La vague des BD #17

mercredi 8 janvier 2020

006872662.jpg

Présentation de l'éditeur :

Cette année, Yvan a eu 50 ans. Plus jeune, il s’est souvent demandé ce qu’il serait à cet âge-là. Eh bien voilà, il y est.
Cette année, il a perdu son boulot, sa mère, son père. Sa femme, Florence, bosse beaucoup, prend souvent l’avion et vit dans les décalages horaires. « Il y a de la distance et de l’attachement », dit Yvan. Et les enfants ont quitté le nid, normal. Alors, forcément, Yvan est un peu paumé.
Il a quitté l’appartement parisien, et s’est réfugié dans le Jura, chez ses amis Thierry et Sandra. Avec ses fringues, ses bouquins, et autres objets divers. Toute une vie, ou presque, dans quelques cartons.
Dans la neige, sous le ciel froid et bleu, Yvan marche, respire, semble revivre.

Cette histoire, largement inspirée de l'existence de Christophe Hermenier (scénario et photographies) raconte la vie, le temps qui passe. Yvan se retrouve à un moment charnière, la cinquantaine, orphelin, sans job. Il songe au passé, n'envisage pas encore l'avenir, se pose dans le présent, prend son temps. Il y a de la nostalgie dans ce récit qui n'est pas triste pour autant. 
Une belle histoire qui nous rappelle - entre autres - combien l'amitié est précieuse.

Les couloirs aériens
Etienne Davodeau, Joub, Christophe Hermenier
Futuropolis, 2019

Acheter Les couloirs aériens sur Les Libraires.fr

006667967.jpg

Présentation de l'éditeur :

Fripouille sympathique, don Pablos de Ségovie fait le récit de ses aventures picaresques dans cette Amérique qu’on appelait encore les Indes au siècle d’or. Tour à tour misérable et richissime, adoré et conspué, ses tribulations le mèneront des bas-fonds aux palais, des pics de la Cordillère aux méandres de l’Amazone, jusqu’à ce lieu mythique du Nouveau Monde : l’Eldorado ! 

Aux commandes de cet album hors normes, deux grands de la BD. Quand l'illustrateur de la célèbre série Blacksad et le scénariste de la non moins célèbre série De Cape et de crocs se rencontrent, cela donne un album tout bonnement génial.
Un scénario aux petits oignons avec énormément d'humour et de malice, des dessins époustouflants, bref, que demander de plus ? Un récit d'aventure jubilatoire et grandiose.
De la grande, très grande bande dessinée. Superbe.

Les Indes fourbes
Alain Ayroles, Juanjo Guarnido
Delcourt, 2019

Acheter Les Indes fourbes sur Les Libraires.fr

9782810205073-475x500-1.jpg

Présentation de l'éditeur :

Vous n’avez pas encore lu Gatsby le Magnifique ? Vous avez oublié comment se termine Au Bonheur des Dames et ne savez plus de combien de volumes se compose À la recherche du temps perdu ?…Pas de panique, ce recueil est fait pour vous ! Pascale Frey et Soledad Bravi résument en quelques pages de bulles malicieuses vingt grands classiques de la littérature.

Avec la parution du second, les éditions Rue de Sèvres ont également édité un coffret qui comprend les deux tomes d'Avez-vous lu les classiques de la littérature ? Comme je n'en avais lu aucun, c'était pour moi l'occasion de les découvrir.
Le principe est simple, chaque "classique" est résumé en quelques pages de bande dessinée (la plupart du temps deux doubles pages), elles-mêmes précédées d'une page de présentation de l'oeuvre et de son auteur.
C'est extrêmement plaisant à lire, et je dois dire que j'ai été bluffée par la capacité des auteures à résumer des classiques de la littérature en quelques images et mots. Il y a certes de l'humour, mais les résumés sont fidèles aux romans et très bien pensés.
Que l'on ait envie de se remémorer une lecture ou encore de découvrir l'histoire d'un classique que l'on n'a pas encore lu, par curiosité ou pour parfaire ses connaissances, ou bien encore tout simplement pour s'amuser, ces ouvrages sont excellents.
En tout, c'est une quarantaine de classiques résumés en deux tomes, de quoi trouver son bonheur.
Original et réussi. 

Avez-vous lu les classiques de la littérature ? Tomes 1 et 2
Soledad Barvi, Pascale Frey
Rue de Sèvres, 2019

Acheter le coffret Avez-vous lu les classiques de la littérature ?  Tomes 1 et 2 sur Les Libraires.fr

L'opticien de Lampedusa (Emma-Jane Kirby)

lundi 6 janvier 2020

005967901.jpgPremier roman terminé de l'année, et première claque.
Emma-Jane Kirby est journaliste et reporter, elle a écrit ce témoignage après s'être entretenue avec l'opticien de Lampedusa, un homme ordinaire qui a vécu une tragédie.
Le récit se situe en octobre 2013 au moment du terrible naufrage d'une embarcation transportant environ 500 migrants clandestins, la plupart venant d'Erythrée et de Somalie. Carmine Menna part avec sa femme et quelques amis pour une promenade en voilier. Ils vont se retrouver littéralement au milieu d'une marée humaine, des centaines d'hommes, de femmes et d'enfants, certains déjà morts, d'autres encore en vie. Ils vont tenter de sauver un maximum de naufragés et remonteront en tout 47 personnes à bord de leur bateau.
Ce livre est le récit du sauvetage mais aussi et surtout de l'après. 
Evidemment c'est un texte bouleversant, qui éveille la conscience et soulève des questions.
Une lecture nécessaire s'il en est.

Titre original : The Optician of Lampedusa
Traduit de l'anglais par Mathias Mézard
J'ai lu, 155 pages, 2016 pour l'édition originale et la traduction française

Acheter L'opticien de Lampedusa sur Les Libraires.fr

L'Epouvanteur #16 - L'héritage de l'Épouvanteur (Joseph Delaney)

vendredi 3 janvier 2020

006908804.jpgCoïncidence amusante, je constate en écrivant cette chronique que j'ai également publié au mois de janvier (2019) celle sur le tome précédent.
L'héritage de l'Epouvanteur est donc le troisième tome de ce nouveau cycle de L'Epouvanteur, et, paraît-il, le dernier. Après quelques recherches peu concluantes, je n'ai toujours aucune certitude. Il se peut donc, que cette longue saga de L'Epouvanteur soit à présent terminée, comme il se pourrait qu'un tome 17 voie le jour. D'ailleurs, si vous avez des informations à ce sujet, je suis preneuse...
Quoiqu'il en soit, dernier ou non, c'est un très bon tome avec lequel j'ai passé un super moment de lecture. J'ai aimé retrouver le personnage de Grimalkin (sans doute mon préféré), les différents rebondissements au fil de l'histoire, assister à l'évolution de Tom qui n'a plus rien à voir avec le novice du tout premier tome... Dans ce seizième opus il y a du rythme, de l'action, des scènes intenses, bref, c'est un récit prenant et bien troussé.
De chouettes retrouvailles.

Titre original : Spook's - Dark Assassin
Traduit de l'anglais par Marie-Hélène Delval
Bayard Jeunesse, 335 pages, 2017 pour l'édition originale, 2019 pour l'édition française

Acheter L'héritage de L'Epouvanteur sur Les Libraires.fr

2019 en livres

mardi 31 décembre 2019

Cette année, en raison - en partie - de problèmes personnels, j'ai moins lu que les années précédentes et je n'ai pas eu beaucoup de coups de cœur. 
Voici donc mon "top"  2019.

Et vous, quels sont vos coups de cœur 2019 ?

ROMANS

005348026.jpg

La série Ellana (Pierre Bottero)

005369946.jpg

Player one (Ernest Cline)

005586680.jpg

En nous beaucoup d'hommes respirent (Marie-Aude Murail)

005607404.jpg

Ma vie a changé (Marie-Aude Murail)

9782367620329-001-T.jpeg

Si c'est un homme (Primo Levi)

51CUZ4MeFNL._SL500_.jpg

Le premier cycle de la série L'assassin royal (Robin Hobb)

JOURNAL DE VOYAGE

005719494.jpg

La fabuleuse histoire de Guirec et Monique (Guirec Soudée)

ALBUMS

005048573.jpg

Atlas pour aventuriers (Sarah Sheppard)

005981040.jpg

Requins (Sarah Sheppard)

006666804.jpg

Jules et le renard (Joe Todd-Stanton)

006875646.jpg

Méchant Charles (Alex Cousseau et Philippe-Henri Turin)

006917201.jpg

Tu ne dors pas, Isidore ? (Frédéric Stehr)

005765051.jpg

Histoires du soir pour filles rebelles #2 (Elena Favilli, Francesca Cavallo)
- Pas de lien car il sera chroniqué en janvier. -

BD

005645982.jpg

Les vieux fourneaux T5 (Lupano et Cauuet)

La fabuleuse histoire de Guirec et Monique - Le carnet de bord (Guirec Soudée)

dimanche 29 décembre 2019

005719494.jpg

CoupDeCoeur2016.pngDernier billet de l'année et sans doute (tout du moins à l'heure où j'écris ces lignes) aussi mon dernier coup de cœur.
J'avoue que je n'aurais pas ouvert ce livre sans qu'une lectrice pour laquelle ce fut aussi un coup de cœur ne le recommande vivement. J'avais entendu parler de l'aventure de ce marin et de sa poule, mais ne m'y étais pas intéressée plus que cela.
Guirec Soudée est un jeune breton qui a grandi sur une île mais ne s'était jamais réellement frotté à la navigation en haute mer jusqu'à son départ à l'âge de 21 ans à bord de son voilier récemment acquis, Yvinec. Sans véritable expérience, cet aventurier des temps modernes a réalisé un tour du monde qui a duré plusieurs années (avec des escales parfois assez longues). On retiendra notamment son hivernage dans les glaces du Groenland pendant 130 jours sans assistance. Lors d'une étape aux Canaries, Guirec adopte Monique, une poule rousse, qui devient sa coéquipière et la mascotte du voyage.
Cet ouvrage est la version "carnet de bord" de ce périple passionnant. Il est composé essentiellement de photos accompagnées de courts textes qui retracent le parcours d'Yvinec.
Attention, si vous lisez cet ouvrage, vous risquez d'avoir une furieuse envie de partir, de voyager, voire même d'aller en mer ! Le récit de cette aventure un peu folle est fantastique, on voyage par procuration entre admiration et incrédulité.
Guirec Soudée est un explorateur du 21ème siècle qui n'a pas pris la grosse tête et raconte son expérience avec une fraîcheur et une quasi naïveté très agréables.
J'ai adoré et je compte à présent lire son autre ouvrage, le récit de voyage.

Arthaud, 203 pages, 2019

Acheter La fabuleuse histoire de Guirec et Monique sur Les Libraires.fr 

Tu m'avais dit Ouessant (Gwenaëlle Abolivier)

vendredi 27 décembre 2019

9782361390884-475x500-1.jpg

Durant l'hiver 2015, l'auteure a résidé durant trois mois dans le sémaphore de l’île d’Ouessant. Cet ouvrage retrace son séjour.
En réalité, il ne s'agit pas véritablement d'un journal intime car dans ces pages, Gwenaëlle Abolivier ne parle pas d'elle mais de l'île et de ses habitants.
Dans un style parfois poétique, elle nous dépeint Ouessant, île encore sauvage et isolée du reste du monde par bien des apects. Ses côtes sublimes, ses tempêtes, la place des femmes dans l'Histoire, le destin des ouessantins devenus marins, les phares...
Ayant séjourné plusieurs fois sur Ouessant (mais sur de courtes durées), j'ai retrouvé dans la plume de l'auteure toute la fascination que cette île exerce sur moi. D'ailleurs, au cours de ma lecture, l'envie d'y retourner s'est faite de plus en plus forte !
Un livre intéressant (on apprend plein de choses sur Ouessant) et bien écrit.

Le mot et le reste, 176 pages, 2019

Acheter Tu m'avais dit Ouessant sur Les Libraires.fr 

Vive la République ! (Marie-Aude Murail)

jeudi 26 décembre 2019

006019773.jpg

Après la cinquième saison de Sauveur & fils, j'enchaîne avec un autre titre de Marie-Aude Murail qui est en passe de devenir l'auteure la plus chroniquée sur Oceanicus !

Présentation de l'éditeur :

A 22 ans, Cécile va réaliser son rêve de petite fille devenir maîtresse d'école! La voilà donc qui affronte, le cœur tremblant, sa première rentrée des classes à l'école primaire Louis-Guilloux. Face à elle, dix-huit CP : Baptiste jamais assis sur sa chaise, Audrey qui aime déjà sa maîtresse, Marianne l'endormie, Steven au QI " limite ", Louis si zenti Tom le querelleur, Robin le gros bébé, Toussaint et Démor Baoulé, fraîchement arrivés de Côte-d'Ivoire... Cécile doit tout simplement leur apprendre à lire. Mais ce n'est pas si simple que ça, quand votre directeur vous impressionne et que l'inspecteur vous terrorise, quand vos collègues vous snobent, quand vous n'avez aucune autorité sur les enfants, quand rôdent des gens inquiétants autour de l'école, et qu'en plus vous tombez amoureuse du serveur de Tchip Burger!

Pour cette lecture, j'ai opté pour la version audio lue par l'auteure elle-même, quel régal ! Pourtant, le début du roman m'a un peu déroutée et je me suis demandée si, pour la première fois, je n'allais pas aimer un roman de Marie-Aude Murail. J'ai ainsi trouvé l'histoire un peu caricaturale, notamment en ce qui concerne la profession de Cécile (que j'exerce aussi). Certains détails m'ont fait lever les yeux au ciel, mais fort heureusement, ce sentiment n'a pas duré bien longtemps et j'ai rapidement embarqué dans le récit. 
Dans Vive la République, l'auteure m'a touchée au cœur et émue aux larmes. Au final, j'ai trouvé que derrière l'humour et l'aspect un tantinet exagéré de l'histoire, l'écriture était d'une justesse incroyable. C'est un texte qui aborde des sujets graves mais essentiels, et donne finalement envie de croire en l'humain.
Un roman dont la force ressort derrière une légèreté apparente. Magnifique.

Texte intégral lu par l'auteure
Durée : 9h43
Lizzie, 2019

Acheter Vive la République ! sur Les Libraires.fr 

Ho ! Ho ! Ho !

mercredi 25 décembre 2019

Noyeux Joël !

Livres-a-offrir-pour-Noel.jpg

Source de l'image

Sauveur & fils ~ Saison 5 (Marie-Aude Murail)

mardi 24 décembre 2019

006702239.jpg

Quelle magnifique surprise que la sortie de cette cinquième saison alors que je pensais la série terminée !
Deux ans se sont écoulés depuis la saison précédente mais nous retrouvons sensiblement les mêmes personnages, avec toutefois quelques évolutions. Et quel bonheur de retrouver Jovo l'ancien légionnaire, Gabin qui ne se prend pas tout-à-fait en mains et préfère passer ses journées à mater des vidéos de hamsters plutôt que d'aller en cours, Lazare le petit garçon tellement mature par certains aspects, et, bien sûr, le thérapeute le plus sexy et intelligent qui soit, j'ai nommé Sauveur.
Une fois encore, j'ai plongé dans ce nouveau roman de Marie-Aude Murail avec une facilité déconcertante, les pages se tournant d'elles mêmes. Chaque phrase faisait mouche et cette cinquième saison n'est pas la saison de trop, bien au contraire.
Une superbe suite qui fait vivre au lecteur de multiples émotions et démontre comme toujours le talent immense de cette grande dame qui occupe une bonne partie de ma bibliothèque personnelle. A l'heure où je change mes habitudes et tends vers un mode de vie davantage minimaliste, je continue de conserver de nombreux romans de cette auteure chouchou devenue incontournable à mes yeux.

L'école des loisirs (Médium), 320 pages, 2019

Acheter Sauveur & fils ~ Saison 5 sur Les Libraires.fr 

Ceux qui ne peuvent pas mourir #1 - La bête de Porte-Vent (Karine Martins)

lundi 23 décembre 2019

006931868.jpg

Heureuse découverte et bonne pioche en cette fin d'année avec ce premier roman prometteur et annonciateur d'une série passionnante.
Tout d'abord, quelques mots au sujet de la sublime couverture de Riff Reb's, qui, en plus d'être belle, retranscrit bien l'atmosphère un peu gothique et mystérieuse du livre.

La bête de Porte-Vent est donc un premier tome d'une série dont l'intrigue se déroule en France à la fin du 19ème siècle. A la croisée des genres fantastique et policier, le récit de cette auteure française m'a énormément plu et totalement embarquée. L'écriture est excellente, les personnages sont bien campés et l'univers m'a séduite. Le duo Gabriel/Rose fonctionne à merveille, j'ai trouvé ces deux héros déjà très attachants et je suis impatiente de découvrir la suite de leurs aventures. 
La fin de ce premier volet ouvre l'étendue des possibles concernant la suite, en conférant à l'histoire une dimension supplémentaire.
Bref, vous l'aurez compris, j'ai adoré et il me tarde de lire le tome suivant.

Gallimard Jeunesse, 320 pages, 2019

Acheter La bête de Porte-Vent sur Les Libraires.fr

- page 2 de 140 -