet.

Flammarion Jeunesse, 200 pages, 2018
Illustrations de Noémie Chevalier

Outlander #3 - Le voyage (Diana Gabaldon)

samedi 6 janvier 2018

9782290099605FS.gifJ'aurais attendu bien longtemps pour lire ce troisième tome, pourtant j'ai adoré les deux précédents. Je crois que ce qui m'a bloqué, c'est sa longueur. Je ne suis pas particulièrement friande des "pavés", j'aime changer fréquemment de lecture, et j'ai donc une préférence pour les romans pas trop longs (mais pas trop courts non plus !).
Cela dit, je sais faire des exceptions pour les livres vraiment bons, ce qui est clairement le cas de ce volume. Pour autant, j'ai mis de nombreuses semaines à le lire, car, pour la raison que je viens de citer, j'ai fait plusieurs pauses durant ma lecture pour en intercaler d'autres...
Malgré cette lecture-feuilleton entrecoupée par d'autres histoires, j'ai passé un superbe moment.

* * * ATTENTION, SPOILERS SUR LES PRÉCÉDENTS TOMES * * *

Le récit démarre une vingtaine d'années après la fin du Talisman, mais l'auteur procède à de nombreux allers et retours entre présent et passé, ce qui permet au lecteur de recoller les morceaux du puzzle et de découvrir ce qu'ont vécu Claire et Jamie durant ces deux décennies. De retour dans son monde, Claire a donné naissance à leur enfant puis l'a élevé aux côtés de Frank aux Etats-Unis tout en se formant pour devenir médecin. Jamie a survécu à la terrible bataille de Culloden et s'est retrouvé prisonnier.
Les années ont passé, mais Claire n'a jamais cessé de penser à son second mari. Leur fille Brianna étant à présent adulte, elle envisage de tenter de retourner dans le passé. Remonter le temps une nouvelle fois est risqué, mais Claire veut à tout prix retrouver Jamie.

* * * FIN DES SPOILERS * * *

Ce troisième opus est encore plus intense et riche que les précédents. Le titre du roman est bien trouvé, l'auteur fait voyager le lecteur dans le temps mais également dans l'espace avec des personnages qui deviennent de vrais globe-trotters. Les rebondissements sont nombreux, que ce soit au niveau de l'intrigue principale ou secondaire. Pour un roman de plus de mille pages, on ne s'ennuie pas un instant. Les chapitres s'enchaînent, le rythme est soutenu jusqu'à la fin. L'écriture est toujours aussi géniale, et l'excellente traduction rend cette lecture passionnante. La relation entre Jamie est Claire est belle et touchante, les deux personnages conservent tout leur charisme pour notre plus grand plaisir.
En résumé, une superbe suite pour une série fabuleuse à lire impérativement !
Promis, je me plonge bientôt dans la suite !!

Titre original : Voyager
Traduit de l'anglais par Philippe Safavi
J'ai lu, 1019 pages, 2013 pour la présente édition, 1994 pour l'édition originale

Phobos #4 (Victor Dixen)

mercredi 3 janvier 2018

9782221202197FS.gifLa série Phobos est à présent terminée puisqu'il s'agit du dernier tome.

Nous retrouvons les personnages là où nous les avions laissés à la fin du précédent tome, et s'il n'est pas forcément évident de raccrocher les wagons dans les premières pages, la mémoire revient vite grâce aux indices dispensés par l'auteur. 
Evidemment, je me demandais comment l'histoire allait se terminer, et, surtout, quelle direction allait prendre Victor Dixen. Force est de constater, une fois encore, que ce dernier possède une imagination illimitée et que son écriture est toujours aussi efficace. Un style incisif, visuel, digne d'un scénario de film. Le texte est enlevé, rythmé, hautement addictif. La fin, totalement improbable, m'a plu. Je suis donc très heureuse de ce dernier tome et de la façon dont la boucle est bouclée.

Malgré cette impression largement positive, pas de coup de cœur cette fois, comme ce fut le cas pour les tomes précédents. J'ai trouvé dans ce dernier opus que l'auteur s'éparpillait un peu par moments, et que cela gâchait un tantinet l'intrigue. Certains développements étaient, me semble-t-il, superflus, et s'éloignaient à mon sens de l'histoire principale sans y apporter une valeur ajoutée. J'ai eu le sentiment, parfois, que l'auteur avait encore matière à raconter, et que, faute de pouvoir rallonger la série, il rallongeait ce tome pour se faire plaisir. Ceci est un léger bémol, mais suffisant pour que je sois passée à côté du coup de cœur. Cela dit, c'est un excellent final dont il ne faut absolument pas bouder la lecture.
Voilà qui clôt avec brio une série incroyable.

Robert Laffont (R), 649 pages, 2017

Lectures communes 2018

lundi 1 janvier 2018

En 2018, j'aimerais faire davantage de lectures communes... 

Voici ma PAL au 1er janvier.
Si vous avez un (ou plusieurs) titres en commun avec ma liste et que vous avez envie de partager une (des) lecture avec moi, merci de l'indiquer en commentaire. Cela n'engage à rien, libre à nous après de choisir un moment pour lire ensemble un ou plusieurs romans et échanger sur nos lectures communes.
Cette page "spéciale" restera dans la barre de droite toute l'année, servira de lieu de discussions éventuelles, et surtout de mémo.
Je n'envisage pas de mettre à jour cette liste lorsque de nouveaux livres arriveront dans ma PAL, mais il vous est possible de voir ma PAL à jour à tout moment sur Goodreads (pour y accéder, il faut être inscrit sur Goodreads).

Sainte Caboche (Acioli Socorro)

Moi, Simon 16 ans Homo Sapiens (Albertalli Becky)

Emma (Austen Jane)

Mansfield Park (Austen Jane)

Northanger Abbey (Austen Jane)

Sense and Sensibility (Austen Jane)

Sombres étoiles (Blackman Malorie)

Les tentacules du mal  (Bottero Pierre)

L'œil d'Otolep (Bottero Pierre)

La forêt des captifs (Bottero Pierre)

Génération K (Carteron Marine)

Mon frère est un gardien (Carteron Marine)

Le récital des anges (Chevalier Tracy)

La pierre de lune (Collins Wilkie)

Passion et repentir (Collins Wilkie)

La dame en blanc (Collins Wilkie)

La mémoire de Babel (Dabos Christelle)

Charlie et le grand ascenseur de verre (Dahl Roald)

Le Bon Gros Géant (Dahl Roald)

Sacrées sorcières (Dahl Roald)

Alice et l'épouvanteur (Delaney Joseph)

La revanche de l'épouvanteur  (Delaney Joseph)

Le pacte de Sliter (Delaney Joseph)

Quelques grammes de bonheur, une pincée d'amitié (Deslandes Laure)

La malédiction de Boucle d'or (Dixen Victor)

Les tambours de l'automne (Gabaldon Diana)

Un fils en or (Gowda Shilpi Somaya)

Grupp (Grevet Yves)

Le livre perdu des sortilèges (Harkness Deborah)

Le nœud de la sorcière (Harkness Deborah)

L'école de la nuit (Harkness Deborah)

L'enfant du cerf (Hearn Lian)

Qui veut la peau d'Anna C. ? (Henrionnet Sophie)

Le fil des souvenirs (Hislop Victoria)

Shadow Magic (Khan Joshua)

Marche ou crève (King Stephen)

Gabrielle (Laberge Marie)

Un palais d'épines et de roses (Maas Sarah J.)

Scarrels (Malte Marcus)

La colère de Nil (Matson Lynne)

Je suis un dragon (Page Martin)

Bonheur fantôme (Percin Anne)

Les singuliers (Percin Anne)

Le pont des oubliés (Quirot Romain, Jaunin Antoine)

The curse (Rutkoski Marie)

Le sel de nos larmes (Sepetys Ruta)

La faucheuse (Shusterman Neal)

Roslend (Somers Nathalie)

Une braise sous la cendre (Tahir Sabaa)

Le dernier lapon (Truc Olivier)

Le projet Starpoint (Vaconsin Marie-Lorna)

Captive (Vaughan Elizabeth)

L'élue (Vaughan Elizabeth)

Vengeance (Vaughan Elizabeth)

L'amant des ombres (Ward J. R.)

Meilleurs voeux

Je vous souhaite une douce et heureuse année 2018.

Matilda_detaili.jpg(Dessin de Quentin Blake)

2017 en livres

dimanche 31 décembre 2017

Bilan de cette nouvelle année de lecture, de quoi, je l'espère, vous donner des envies et des titres à noter pour 2018 en attendant de réveillonner !

Je réalise en écrivant ce billet que mon "top" de l'année 2017 ressemble beaucoup à celui de 2016.
Ainsi, on y retrouve, comme l'an dernier : un roman de Clémentine Beauvais, un roman de Liane Moriarty, un tome de la série Sauveur & fils, un album de Meritxell Martí et Xavier Salomó, un tome des Carnets de Cerise. Troublant, non ?!

Voici donc, sans plus attendre, la liste de mes coups de cœur livresques en 2017...

ROMANS

004631742.jpg

Forbidden (Tabitha Suzuma)

9782367624365-001-T.jpeg

Journal d'un vampire en pyjama (Mathias Malzieu)

9782016265345FS.gif

Everything, everything (Nicola Yoon)

61coKcYho9L._SL300_.jpg

Marie d'en haut (Agnès Ledig)

9782356410498-T.jpg

Piège nuptial (Douglas Kennedy)

9782714442017FS.gif

L'homme qui voulait vivre sa vie (Douglas Kennedy)

9782755630558ORI-509x800.jpg

Follow me 1 - Seconde Chance (Fleur Hana)

9782211232395.jpg

Sauveur & fils - Saison 3 (Marie-Aude Murail)

BookOfIvy.png

The book of Ivy / The revolution of Ivy (Amy Engel)

9782367622859-001-X.jpg

Petits secrets, grands mensonges (Liane Moriarty)

Couv_Les-petites-reines.jpg

Les petites reines (Clémentine Beauvais)

ALBUMS

9782211234283FS.gif

Petites histoires de nuits (Kitty Crowther)

9791023507348FS.gif

Le festin des affreux (Meritxell Martí et Xavier Salomó)

BD

9782302064928FS.gif

Les carnets de Cerise 5 (Joris Chamblain - Aurélie Neyret)

La vague des BD #8

vendredi 29 décembre 2017

Une mini vague pour clôturer cette nouvelle année de lecture...

9782505065425FS.gif

Je l'attendais avec impatience, ce dernier tome de la génialissime série des Vieux fourneaux, ma grande découverte BD de l'an passé !
Pas de coup de cœur cette fois-ci, mais un excellent album pour boucler la série.

Antoine a accompagné durant tout l'été Sophie sur la tournée théâtrale du "Loup en slip". A leur retour, ils trouvent le village en pleine effervescence. Un projet d'extension de l'entreprise Garan-Servier est menacé par la "magicienne dentelée", une espèce protégée de sauterelle. 

On retrouve dans ce tome tout ce qui fait le sel de cette histoire au style unique. Des dessins vivants qui croquent à merveille l'expression des personnages, toujours autant de cynisme et d'humour étroitement mêlés, et puis une intrigue qui continue de surprendre le lecteur.

J'ai passé un superbe moment de lecture, un pur régal.

Les vieux fourneaux Tome 4 - La magicienne
Lupano, Cauuet
Dargaud, 2017

9782302064928FS.gif

CoupDeCoeur2016.pngVoilà un autre cycle qui se termine avec ce cinquième opus des Carnets de Cerise, et je dois avouer que j'avais la gorge serrée en tournant la dernière page. 

Dans cet album, on revient aux sources puisque le voile sur le passé de Cerise est enfin levé. Nous apprenons pourquoi elle n'a plus son père, et pourquoi ses rapports avec sa mère sont si tendus.

Je ne pensais pas être encore surprise avec ce dernier tome, et pourtant ce fut un nouveau coup de cœur. Cette série m'aura éblouie du début à la fin, m'émerveillant davantage à chaque tome. Les sublimes dessins, l'atmosphère tout en douceur, l'histoire mystérieuse et l'héroïne font des Carnets de Cerise une série incontournable.

Les carnets de Cerise Tome 5 - Des premières neiges aux perséides
Joris Chamblain, Aurélie Neyret
Soleil (Métamorphose), 2017  

- page 2 de 156 -