La vague des BD #18

mercredi 26 février 2020

livre_moyen_434.jpg

Présentation de l'éditeur :

« Un jour, tandis que je racontais mon parcours à un ami, je pris conscience des difficultés qui avaient été les miennes tout jeune : manque de confiance en moi, lourdeur de mon passé familial lié à la Shoah, sentiment d’être différent des autres… Mais aussi, et surtout, je pus mesurer à quel point la découverte et la pratique de la méditation m’avaient sauvé par la suite. J’ai pensé que le partage de mon expérience pouvait aider mes amis et mes lecteurs. Car, s’il est toujours intéressant de parler de la méditation, rien ne vaut sa pratique. La mise en images de mon itinéraire, de mes rencontres et de mes aventures s’est imposée à moi comme moyen de donner à voir un chemin de libération et d’épanouissement. » Fabrice Midal

Un peu dans la même veine que Pas sage ! Mon livre de méditation anti-clichés de Marianne Leenart, cette bande dessinée retrace le parcours de l'auteur vers la méditation. Il ne s'agit donc pas d'un ouvrage pratique destiné à initier le lecteur à la méditation, mais plutôt d'un témoignage qui puisse sensibiliser les gens à l'intérêt de méditer.
Pour ma part, ayant commencé à m'intéresser à la méditation depuis quelques semaines, je n'avais pas besoin d'être convaincue, mais j'ai toutefois trouvé intéressant de découvrir ce chemin de vie, cette expérience.

Méditer - Le bonheur d'être présent
Fabrice Midal, Corbeyran, Emmanuel Despujol
Philippe Rey, 2019

Acheter Méditer - Le bonheur d'être présent sur Les Libraires.fr

007018472.jpg

Présentation de l'éditeur :

La nouvelle série d'Aurélie Neyret (l'autrice des Carnets de Cerise) au dessin ! Signée Charlotte Girard et Jean-Marie Omont au scénario cette trilogie mêle intelligemment aventure, convictions et émotions, tout en proposant une dimension pédagogique.

Dans la superbe collection Métamorphose aux Editions Soleil, mon regard a été attiré par cette sublime couverture. Et pour cause, car il s'agit de l'illustratrice des Carnets de Cerise (et au scénario, excusez du peu, le scénariste de La balade de Yaya).
Cap sur L'Afrique est donc le premier tome d'une série qui s'intitule Lulu et Nelson, du nom de ses deux jeunes héros. 

L'histoire débute en Italie dans les années 60. Lucia vit avec son père et son compagnon de jeu - Cyrus, un jeune lion - dans une troupe de cirque. Un terrible incendie va changer leur existence et Lulu décide de partir seule en Afrique du sud pour aller y chercher des lions.

Il me faut le préciser en préambule, c'est une BD résolument orientée jeunesse, davantage encore que les Carnets de Cerise. Mieux vaut le savoir avant de s'y plonger, sous peine d'être déçu ou frustré de sa lecture, ce qui fut un peu mon cas. L'histoire est simple, se lit vite, trop vite à mon goût, et j'ai regretté cette apparente simplicité. Je dis apparente, car des sujets profonds sont abordés dans cette série (différence de culture, apartheid, liberté, etc.), mais pour autant ce premier tome m'a laissée sur ma faim.
Cependant, il me faut reconnaître la grande qualité de cet album, que ce soit au niveau des sublimes illustrations ou du scénario bien pensé. 
Je crois malheureusement que ce livre n'était pas pour moi, bien que lisant énormément et appréciant la littérature jeunesse, j'ai trouvé cette lecture trop enfantine. Par contre, c'est une BD magnifique à offrir aux 8/12 ans.

Lulu et Nelson #1 - Cap sur l'Afrique
Charlotte Girard, Jean-Marie Omont, Aurélie Neyret
Soleil (Métamorphose), 2019

Acheter Méditer - Le bonheur d'être présent sur Les Libraires.fr

007220520.jpg

Je l'attendais avec impatience, cet album qui s'est fait désirer ! Il s'agit donc de la suite de l'adaptation du roman éponyme de Jacqueline Kelly. Le premier tome m'avait fait grande impression et je peux à présent dire que celui-ci est dans la même lignée.
On reprend l'histoire exactement là où on s'était arrêtés et l'immersion est immédiate, il n'est pas compliqué de se replonger dans l'histoire.
Calpurnia est maintenant presque en âge de faire son entrée dans le monde pour courir les bals et se chercher un soupirant, et ce, à son plus grand désespoir. En effet, ses aspirations sont tout autres, elle, ce dont elle rêve, c'est de devenir naturaliste.
Les dessins sont toujours aussi beaux, l'adaptation est particulièrement réussie. C'est un sacré tour de force mine de rien, que d'être parvenue à transposer cette histoire foisonnante au format BD, Daphné Collignon a relevé le défi haut la main.
J'espère que le second roman sera également adapté.

Calpurnia 2
Daphné Collignon, Jacqueline Kelly
Rue de Sèvres, 2020

Acheter Calpurnia 2 sur Les Libraires.fr

006850523.jpg

Présentation de l'éditeur :

Comment un garçon, né dans un quartier pauvre de Londres, de deux parents artistes ratés, père alcoolique, mère folle, a pu devenir, à 25 ans, le plus grand cinéaste de son temps, en mettant Hollywood ses pieds ; l’inventeur du cinéma moderne, un créateur visionnaire et un acteur d’exception, légende vivante, porte-parole des misérables, des moins que rien, des vagabonds, et producteur immensément riche, artiste engagé dans tous les combats de son temps, dictatorial avec les siens, et que son amour des femmes rend un colosse aux pieds d’argile dans l’Amérique puritaine. C’est cette conquête de l’Amérique que retracera ce premier volume. D’une vie de misère à la Oliver Twist à la gloire absolue d’un géant, adulé de New York à San Francisco que vient déjà menacer la passion de la chair et l’engagement politique. Cette première aventure débute en 1910 quand il quitte l’Angleterre pour les Etats-Unis et se termine vers 1920, en pleine notoriété puisqu’il est déjà une des personnalités les plus connues au monde.

Premier volume d'une série - prévue en trois tomes - consacrée à biographie de l'artiste Charlie Chaplin, Chaplin en Amérique démarre sur le paquebot à bord duquel Charlie et son frère ont embarqué pour rejoindre le nouveau monde. Ce tome s'achève au moment où Charlie Chaplin vient de passer un contrat avec le studio Mutual. Sa renommée est alors déjà établie, en quelques années à peine il a gravi les échelons, devenant tout à tour acteur puis scénariste et réalisateur, plébiscité par les spectateurs.
Cet album retrace avec vivacité ses débuts au cinéma, comme un tourbillon de folie s'emparant du jeune homme qui connaît la célébrité en un temps record. 
Un beau premier tome qui met en scène un destin exceptionnel.

Chaplin en Amérique
Laurent Seksik, David François
Rue de Sèvres, 2019

Acheter Chaplin en Amérique sur Les Libraires.fr

Les ombres de Kerohan (Naïma Murail-Zimmermann)

vendredi 21 février 2020

Kerohan.jpgPrésentation de l'éditeur :

À douze ans, Viola a déjà traversé bien des épreuves. Lorsqu’elle est envoyée chez son oncle en Bretagne, avec son frère Sebastian, on lui dit que l’air marin lui fera du bien.
Il paraît que son oncle est très riche, qu’il habite un manoir, à Kerohan, et que l’on peut s’y reposer. Se reposer, vraiment ?
Certes, le parc est immense, et Viola et Sebastian ont chacun une chambre, mais il n’y a pas grand monde pour prendre soin d’eux. Et qu’est devenue la prétendue fortune de leur oncle ? Le manoir est bien vide et, à Kerohan, Viola et son frère sont des proies faciles pour l’ennui et la solitude.
Encore que… Peut-on parler de solitude quand d’étranges silhouettes parcourent les couloirs à la nuit tombée ? Quand Sebastian prétend avoir vu un korrigan ? Quand la salle de musique déserte résonne de la musique d’un piano ? Et que veille sur eux tous l’inquiétant docteur Vesper…

Cela fait quelques temps que j'ai découvert la plume de Naïma Zimmerman et que je m'intéresse à ses écrits. La lecture de Dix battements de cœur m'a donné envie de poursuivre ma découverte de l'oeuvre de l'auteur. Les ombres de Kerohan, un roman dont l'intrigue se déroule en Bretagne était le titre tout désigné pour cela.
Très clairement, Naïma Murail-Zimmerman a hérité des fées le don de la famille Murail et possède une très belle écriture. Elle sait conter, installer une ambiance, entraîner le lecteur dans son récit.
Dans Les ombres de Kerohan il y a tout cela, on est d'emblée immergé dans une atmosphère prenante et étouffante et c'est ce qui fait le sel de l'histoire. Histoire qui n'a rien d'extraordinaire, mais qui repose sur ce climat sombre, ce côté presque gothique.
Un bon moment.

L'école des loisirs (Médium), 235 pages, 2016

Acheter Les ombres de Kerohan sur Les Libraires.fr

Miroir de nos peines (Pierre Lemaitre)

lundi 17 février 2020

9791035402044-001-T.jpegPrésentation de l'éditeur :

Avril 1940. Louise, trente ans, court, nue, sur le boulevard du Montparnasse. Pour comprendre la scène tragique qu’elle vient de vivre, elle devra plonger dans la folie d’une période sans équivalent dans l’histoire, où la France tout entière, saisie par la panique, sombre dans le chaos, faisant émerger les héros et les salauds, les menteurs et les lâches… Et quelques hommes de bonne volonté.

Dernier volet de la trilogie Les Enfants du désastre, Miroir de nos peines se situe une dizaine d'années après Couleurs de l'incendie, soit au début de la seconde guerre mondiale. L'un des personnages centraux du livre est Louise, la petite fille rencontrée dans Au revoir là-haut, aux côtés d'Albert et Edouard.
Devenue jeune femme, elle passe sa vie entre l'école où elle enseigne et la brasserie de M. Jules où elle aide au service. Elle n'a plus ses parents, désespère d'avoir un jour un enfant. Son existence va être bouleversée par un curieux client qui revient manger à la même table chaque week-end.
Les autres personnages au cœur de cette histoire sont nouveaux, il s'agit de trois hommes, bien différents les uns des autres. Il y a Gabriel et Raoul, deux soldats qui s'ennuient en attendant la "vraie" guerre, et puis Désiré Migault, ce mystérieux étudiant en langues orientales. Coup de cœur pour ce dernier, personnage fantasque aux réactions totalement imprévues et aux sorties spectaculaires.
Dans ce dernier opus, on retrouve l'écriture mordante de Pierre Lemaitre et son ton jubilatoire. Comme pour les précédents, j'ai opté pour la version audio lue par l'auteur et ce fut un double plaisir à écouter, et pour le texte, et pour l'interprétation orale.
J'ai passé un excellent moment avec Miroir de nos peines, qui clôt admirablement cette trilogie unique en son genre.

Texte intégral lu par l'auteur
Audiolib, 2020
Durée totale d'écoute : 14h01

Acheter Miroir de nos peines sur Les Libraires.fr

La vague des albums #154

mercredi 12 février 2020

007213611.jpg

Voici un album engagé et émouvant qui ne sera pas forcément facile à aborder avec les jeunes enfants mais qui devrait pourtant l'être tant son message est essentiel.
Lison rêve de pouvoir porter le manteau rouge de sa grande sœur, mais elle est encore trop petite. Le jour où elle peut enfin l'avoir, elle va croiser une petite fille sur le chemin de l'école. Une fillette qui mendie dans le froid aux côtés de sa mère. 
Lison envisage alors de lui donner le manteau auquel elle tient tant.
J'ai été profondément touchée, même bouleversée, par cette histoire toute simple mais tellement forte.
Un album sur l'entraide et la solidarité, beau et juste.

Le manteau
Séverine Vidal, Louis Thomas
Gallimard Jeunesse, 2020

Acheter Le manteau sur Les Libraires.fr

007074549.jpg

Dans un genre radicalement différent, ce grand et bel album aux illustrations somptueuses nous invite à un merveilleux voyage.
L'histoire se déroule dans un pays fait de banquise et de bleu, probablement le pôle nord. Anna et Nils écoutent au coin du feu le récit de leur père au sujet d'une immense baleine. Nils rêve de la voir à son tour et part à sa recherche, entraînant malgré lui sa petite sœur dans l'aventure.
Un moment de contemplation, un hymne à la beauté animale. Superbe.

La mystérieuse baleine
Daniel Frost
L'école des loisirs, 2020

Acheter La mystérieuse baleine sur Les Libraires.fr

006915004.jpg

Ici il s'agit d'un recueil rassemblant huit histoires de Rita et Machin : Rita et Machin, Rita et Machin à la plage, Rita et Machin à l'école, Rita et Machin à la piscine, Rita et Machin à Paris, Le Noël de Rita et Machin, Le pique-nique de Rita et Machin et Les courses de Rita et Machin.
De plus, l'ouvrage comprend en bonus un DVD avec le film d'animation des aventures de Rita et Machin.
On ne présente plus ces personnages devenus célèbres sous le trait de crayon du talentueux Olivier Tallec, et la parution de ce recueil sera l'occasion de se replonger dans leurs histoires toujours loufoques et drôles. Rita et Machin, c'est un univers extra pour les enfants, pas gnan-gnan pour un sou, avec deux héros au caractère bien trempé. Entre humour et tendresse, une série de qualité à découvrir de toute urgence si ce n'est déjà fait.

Les aventures de Rita et Machin
Jean-Philippe Arrou-Vignod, Olivier Tallec
Gallimard Jeunesse, 2020

Acheter Les aventures de Rita et Machin sur Les Libraires.fr

007123062.jpg

Nouvel album de cette auteure japonaise dont j'affectionne particulièrement les publications. Tous sur le chantier ! nous invite sans surprise dans l'univers des engins de chantier (ce qui déjà en soi, est une garantie de succès auprès des jeunes lecteurs), mais ce qui est tout bonnement génial, c'est la chute de l'histoire à laquelle on ne s'attend nullement. J'ai beaucoup aimé cette lecture pour le moins originale, et voir la bouille ébahie de mes petits élèves à la fin du récit !
Un super album que je recommande vivement.

Tous sur le chantier !
Tomoko Ohmura
L'école des loisirs, 2020

Acheter Tous sur le chantier ! sur Les Libraires.fr

La sorcière (Camilla Läckberg)

vendredi 7 février 2020

9782330086145.jpgPrésentation de l'éditeur :

Une fillette de quatre ans disparaît de la ferme isolée de ses parents. Après une longue battue, Nea est retrouvée nue sous un tronc d’arbre dans la forêt, assassinée. Fait troublant : la fillette se trouvait à l’endroit où, trente ans plus tôt, avait été découvert le corps sans vie de la petite Stella, une fillette du même âge qui habitait la même ferme. À l’époque, deux ado­lescentes, Marie et Helen, avaient été condamnées pour le meurtre : elles avaient avoué avant de se rétracter. Désormais mariée à un militaire autoritaire et psychopathe, Helen mène une vie recluse, non loin de la ferme, dans l’ombre des crimes passés. La belle Marie, quant à elle, est devenue une star du cinéma à Hollywood ; pour la première fois depuis la tragé­die, elle vient de revenir à Fjällbacka pour un tournage. Cette coïncidence et les similitudes entre les deux affaires sont trop importantes pour que Patrik Hedström et son équipe puissent les ignorer, mais ils sont encore loin de se douter des répercus­sions désastreuses que va avoir leur enquête sur la petite loca­lité. De son côté, Erica Falck écrit un livre sur l’affaire Stella. Une découverte la trouble : juste avant son suicide, le policier responsable de l’enquête à l’époque s’était mis à douter de la culpabilité des deux adolescentes. Pourquoi ?

La lecture de ce dixième titre de la désormais célèbre série de Camilla Läckberg fut pour moi un vrai feuilleton ! Habituée pour les neuf précédents volumes au format audio, ma déception a été totale lorsque j'ai appris qu'Audiolib ne publierait pas La sorcière. Puis, lorsque j'ai enfin décidé malgré tout de me plonger dedans (dans la version écrite, donc), pour une raison obscure, j'ai interrompu ma lecture au quart du livre. J'ai donc repris depuis le début de longs mois plus tard, et cette fois, ce fut la bonne !

Que ce long préambule ne vous donne pas de mauvais signal, ce roman n'est pas mauvais, mais je dois toutefois reconnaître que je l'ai trouvé moins bon que ses prédécesseurs.
D'une part, j'ai trouvé inutile toute la partie de l'histoire se déroulant au XVIIème siècle. Habituellement, la narration à différentes époques est un procédé qui me plaît particulièrement dans la littérature. Ici, cependant, le récit dans le passé, bien qu'intéressant, n'apporte rien au récit principal. 
D'autre part, le parallèle entre le décès des deux fillettes à trente ans d'intervalle ne m'a pas entièrement convaincue. J'ai trouvé le scénario un peu brouillon, dissolu.
Au final ça a été un bon moment de lecture malgré tout, mais pas à la hauteur de ce que nous propose habituellement l'auteure.

Titre original : Häxan
Traduit du suédois par Rémi Cassaigne
Actes Sud (Actes Noirs), 752 pages, 1994 pour l'édition originale et 2017 pour l'édition française

Acheter La sorcière sur Les Libraires.fr

Le Tatoueur d'Auschwitz (Heather Morris)

lundi 3 février 2020

005472934.jpg

Ce roman témoignage raconte une histoire vraie qui s'est déroulée à Auschwitz durant la seconde guerre mondiale. 
Nouvellement déporté, Lale, un jeune slovaque, va devenir rapidement le "tätowierer" du camp de concentration. Chaque jour, il tatoue des numéros sur les bras des nouveaux venus. Cette horrible tâche le protège cependant un tout petit peu en lui conférant quelques maigres avantages par rapport aux autres détenus. Durant sa détention, il va rencontrer Gita et tomber amoureux d'elle.
Ce roman raconte leur rencontre et le début de leur histoire d'amour au beau milieu de l'enfer.

Comme d'autres récits témoignages se déroulant dans les camps de concentration, celui-ci apporte des informations sur le quotidien et la lutte perpétuelle des détenus pour leur survie. Bien qu'ayant déjà lu quelques ouvrages sur le sujet, j'ai encore découvert des aspects que j'ignorais.
Bien sûr, c'est un texte bouleversant qui donne parfois la nausée en le lisant, mais c'est en même temps une histoire qui donne de l'espoir et une formidable envie de liberté. 
La volonté de Lale de s'en sortir, de croire en l'avenir et de tout mettre en oeuvre pour parvenir à quitter un jour le camp en homme libre et surtout en vie, force le respect. Ce qu'ont vécu Lale et Gita est à peine croyable, un vrai miracle.

Sur le même sujet, je vous invite également à lire les remarquables Si c'est un homme de Primo Levi et Une jeunesse au temps de la Shoah de Simone Veil.

Titre original : The Tattooist of Auschwitz
Traduit de l'anglais par  Jocelyne Barsse
City Edition, 272 pages, 1994 pour l'édition originale et 2018 pour l'édition française

Acheter Le Tatoueur d'Auschwitz sur Les Libraires.fr

Agatha Raisin enquête 3 - Pas de pot pour la jardinière (M. C. Beaton)

vendredi 31 janvier 2020

004457179.jpgUn peu de temps s'est écoulé depuis que j'ai démarré la série Agatha Raisin et avant que je ne me décide à lire ce troisième tome. 

Agatha est de retour au pays après des vacances au soleil bien méritées. En son absence, il semble que son voisin James se soit entiché de Mary Fortune, nouvelle venue au village. La jeune femme bourrée de qualités a conquis la majeure partie des habitants, mais Agatha n'a pas l'intention de s'effacer devant Mary.

Un nouvel opus à l'image des précédents, et, je crois, de la série en général, c'est-à-dire léger et drôle. Une fois encore je me suis interrogée sur la pertinence de classer ce roman parmi les policiers (pourtant je le place moi-même dans cette catégorie sur le blog), car l'aspect enquête est vraiment réduit à peau de chagrin. Mais qu'importe, on ne lit pas les aventures d'Agatha Raisin pour leur intrigue palpitante ou pour les géniaux pouvoirs de déduction de l'héroïne. Non, si l'on décide de se plonger dans Agatha Raisin, c'est pour passer un moment de pur divertissement, pour son aspect so British et loufoque.

Titre original : The potted gardener
Traduit de l'anglais par  Esther Ménévis
Albin Michel, 256 pages, 1994 pour l'édition originale et 2016 pour l'édition française

Acheter Agatha Raisin enquête 3 - Pas de pot pour la jardinière sur Les Libraires.fr

Le cercle des sept pierres (Diana Gabaldon)

mercredi 22 janvier 2020

006673331.jpg*** ATTENTION, si vous n'avez pas lu les premiers tomes de la série Outlander, je vous déconseille de lire ce billet et ce livre ! ***

J'ai longuement hésité avant de me décider à lire ce recueil, à la fois excitée à l'idée d'en apprendre davantage sur certains personnages de la saga Outlander, et craintive d'être déçue.
Le cercle des sept pierres comprend donc sans surprise sept nouvelles se déroulant dans l'univers de la série principale.
Des usages de l'armée, Les faiseurs de zombies et Les canons d'El Morro sont centrées sur le personnage de Lord John Grey. On le retrouve sur plusieurs fronts, lorsqu'il est gouverneur de la Jamaïque, au cours de la bataille de Québec ou encore à La Havane. 
L'espace de l'entre-deux est consacré à Joan MacKimmie (jeune soeur de Marsali) et Michael Murray. Joan a décidé de devenir none et Michael fait le voyage avec elle jusqu'à Paris ; l'action se situe juste après la mort de Ian Murray.
Le vent de la Toussaint est consacré à Jerry MacKenzie, le père de Roger. On découvre ce qui lui est arrivé juste avant sa mort.
Novices est consacré à Ian Murray et Jamie Fraser. L'action se situe juste après le moment où Jamie a été flagellé et où son père vient de mourir.
Un vert éphémère est consacré à Minnie Rennie et Harold Grey (frère aîné de John). On assiste à la rencontre de ces deux personnages et à la naissance de leur couple.

Des sept nouvelles, c'est Un vert éphémère que j'ai préférée, mais l'ensemble m'a beaucoup plu. C'est extra de se replonger dans l'univers d'Outlander et d'en découvrir davantage sur les personnages. J'ai adoré le fait que des évènements qui sont pas explicités ou simplement tus dans la série mère soient ici dévoilés. 
L'écriture est toujours aussi réussie et vivante, difficile de décrocher de ce livre une fois qu'on l'a démarré.
Un excellent recueil qui ravira les fans d'Outlander.

Titre original : Seven stones to stand or fall
Traduit de l'anglais par Philippe Safavi et Benjamin Kuntzer
J'ai lu, 795 pages, 2018 pour la présente édition, 2010  à 2013 pour l'édition originale

Acheter Le cercle des sept pierres sur Les Libraires.fr

La panthère des neiges (Sylvain Tesson)

lundi 20 janvier 2020

9782072822322.jpg

La panthère des neiges est le nouveau carnet de voyage de l'auteur. Cette fois-ci, Sylvain Tesson s'est rendu du côté du Tibet sur les traces d'un animal mythique, la panthère des neiges. Il a ainsi accompagné Vincent Munier, photographe animalier, avec l'espérance d'apercevoir le félin quelque part dans les montagnes. Avec eux, la compagne de Vincent Munier, Marie, et Léo, un philosophe aide de camp. 
Tesson retrace le périple du quatuor par des températures dangereusement basses dans un décor sublime et totalement isolé.
A l'instar des deux autres titres que j'ai lus de lui, l'auteur fait alterner son texte entre l'instant présent et des réflexions profondes sur la vie. 
Si j'ai pris plaisir à lire cet ouvrage et apprécié une fois de plus la qualité de la plume, j'ai toutefois moins adhéré à ce récit. Le voyage en lui-même n'est pas assez développé à mon goût, j'aurais aimé que Sylvain Tesson s'attache davantage à la description des paysages, des animaux croisés et des conditions extrêmes.
Finalement, je n'ai pas voyagé par procuration avec ce livre, et j'en suis navrée.

Acheter La panthère des neiges sur Les Libraires.fr 

La vague des albums #153

vendredi 17 janvier 2020

product_9782075134989_244x0.jpg

Pour débuter cette nouvelle année, voici un joli album empli de poésie.
Les mots de Timothée de Fombelle épousent à merveille les photos de Marie Liesse. Un format carré aux pages cartonnées pour évoquer l'enfance et son innocente magie.
Un moment de contemplation et de rêverie.
Un retour délicieux au berceau de la vie.

Le jour où je serai grande, Une histoire de Poucette
Timothée de Fombelle, Marie Liesse
Gallimard Jeunesse, 2019

Acheter Le jour où je serai grande sur Les Libraires.fr

005765051.jpg

CoupDeCoeur2016.pngAprès la lecture du premier tome qui fut une magnifique surprise, coup de cœur pour ce second opus. L'occasion de découvrir de nouvelles figures de femmes, des destins inspirants, de véritables héroïnes. 
J'ai adoré me plonger dans ce volume, apprendre, rêver, admirer, contempler. C'est vraiment une merveilleuse idée qu'ont eue Francesca Cavallo et Elena Favilli. Un ouvrage à offrir encore et encore autour de soi.

Histoires du soir pour filles rebelles #2
Francesca Cavallo, Elena Favilli
Les Arènes, 2018

Acheter Histoires du soir pour filles rebelles #2 sur Les Libraires.fr

9782355581656-475x500-1.jpg

Par le biais de l'aventure que vit la petite Mengmeng, le lecteur découvre dans cet album les origines et principes du Kung-Fu, art martial célèbre mais dont l'histoire est souvent méconnue.
Bien que ce soit un ouvrage destiné aux enfants, il aborde tout de même la philosophie de cet art ancestral et le récit revêt une certaine profondeur.
En dernière page, un texte très intéressant apporte des explications supplémentaires sur la genèse du Kung-Fu.
Un bel album à la présentation soignée (grand format, dos toilé, illustrations pleine page) .

Shaolin pays de Kung-Fu
Pierre Cornuel
HongFei, 2020

Acheter Shaolin pays de Kung-Fu sur Les Libraires.fr

007067348.jpg

Dans un tout autre style, voici le petit dernier de Matthieu Maudet ! A l'image de ses autres albums, celui-ci est mignon et drôle. Je suis totalement fan de ces albums au petit format tout cartonné avec les coins arrondis, idéal pour les mini lecteurs. Les illustrations sont colorées et vivantes, le ton est comique et doux en même temps, bref, c'est le must pour un album premier âge. 
Chaque nouveau titre de Matthieu Maudet me réjouit, celui-ci m'a enchantée comme les précédents. Si vous avez un album à offrir à un petit, piochez parmi les publications de cet auteur, c'est une valeur sure.

Occupé
Matthieu Maudet
L'école des loisirs (Loulou & Cie), 2020

Acheter Occupé sur Les Libraires.fr

007067331.jpg

Et pour terminer cette vague d'albums, un petit bijou. Cet album, c'est la mignonitude incarnée ! Les dessins sont tellement adorables ! Petit hérisson est triste car personne ne veut lui faire de câlins à cause de ses piquants.
Une jolie histoire sur la différence, l'amour... un beau message dans un superbe écrin. Le formidable duo Christian Jolibois/Marianne Barcilon fonctionne à merveille. Des mêmes auteurs, il existe deux autres titres dans cette collection (Ourson le terrible et Mademoiselle Hippo) que j'ai à présent envie de découvrir tant je trouve celui-ci réussi.
Magnifique.

Pourquoi, moi, j'ai jamais de câlins ?
Christian Jolibois, Marianne Barcilon
L'école des loisirs (Kaléidoscope), 2020

Acheter Pourquoi, moi, j'ai jamais de câlins ? sur Les Libraires.fr

- page 2 de 141 -