Romances de Noël #1

lundi 17 décembre 2018

En cette période d'avant Noël, j'avais envie de douceur, de légèreté, de lâcher prise... et j'ai donc fait une petite cure de romances de Noël. Voici les titres que j'ai lus, et ce que j'en ai pensé.

004915447.jpg

A l'approche de Noël, la douleur de la perte de sa grand-mère est ravivée, et Eva appréhende cette période à venir. Alors que New-York se retrouve sous une tempête de neige, elle doit remplir une mission pour le compte de l'agence d'événementiel qu'elle a créée avec ses deux meilleurs amies. Objectif : préparer une surprise en son absence pour Lucas Blade, un écrivain célèbre, en décorant son appartement et en lui préparant des petits plats qu'il devrait retrouver à son retour. 

Avec cette romance, on est en plein dans le thème, fête de Noël, neige, bref l'ambiance hivernale de fin d'année est là. L'histoire se déroule quasiment à huis clos, ce que j'aime assez, et pourtant on ne s'ennuie pas vraiment, les pages défilent assez vite. Le fait que le héros soit un écrivain m'a aussi plu, comme pour tout amoureux des livres, c'est toujours plaisant de rencontrer ce genre de personnage dans un roman. Pour autant, Lucas ne m'a pas transcendée, ni Eva non plus. Je les ai trouvés un peu trop caricaturaux, elle trop gnan-gnan par moments, lui trop ténébreux, bref l'autrice a trop forcé le trait à mon sens, pour bien montrer que tout les oppose. J'aurais aimé davantage de nuances.
Globalement, c'est une jolie histoire, qui se lit vite et avec plaisir, mais pas inoubliable. Une romance de Noël qui fait son job, sans plus.

Noël sur la 5e avenue
Sarah Morgan
Harlequin, 496 pages, 2018

(existe aussi en version ebook)

Acheter Noël sur la 5e avenue sur Les Libraires.fr

005608803.jpg

Allison travaille dans un cupcake café et sort avec Carl depuis plus d'un an. Malgré la durée, leur relation ne décolle pas, la faute en partie au boulot de Carl, qu'il fait passer avant tout le reste. Associé avec son ami Luke dans un cabinet d'architectes, il passe le plus clair de son temps à travailler et délaisse Allison. C'est lors d'une nouvelle absence de son petit ami que la jeune fille va faire la connaissance de Luke. Une amitié va naître entre les deux jeunes gens, rapidement remplacée par des sentiments d'un genre différent.

Pour le coup, cette romance n'est pas réellement une romance de Noël, car si l'histoire se déroule à la fin de l'année, elle ne s'inscrit pas véritablement dans l'ambiance fêtes/saison hivernale contrairement à ce que suggère la couverture.
Cela étant, c'est une jolie histoire avec deux beaux personnages. Celui de Luke est extrêmement attachant, c'est un homme drôle, intelligent, avec de vraies valeurs humaines et qui ne se prend pas la tête. Soyons clairs, c'est lui qui fait presque tout le sel de cette histoire dans le fond pas révolutionnaire, dans laquelle il se passe finalement peu de choses. 
Clairement dans ce roman, ce sont les personnages (les deux héros, mais aussi les personnages secondaires comme les amis d'Allison) et leurs relations qui rendent la lecture addictive. Les dialogues et divers échanges (notamment les SMS échangés entre Allison et Luke) sont extrêmement vivants et bien rendus, et donnent un sentiment de béatitude et de bien-être à la lecture.
Une romance-doudou comme je les aime.

Les vrais amis ne s'embrassent pas sous la neige
Juliette Bonte
Harlequin, 368 pages, 2018

(existe aussi en version ebook)

Acheter Les vrais amis ne s'embrassent pas sous la neige sur Les Libraires.fr

005903659.jpg

Clara, danoise d'origine, a quitté son pays pour voyager. Lors d'une étape dans un petit village anglais, elle décide d'y séjourner quelques temps et de redonner vie à un magasin de jouets moribond qui menace de fermer.
Bien qu'étant une romance de Noël, cette histoire est avant tout un récit sur la magie de Noël et la douceur de vivre. Finalement, la relation amoureuse y est presque secondaire. Sur ma liste est un hymne à l'esprit "hygge", un roman-doudou dans lequel il fait bon se plonger à l'approche des fêtes.
J'ai passé un joli moment en compagnie de Clara, dans ce village isolé avec ces habitants un brin déjanté. Une petite communauté que j'ai quittée à regrets.
Une belle histoire.

Sur ma liste
Rosie Blake
J'ai lu (Lj), 288 pages, 2018

(existe aussi en version ebook)

Acheter Sur ma liste sur Les Libraires.fr

005723456.jpg

Héloïse et Alexandre se rencontrent par hasard dans un grand magasin, tous deux en quête d'un cadeau pour Noël.
Sur un coup de tête, Alexandre propose à Héloïse d'échanger les rôles ; chacun achètera le cadeau que l'autre doit offrir.

L'idée de départ est très sympa et attise la curiosité du lecteur. Que cachent les emballages des cadeaux choisis ? Ces derniers vont-ils mettre à mal ceux qui les offrent ? L'histoire est basée sur un quiproquo, un peu à la manière d'un Vaudeville, et j'aurais aimé que cela tourne à la farce, qu'on reste dans le ton de l'humour. Au lieu de quoi on sombre un peu dans le mélodrame et certaines situations manquent de crédibilité, pire, elles agacent. 
Un récit qui se lit facilement, mais pas inoubliable ni exempt de défauts, hélas.

Noël, toi & moi
Gwen Delmas
Addictives (LUV), 304 pages, 2018

(existe aussi en version ebook)

Acheter Noël, toi & moi sur Les Libraires.fr

Les jours de ton absence (Rosie Walsh)

mercredi 12 décembre 2018

005443009.jpgPrésentation de l'éditeur :

Lorsque Sarah rencontre Eddie, son monde bascule. Ils sont faits l’un pour l’autre, elle en est certaine. Les jours qu’ils passent ensemble ressemblent à un rêve et Sarah a le sentiment que sa vie débute enfin. Quand Eddie, également fou amoureux, part à contrecœur pour un voyage prévu de longue date, tous deux se quittent en sachant qu’ils se reverront très vite.
Pourtant, quelques jours plus tard, Eddie n’a toujours pas donné de signe de vie. Le portable de Sarah reste désespérément muet. Refusant d’écouter ses amis qui lui conseillent de passer à autre chose, Sarah met tout en œuvre pour comprendre la raison de ce silence.
Elle ne sait pas encore que l'explication qui se dessine peu à peu la bouleversera au plus profond de son être. Une chose qu'elle ne peut maîtriser les sépare irrémédiablement, la seule qu'ils n'ont pas partagée : la vérité.

Lorsque l'on commence ce livre, on ne sait pas trop vers où on s'achemine. On pense à un amour perdu, puis à une disparition, à une intrigue policière, et l'on est très loin de la vérité, de ce qui se cache réellement derrière ce récit.
Finalement, c'est un roman qui repose sur une idée toute simple, mais c'est la façon dont l'autrice tisse son histoire qui est fascinante et captive l'intérêt du lecteur. Le suspense est maintenu quasiment jusqu'à la fin, et durant la lecture, la même question tourne en boucle dans notre tête : pourquoi Eddie ne donne plus signe de vie, que s'est-il passé ?

C'est une histoire émouvante qui prend parfois à la gorge, un livre avec une atmosphère très particulière, dont on a du mal à se défaire.
A découvrir.

Titre original : The man who didn't call
Traduit de l'anglais par Raymond Las Vergnas
Les escales, 392 pages, 2018 pour l'édition française et l'édition originale

Acheter Les jours de ton absence sur Les Libraires.fr

Outlander #6 - La neige et la cendre (Diana Gabaldon)

lundi 10 décembre 2018

005484429.jpg*** SPOILERS SUR LE TOME PRÉCÉDENT *** 

Claire et Jamie sont toujours en Caroline du nord et vivent à présent aux côtés de leurs enfants et petits enfants. Le quotidien de cette fin du 18ème siècle est assez mouvementé, mais une véritable harmonie familiale voit le jour entre les MacKenzie et les Fraser. On assiste au fil des pages à la relation que Jamie tisse avec sa fille, puis avec Jeremiah, et cela est extrêmement touchant.

*** FIN DES SPOILERS ***

Dans ce tome, l'action bat son plein et les événements se succèdent, plus dramatiques les uns que les autres.
L'autrice nous montre, encore une fois, qu'elle n'épargne pas ses personnages et certaines scènes sont éprouvantes à lire.
La petite histoire et la grande évoluent de pair et connaissent des rebondissements inattendus jusqu'à la toute fin du tome.
Une suite prenante, remarquablement écrite comme les ouvrages précédents, à la narration parfaitement maîtrisée.
Ce sixième opus est à l'image de l'ensemble de la série, excellent et addictif.

Titre original : A breath of snow and ashes
Traduit de l'anglais par Philippe Safavi
J'ai lu, 1530 pages, 2015 pour la présente édition, 2005 pour l'édition originale

Acheter Outlander #6 - La neige et la cendre sur Les Libraires.fr

Les mésaventures d'Emilien (Marie-Aude Murail)

vendredi 7 décembre 2018

CoupDeCoeur2016.pngCette série qui comporte sept tomes met en scène un adolescent, Emilien Pardini, qui vit seul avec sa mère.
Comme je trouve la présentation de l'éditeur parfaite, je lui cède la parole :

Émilien est tout maigre, il a un grand nez, une scoliose et de la tachycardie, il est romantique et moqueur, cossard et entreprenant, idéaliste et pragmatique, il est fils de fille mère et de chercheur de trésors, neveu d'artiste, frère de prématurée et futur père de quatre enfants, il est fou amoureux de Martine-Marie, il sait parler aux bébés, faire craquer les grandes, rassurer les parents, inquiéter les méchants, il adore dessiner, il fait les pires chaussons aux pommes du monde, vous allez avoir du mal à vous passer de lui.

Vous l'aurez compris, la série des Mésaventures d'Emilien est drôle, même très drôle, mais pas que. Marie-Aude Murail a injecté dans chacun de ces volumes tout son génie d'écrivain. 
Chaque tome est centré sur un épisode de la vie du héros, et les romans de la série sont très courts, ils se lisent en un rien de temps. Ils ont tous été réédités dans la collection Neuf (dédiée aux 9-12 ans) à L'école des loisirs, ce qui, à mon humble avis, est une erreur, car la série n'est pas accessible aux très jeunes lecteurs, il faut la réserver aux adolescents, voire aux adultes.
Le style est hautement addictif, on en apprend davantage sur Emilien au fur et à mesure que l'on progresse dans la découverte de la série et l'on a toujours envie d'y revenir. 
Moralité, si vous êtes passés à côté de cette vraie pépite, n'attendez plus pour faire connaissance avec Emilien.

9782211082600.jpg

Pour se payer le PC de ses rêves, Emilien décide de faire du baby-sitting. Le souci, c'est qu'il n'a aucune expérience en la matière, et que mentir pour se faire passer pour un as n'est pas forcément une bonne idée...
Le ton est donné dès ce premier tome, on fait la connaissance du personnage central de la série, et d'emblée, on s'attache à lui, comment pourrait-il en être autrement ?!
Le style est direct, sans fioritures, le ton est incisif mais avec toujours une pointe de douceur, bref, c'est un premier tome parfait.

T1 - Baby-sitter blues
L'école des loisirs (Neuf), 137 pages, 2016 pour la présente édition

Acheter Baby-sitter blues sur Les Libraires.fr

9782211082631.jpg

Comme la mère d'Emilien pense qu'il lui manque un modèle identificatoire masculin, elle décide d'envoyer ce dernier en vacances chez son oncle. Alors qu'Emilien commence à apprécier Marc, il est rappelé d'urgence à la maison. Son père, dont il ignorait l'existence, vient de mourir.
Avec ce deuxième volet de l'histoire, on creuse un peu dans la vie d'Emilien, et l'on découvre qui est son père, et surtout, quelle relation il entretient avec sa mère. 
Un tome fantaisiste et drôle, à l'image du précédent.

T2 - Le trésor de mon père
L'école des loisirs (Neuf), 165 pages, 2013pour la présente édition

Acheter Le trésor de mon père sur Les Libraires.fr

9782211082679.jpg

Tandis que sa mère fréquente un type qu'il n'aime pas, Emilien, de son côté, se lie d'amitié avec le nouveau de la classe. Jocelyn est un gars bizarre qui vit seul et a parfois des idées noires.
Troisième opus qui introduit des thématiques moins légères dans le récit. L'humour est présent, mais le ton est globalement plus "sérieux".
On s'attache davantage encore à Emilien dans Le clocher d'Abgall, en percevant ses qualités humaines.

T3 - Le clocher d'Abgall
L'école des loisirs (Neuf), 135 pages, 2006 pour la présente édition

Acheter Le clocher d'Abgall sur Les Libraires.fr

9782211082693.jpg

Cet été-là, Emilien est moniteur de colo dans un centre "pittoresque" (selon la directrice).
Les rapports avec les autres jeunes moniteurs sont compliqués, pour ne pas dire mauvais, les enfants sont difficiles... bref, Emilien tente de tirer son épingle du jeu, mais il galère.
Dès les premières pages, c'est rock'n roll, le rythme est plus enlevé encore que dans les tomes précédents, et on passe par toute une palette d'émotions diverses, allant de l'empathie à la tristesse, en passant par l'incrédulité.
L'autrice frappe fort avec Au bonheur des larmes, c'est un roman prenant.

T4- Au bonheur des larmes
L'école des loisirs (Neuf), 114 pages, 2015pour la présente édition

Acheter Au bonheur des larmes sur Les Libraires.fr

000517259.jpg

Dans ce tome des plus rocambolesques, on apprend que Martine-Marie a déménagé à Londres avec ses parents et qu'elle manque cruellement à notre héros. D'un autre côté, la mère d'Emilien semble entretenir une relation avec un type qu'il ne peut déjà pas supporter rien qu'en écoutant les messages que ce dernier laisse quotidiennement sur le répondeur téléphonique...
Emilien peut se montrer machiavélique lorsqu'il a une idée derrière la tête, et se comporte en dictateur avec sa mère. Encore une fois, la relation mère-fils est ultra émouvante et n'en rend Emilien que plus attachant.
Un superbe tome.

T5 - Un séducteur-né
L'école des loisirs (Neuf), 116 pages, 2015 pour la présente édition

Acheter Un séducteur-né sur Les Libraires.fr

000602281.jpg

De toute la série, celui-ci est probablement mon préféré. Il m'a fait passer un moment de lecture intense et vivre un panel complet d'émotions, allant du sourire au rire en passant par la tristesse. Comment l'autrice, en si peu de pages, et dans une langue simple, parvient-elle à emporter le lecteur à ce point ? A chaque nouvelle lecture, son talent me saute aux yeux avec une force toujours renouvelée. 
Dans cet opus, nous retrouvons Emilien dans une une situation peu joyeuse, entre les difficultés financières de sa mère, l'absence de sa petite amie et son désintéressement pour les cours au lycée. Heureusement, une vieille voisine va lui faire découvrir les romances de Barbara Cartland, un baume au coeur en ces temps troublés !
Je le disais en préambule, un tome encore plus riche en émotions que les précédents, et une série qui ne faiblit nullement. 

T6 - Sans sucre, merci
L'école des loisirs (Neuf), 165 pages, 2006 pour la présente édition

Acheter Sans sucre, merci sur Les Libraires.fr

000555711.jpg

Dernier tome, petit pincement au cœur au moment de le refermer. Un tome qui clôt cette saga en douceur, avec, toujours cette même verve dans l'écriture et les paroles d'Emilien.
L'impression d'avoir fait un bout de chemin aux côtés d'un personnage réel et pas seulement de papier, m'être attachée à lui et à son histoire.
Une merveilleuse série, une de mes plus belles découvertes livresques de l'année.

T7 -  Nos amours ne vont pas si mal
L'école des loisirs (Neuf), 137 pages, 2006 pour la présente édition

Acheter Nos amours ne vont pas si mal sur Les Libraires.fr

L'attaque des cubes (Marine Carteron)

mercredi 5 décembre 2018

9782812616785FS.gifMa découverte de la plume de Marine Carteron dans le premier tome de Génération K (série que je n'ai pas encore terminée, d'ailleurs, il serait temps que je m'y replonge...) m'ayant fait grande impression, j'ai eu envie de lire ce titre davantage orienté jeunesse.
J'ai partagé cette lecture avec mon petit matelot, et, fait amusant, nous avons trouvé dans ce livre une multitude de points communs entre le héros et lui, c'était assez étonnant !!!

Antoine et Vénus, deux collégiens fans de Minecraft, sont totalement excités par la prochaine ouverture du mystérieux magasin Cubetout dont le design rappelle leur jeu préféré. Très vite, des événements étranges vont survenir dans le quartier, et nos deux héros vont se retrouver malgré eux embarqués dans une aventure incroyable.

Mon petit matelot et moi-même avons passé un excellent moment en compagnie d'Antoine et Vénus. L'histoire est originale et bien menée, il y a du rythme, énormément d'humour et de nombreuses références au fameux jeu vidéo qui passionne des foules de jeunes.
Bien que n'y jouant pas moi-même et étant très éloignée de ce monde-là, j'ai beaucoup aimé ce roman et la façon dont l'autrice aborde un sujet qui plaît aux jeunes lecteurs tout en prenant de la distance et de la hauteur, ce qui offre une lecture à plusieurs niveaux.
J'ai aussi apprécié la mise en page très dynamique du livre avec, pour chaque en-tête de chapitre, une barre de progression, et l'utilisation de différentes polices de caractères tout au long du texte pour mettre en relief des bruits dans les scènes d'action ou encore signaler des commentaires. Tout cela confère, avec l'écriture enlevée, un aspect très vivant au roman qui se lit d'une traite.
Une chouette lecture à offrir aux accros de Minecraft, mais pas que. 

Rouergue (dacodac), 334 pages, 2018

Acheter L'attaque des cubes sur Les Libraires.fr

La vague des albums #139

lundi 3 décembre 2018

Une vague spéciale hiver et beaux livres, ambiance de Noël au rendez-vous !

004581502.jpg

Dans la même collection que Voilà l'été pour lequel j'avais eu un coup de cœur, voici l'album de l'hiver. Ce titre est paru avant celui sur l'été, mais l'ayant découvert plus tard, je ne vous le présente que maintenant.
Il est en tout point ressemblant à Voilà l'été ; petit format carré et tout cartonné avec rabats à soulever et des éléments en relief à toucher.
La linogravure, technique utilisée par Pauline Kalioujny, donne une réelle profondeur aux illustrations. Ici, les couleurs qui prédominent sont le rouge, le brun/noir et le blanc. En ouvrant l'album on plonge de suite dans l'hiver.
Encore un petit bijou, une entrée dans la saison froide belle et poétique et parfaitement adaptée aux tout petits.

Voilà l'hiver
Pauline Kalioujny
Seuil Jeunesse, 2017

Acheter Voilà l'hiver sur Les Libraires.fr

9782211238496.jpg

Goupil le renard s'est faufilé sans bruit jusqu'à la ferme où les enfants attendent Noël. Il a faim et croquerait volontiers une poule, mais heureusement, un lutin veille...
Un album de saison, dont l'histoire se déroule sur fond de neige et sous une nuit d'étoiles scintillantes. Les sublimes illustrations en font un must à lire en cette période hivernale, petite lecture au coin du feu avant d'aller dormir, pour patienter jusqu'aux fêtes. 

Le renard et le lutin
Astrid Lindgren, Eva Eriksson
L'école des loisirs (Pastel), 2018

Acheter Le renard et le lutin sur Les Libraires.fr

005735141.jpg

Avec cette couverture et ce titre explicite, on devine aisément le sujet de cet album. 
Une histoire de Noël donc, mais abordée par un biais original. Chloé, lors d'une promenade avec son chien au parc, découvre un vieux monsieur endormi dans la neige. 
Le format à l'italienne, le fond écru des pages, les illustrations douces et chaleureuses, tout, dans cet album, concourt à en faire un merveilleux conte moderne empli d'espoir et de chaleur.
Petit bémol (mais très personnel), si j'ai trouvé les illustrations globalement très belles, je n'ai pas aimé la représentation des personnages avec les yeux exagérément en amande. 
Un beau livre de Noël.

Et si c'était lui ?
Jean-Loup Felicioli
Syros, 2018

Acheter Et si c'était lui ? sur Les Libraires.fr

005750659.jpg

Il s'agit ici d'une version fidèle au conte original, mais retravaillée pour obtenir une forme plus fluide et accessible aux enfants.
Si je présente cet album dans cette vague, c'est parce que c'est un très beau livre qui pourrait figurer sous le sapin.
Les illustrations sont réalisées en trois couleurs, à savoir le rouge, le noir et le blanc, avec des éléments dorés légèrement en relief pour sublimer l'ensemble.
J'insiste sur le qualificatif "beau" pour décrire ce livre, car il s'applique ici à la fois aux magnifiques illustrations et au soin apporté au texte.
Un bijou.

Blanche-Neige
Gaël Aymon, Peggy Nille
Nathan, 2018

Acheter Blanche-Neige sur Les Libraires.fr

005917005.jpg

Dans la collection L'heure des histoires, certains titres ont  été réédités et accompagnés d'un CD audio. 
Une excellente idée de cadeau pour un enfant que ce genre de "coffret", qui comprend, pour une dizaine d'euros à peine, un album avec une histoire de qualité et le CD correspondant.
En l’occurrence, ce titre en particulier est un cadeau idéal pour Noël.
Le sapin de monsieur Jacobi est une histoire enfantine à tiroirs comme je les aime. Le texte est joliment écrit, la langue est riche, avec de nombreuses rimes. L'enregistrement de Jean-François Perrier met en valeur tout le charme de ce conte de Noël drôle et malicieux.
(A noter que le CD comprend non seulement la version audio du texte, mais également des jeux de langage issus de l'histoire, un bonus, en somme !)

Le sapin de monsieur Jacobi
Robert Barry
lu par Jean-François Perrier
Gallimard Jeunesse  (L'heure des histoires), 2018

Acheter Le sapin de monsieur Jacobi sur Les Libraires.fr

Le secret des Morriganes (Florence Cochet)

mercredi 14 novembre 2018

81AcJhe-7lL.jpgAprès avoir découvert la plume de Florence Cochet dans La proie du dragon, j'ai poursuivi avec un autre de ses romans, dans un genre différent, mais toujours dans la veine fantastique.

Présentation de l'éditeur :

Jeune détective au sein de l’Agence de Recherche Paranormale, Loren a un véritable don... pour s’attirer des ennuis  ! Et la nouvelle affaire sur laquelle elle travaille ne va pas faire exception.
Sa mission  ?  Traquer un esprit harceleur dans un vieux château perdu dans les forêts du Gévaudan. A priori, rien de bien compliqué pour la jeune médium qui en a vu d’autres. Mais une fois sur place, Loren déchante.
Les murs du château renferment de terribles secrets et des forces obscures et vengeresses déferlent sur ses habitants. Même si elle l’ignore encore, Loren est la seule à pouvoir les combattre. Cette mission va lui révéler ses pouvoirs et sa destinée exceptionnelle en tant qu’ultime descendante d’une longue lignée de combattants du Mal...

J'ai passé un bon moment en compagnie de Loren, dans cette ambiance teintée d'un aspect médiéval et de mystère. Le personnage de Loren attire d'emblée la sympathie, elle est représentative de l'écriture de Florence Cochet, simple mais sincère. Le style est fluide, on embarque de suite dans l'histoire et on se sent proche de l'héroïne, comme en terrain familier. J'ai trouvé l'intrigue intéressante même si il m'a semblé que l'on restait trop à la surface de l'histoire, j'aurais aimé de plus amples développements. Cela dit, il s'agit d'un récit en un tome unique, ce qui est également appréciable par les temps qui courent où la mode est aux séries à rallonge.
Une lecture agréable.

Dream Land, 317 pages, 2018

Acheter Le secret des Morriganes  sur Les Libraires.fr

De tes nouvelles (Agnès Ledig)

lundi 12 novembre 2018

9782367624594-001-T.jpegDe tes nouvelles est la suite de On regrettera plus tard que j'avais beaucoup aimé.
Eric et Anna-Nina sont de retour chez Valentine, et peu à peu une vie de famille se construit. 

J'ai pris un plaisir fou à retrouver tous ces personnages familiers et à découvrir comment ils évoluaient. Je me suis interrogée à la fin du roman, est-ce une "vraie" fin, ou bien y aura-t-il encore une suite ? J'avoue que cela ne me déplairait pas de poursuivre l'aventure.

Ce que j'aime dans cette histoire, ce sont les magnifiques relations qui s'instaurent entre les différents protagonistes, en particulier celle entre Valentine et son ami , et celle entre Anna-Nina et le vieil homme (je suis nulle, j'ai oublié tous les prénoms !). Il y a énormément de bienveillance dans ces pages, d'optimisme et d'espoir. Un récit un peu à part, me semble-t-il dans l'oeuvre d'Agnès Ledig, puisque plus léger que ses autres titres.
Une très belle suite.

Texte intégral lu par Mathieu Buscatto et Isabelle Miller
Durée totale d'écoute : 8h09
Audiolib, 2018

Acheter De tes nouvelles sur Les Libraires.fr

Dans le murmure des feuilles qui dansent (Agnès Ledig)

vendredi 9 novembre 2018

005411219.jpgPrésentation de l'éditeur :

Anaëlle, une jeune femme dont la vie a été bouleversée par un accident, se reconstruit doucement, entre son travail et sa passion pour l’écriture.
Thomas raconte des histoires merveilleuses d’arbres et de forêt pour mettre un peu de couleur dans la chambre d’hôpital de Simon, un garçon lumineux et tendre.
Chacun se bat à sa manière contre la fatalité. Mais est-ce vraiment le hasard qui va sceller leur destin ?

Je suis passée très près du coup de coeur avec ce roman. Seule la fin, et plus particulièrement un élément, m'a un peu déçue. A celles et ceux qui l'ont lu, je veux parler de la réaction d'un certain personnage que je n'ai pas compris et qui m'a dérangée.
Cela dit, c'est un léger bémol car, pour le reste, j'ai adoré ce roman. Déjà pour toute la partie épistolaire - genre littéraire dont je raffole - , et puis, comme dans les autres romans de l'autrice, pour la profondeur et l'humanité des personnages, souvent cabossés, mais tellement beaux et émouvants. L'histoire est assez dure, mais on y trouve malgré tout une jolie douceur de vivre.
Un beau roman. 

Albin Michel,  400 pages, 2018

Acheter Dans le murmure des feuilles qui dansent sur Les Libraires.fr

La vague des albums #138

mercredi 7 novembre 2018

Baika.jpg

Bien que n'étant pas un album, Baïka a toute sa place dans cette nouvelle vague puisqu'il s'agit d'un magazine jeunesse.

Présentation de l'éditeur :
Magazine trimestriel, Baïka mêle fiction et documentaire pour sensibiliser les 8-12 ans à la diversité culturelle et à ses richesses. À travers des récits mythologiques, des rencontres avec des aventuriers, des reportages, de la bande dessinée et des jeux, le magazine éveille ses lecteurs aux textes fondateurs d’autres cultures et élargit les horizons.

De format compact, Baïka peut se transporter aisément et accompagner le lecteur dans ses propres voyages. J'ai aimé le concept de ce magazine différent, la volonté d'élargir l'accès à la culture pour les plus jeunes, en leur proposant une formule originale. Les rubriques et les thèmes sont variés, la mise en page attractive et les sujets soignés. 
Au sommaire de ce numéro 12 (Automne 2018) : à la découverte de la Roumanie, les mystères de l'île de Pâques et des jeux !
Un magazine à découvrir sur le site de l'éditeur, pour en feuilleter des extraits et s'abonner si le cœur vous en dit ! A noter que l'on trouve également Baïka en librairie.

Baïka
Collectif
Salmantina, 2018

Acheter Baïka sur Les Libraires.fr

005750777.jpg

C'est bien triste, mais depuis quelques temps maintenant, on voit fleurir au rayon jeunesse des albums avec des thématiques écologiques, entre autres sur la sauvegarde des espèces animales. Je salue ces choix éditoriaux, mais en même temps, je me fais la réflexion que l'existence de ces titres en jeunesse souligne une fois de plus la gravité de la situation... Bref, je n'ai pas ici pour intention de parler écologie ou politique, mais en revanche, je voulais vous parler de ce nouveau Kididoc petit format qui s'intitule Sauvons les animaux !. Préconisé à partir de cinq ans, cet album permet de sensibiliser les plus jeunes à l'extinction de certaines espèces et à l'importance de les protéger. 
De manière simple et ludique, le livre présente de nombreux animaux déjà disparus ou menacés, et explique les causes du danger ainsi que certaines actions et idées mises en oeuvre pour protéger la faune. 
Une belle entrée en matière pour les plus jeunes sur un sujet des plus sérieux.
A mettre entre toutes les petites mains pour un monde meilleur...

Sauvons les animaux !
Florian Kirchner, Rémi Saillard
Nathan (Kididoc), 2018

Acheter Sauvons les animaux ! sur Les Libraires.fr

005755154.jpg

Un peu de douceur avec cette histoire toute mignonne.
Deux petites souris partent en voyage et un souriceau préfère rester au logis. J'aime beaucoup l'espièglerie des dessins qui sont tellement adorables.
La vision du souriceau assis dans son canapé entrain de boire du thé et de lire m'a attendrie !
C'est coloré, naïf, très tendre et drôle. La recette idéale pour une lecture réussie.
Un petit bonbon !

Le grand voyage des petites souris
Malika Doray
L'école des loisirs (Loulou & Cie), 2018

Acheter Le grand voyage des petites souris sur Les Libraires.fr

005721743.jpg

Nous avons rendez-vous... est un album étonnant qu'il faut prendre le temps de découvrir avec lenteur. S'arrêter à chaque page, admirer le dessin, s'imprégner de cette atmosphère si tranquille et fascinante, voyager avec les personnages au cœur de la nuit et découvrir avec eux l'objectif de leur virée nocturne.
Je me suis laissée bercer par ce bleu, ces illustrations grandioses, et j'ai contemplé plus que je n'ai lu cet album superbe.
Pour rêver, pour s'évader, pour s'émerveiller.

Nous avons rendez-vous...
Marie Dorléans
Seuil Jeunesse, 2018

Acheter Nous avons rendez-vous...  sur Les Libraires.fr

005632683.jpg

Je n'avais jusque-là pas encore eu l'occasion de lire un des albums qu'Yvan Pommaux a consacrés à la mythologie grecque. Celui-ci est le sixième dans cette collection. Des albums grand format avec une couverture cartonnée et un dos relié, un récit qui épouse à la fois les formes de l'album classique et de la bande dessinée et une partie documentaire (glossaire, carte...) en fin d'ouvrage. Ils sont tous réalisés sur le même modèle, et ce sont de très beaux livres, objets de collection pour les amoureux de l'oeuvre d'Yvan Pommaux et/ou de la mythologique grecque. 
Je ne connaissais que vaguement l'histoire de Persée, aussi j'ai apprécié doublement cette lecture. J'ai trouvé que le récit était bien écrit et clair, c'est une version simple mais pas enfantine non plus, qui m'a permis de me faire une bonne idée du mythe de Persée. Concernant les illustrations, personnellement je suis fan du style de l'auteur et je les ai donc trouvées très belles. 
Un superbe ouvrage qui m'a donné envie de me procurer les autres titres de la série.

Persée vainqueur de la Gorgone
Yvan Pommaux
L'école des loisirs, 2018

Acheter Persée vainqueur de la Gorgone  sur Les Libraires.fr

- page 2 de 164 -