La vague des BD #9

samedi 21 avril 2018

Couv_319759.jpg

L'histoire se déroule en Afrique, dans un petit village en bordure de désert. Des migrants le traversent, en quête d'un eldorado inconnu. Parfois ils y restent quelques temps et travaillent sur un chantier de construction en attendant de prendre le départ.
J'ai eu envie de découvrir cette bande dessinée simplement pour la présence de Marguerite Abouet au scénario, qui, rappelons-le, est l'auteur de la génialissime série Aya de Yopougon.
Ange, le migrant est le premier tome d'une série s'intitulant Terre gâtée. Une histoire façon western se déroulant en Afrique et portant sur le thème des migrants, sur le papier, la promesse était belle.
Malheureusement, je n'ai guère accroché avec cet album, et au moment d'écrire mon ressenti, je m'aperçois que sa lecture ne m'a pas laissé grande impression. Les dessins sont beaux, les couleurs et la mise en scène donnent du cachet au récit. Pour le reste, l'histoire ne m'a pas emballée. L'intrigue est étrangement construite, c'est un peu fouillis, cela manque de clarté et le destin des personnages ne suscite guère l'empathie, je me suis tenue à distance tout du long, ne parvenant pas à entrer dans le récit.

Terre gâtée #1 - Ange, le migrant
Marguerite Abouet, Charli Beleteau, Christian De Metter
Rue de Sèvres, 2018

Acheter Terre gâtée #1 - Ange, le migrant sur Les Libraires.fr

005357312.jpgProfession du père est l'adaptation du roman éponyme de Sorj Chalandon, l'un de mes coups de cœur de 2016. Le trait simple et les dessins en noir et blanc sont exactement dans le ton de cette histoire tragique. Sébastien Gnaedig a su rendre en images la cruauté et la singularité de l'enfance d'Emile (alias Sorj Chalandon) tout en y apportant un brin de douceur. La lecture n'est pas gaie ni aisée, mais le lecteur n'est pas non plus embourbé dans le pathos. Comme dans le roman, il y a une mise à distance (et une certaine ironie) salvatrice. 
Un récit bouleversant et une adaptation réussie.

Profession du père
Sébastien Gnaedig, Sorj Chalandon
Futuropolis, 2018

Acheter Profession du père sur Les Libraires.fr

005296689.jpg

CoupDeCoeur2016.pngC'est le coup de coeur d'une libraire affiché sur cet album qui m'a donné envie de le découvrir. Un heureux hasard. Je ne savais pas en me levant, ce matin-là que j'allais acheter cette bande dessinée, la lire dans la foulée et passer un moment si délicieux en sa compagnie !

Lily apprend qu'elle est enceinte au moment où son compagnon lui annonce qu'il part en tournée avec son groupe et ne pourra pas accueillir son neveu Balthazar qui va venir passer des vacances chez eux.
La jeune femme va donc devoir s'occuper du bambin qu'elle n'a jamais rencontré. Les premiers jours sont hésitants, chacun jauge l'autre et garde ses soucis pour lui-même. Les parents de Balthazar sont entrain de se séparer, il se sent rejeté par sa mère et fait des cauchemars la nuit. Su un coup de tête, Lily décide de partir avec lui à la montagne pour se ressourcer. Au cours de ce voyage, ils rencontreront deux belles personnes et partageront avec elles une tranche de vie.

Les dessins sont beaux et très doux, le scénario simple mais bien ficelé. C'est une histoire emplie d'émotion et de tendresse, un de ces livres-doudous avec lesquels on passe un excellent moment de lecture, enfermé dans sa bulle.
Superbe.

Nos embellies
Gwénola Morizur, Marie Duvoisin
Bamboo (Grand Angle), 2018

Acheter Nos embellies sur Les Libraires.fr

000955372.jpg

J'aurai mis du temps à me plonger dans la suite de Blacksad depuis ma découverte du tome 1... 

Dans ce tome 2, Blacksad enquête sur la disparition d'une petite fille de couleur du nom de Kyle. Bien vite, il comprend qu'il a mis les pieds dans une affaire qui dépasse largement la disparition de l'enfant. Un parti raciste qui se fait appeler Arctic-Nation n'hésite pas à recourir à la violence ; ses membres agissent cagoulés et vêtus de robes blanches. Tout cela nous rappelle de sombres périodes de l'Histoire et les images sont saisissantes de vérité. Blacksad va trouver un appui en la personne de Weekly, un journaliste (représenté par une fouine !) trop curieux. On retrouvera d'ailleurs ce nouveau personnage dans le tome suivant.
L'intrigue est bien ficelée, les dessins toujours aussi sublimes (à l'image de cette somptueuse couverture) et l'atmosphère incroyablement bien rendue.
Un superbe deuxième tome.

Blacksad #2 - Arctic-Nation
Juan Díaz Canales, Juanjo Guarnido
Dargaud, 2015

Acheter Blacksad #2 - Arctic-Nation sur Les Libraires.fr

000955088.jpg

Enthousiasmée par le deuxième tome, j'ai donc enchaîné avec la lecture du troisième !

Cette fois, nous retrouvons Blacksad à Las Vegas où il travaille comme garde du corps pour un riche joueur. Par hasard, il va retrouver là-bas un vieil ami, Otto Lieber, scientifique renommé, de passage dans la ville pour donner une conférence. Ces retrouvailles vont l'embarquer dans une sombre affaire.
Dans un univers encore différent de ceux des précédents tomes, on en découvre davantage sur le personnage de Blacksad autour d'un scénario passionnant. Nouveau clin d'oeil à l'Histoire, cette fois c'est une allusion au parti nazi qui fait froid dans le dos. La mise en scène, les "prises de vue" et la voix off nous transportent au cinéma, le résultat est tout bonnement bluffant.

Blacksad #3 - Âme Rouge
Juan Díaz Canales, Juanjo Guarnido
Dargaud, 2015

Acheter Blacksad #3 - Âme Rouge sur Les Libraires.fr

Jefferson (Jean-Claude Mourlevat)

mercredi 18 avril 2018

005357307.jpgJe ne rate jamais une nouveauté de l'un des mes auteurs chouchous, Monsieur (avec un grand M) Jean-Claude Mourlevat.
Aucun de ses textes ne m'a  jusqu'à présent déçue, et chacun d'entre eux m'a apporté quelque chose. Cet auteur est un virtuose de l'écriture, capable de passer d'un genre à l'autre tout en conservant son propre style.

Avec Jefferson, il repart explorer les terres de la littérature de jeunesse en offrant aux jeunes lecteurs un livre sensible et intelligent. Comme dans La ballade de Cornebique (je m'aperçois que je n'ai pas chroniqué ce merveilleux livre, quel dommage !), les personnages de l'histoire sont des animaux, mais la comparaison s'arrête là, car les deux histoires n'ont rien d'autre en commun. Ici, l'auteur puise dans les codes du roman policier, mais l'on s'aperçoit rapidement que c'est un roman multiple qui ne se réduit pas à une simple enquête (afin que mes propos ne soient pas mal interprétés, je précise que je ne réduis évidemment pas le genre policier à des romans construits uniquement sur une enquête !). L'histoire, qui, au départ, semble assez légère, prend une direction pour le moins inattendue. A travers ces personnages mignons et candides, l'auteur fait passer des messages importants, notamment sur la cause animale, en particulier sur le traitement des animaux dans les abattoirs. Si Jefferson est donc un roman que l'on peut qualifier d'engagé, il n'en demeure pas moins que l'écriture est résolument orientée jeunesse et que l'histoire reste à la portée de ce lectorat. Pour ma part, bien qu'étant adulte, j'ai adoré ce texte que j'ai trouvé remarquablement écrit. Rien que pour cela, j'aime la plume de cet auteur qui ne prend pas les enfants pour des êtres idiots et incultes et leur offre de la vraie littérature. Le ton est malicieux et tendre en surface, mais la teneur des messages portés par ce roman n'en est que plus sérieuse. On passe un superbe moment en compagnie de Jefferson le hérisson et des ses acolytes, on est diverti tout en réfléchissant à un sujet grave.
Un magnifique roman illustré avec talent par Antoine Ronzon, presque un coup de coeur.
Et, cerise sur le gâteau, une sublime couverture réalisée par Lisa D'Andrea (avec des effets de brillance pour représenter la pluie qui tombe).

Ils remontaient dans leur chambre quand l'employé de la réception les interpella, le sourire aux lèvres et l’œil rigolard :
- Alors, cette soirée Scrabble ?
Peut-être pensait-il que ces drôles de clients savaient à peine lire et écrire.
- C'était très bien, répondit Jefferson, merci.
- Vous avez trouvé des mots très longs ?
- Oui, j'ai trouvé SOLIDARITÉ.
- Ah, pas de Z, pas de W, ça ne doit pas rapporter des masses.
- Si, fit Jefferson, ça peut rapporter beaucoup. Bonne nuit, monsieur.

Gallimard Jeunesse, 263 pages, 2018

Acheter Jefferson sur Les Libraires.fr 

Un palais de colère et de brume (Sarah J. Maas)

samedi 14 avril 2018

005323001.jpgUne fois passée la surprise du premier tome qui a été un coup de cœur pour son côté addictif, la lecture de cette suite s'est révélée moins enthousiasmante. 

L'histoire évolue dans une toute nouvelle direction, ma foi plutôt intéressante, et nous retrouvons ainsi l'héroïne dans un autre univers. Conséquence du marché qu'elle a été contrainte de faire avec le grand seigneur Rhysand, elle doit passer une semaine par mois à la Cour de la Nuit. Là-bas, elle va vivre dans un pays aux mœurs différentes de celles de la Cour du Printemps et, progressivement, se découvrir elle-même. Ce revirement dans l'intrigue relativement inattendu permet de poursuivre l'histoire en lui donnant un nouveau souffle. Et qui dit nouvel univers, dit nouveaux personnages également, d'ailleurs plus attachants que ceux du précédent tome. 
Malgré ces points positifs, j'ai trouvé cette suite trop longue et moins bien rythmée qu'Un palais d'épines et de roses. Certains passages m'ont semblé de trop et j'ai parfois frôlé l'ennui. Un autre défaut m'a également gênée dans ce roman, il concerne l'écriture elle-même. L'auteur se répète énormément, comme dans un souci de bien se faire comprendre du lecteur. Cette lourdeur déjà présente dans le tome un devient vraiment pesante ici. Le style manque clairement de finesse et se subtilité, chaque élément important est rabâché à de nombreuses reprises et l'on finit par avoir la sensation d'être pris pour un imbécile qui ne capterait que le premier degré de l'histoire. 

Au final, c'est un sentiment mitigé que j'éprouve à l'égard de cette lecture. Si j'ai passé un bon moment et aimé la tournure que prenaient les événements, j'ai trouvé la forme de l'histoire trop grossière et poussive. Je lirai tout de même la suite parce que je suis curieuse de découvrir comment tout cela va évoluer et que j'ai adoré Un palais d'épines et de roses

Titre original : A Court of Mist and Fury
Traduit de l'anglais par Anne-Judith Descombey
De la Martinière Jeunesse, 718 pages, 2016 pour l'édition originale, 2018 pour l'édition française

Acheter Un palais de colère et de brume sur Les Libraires.fr

La vague des albums #130

mercredi 11 avril 2018

9782211235938.jpgCoupDeCoeur2016.pngJe dois confesser que je n'avais pas fait connaissance avec John Chatterton jusque là. Bien sûr, j'avais déjà vu les couvertures des  albums dont il est le héros, elles m'étaient même familières, mais je n'avais pas poussé plus loin la curiosité. Pourtant, Dieu sait si j'aime le dessin d'Yvan  Pommaux !
Bref, mieux vaut tard que jamais, j'ai donc découvert les enquêtes du célèbre chat rassemblées ici dans une intégrale. Elles sont au nombre de trois : John Chatterton détective, Le grand sommeil, Lilas.
Avec ces histoires, l'auteur a créé des albums d'un genre nouveau, sorte d'hybrides entre le conte, la BD et le policier. John Chatterton est donc un détective enquêtant sur des histoires qui rappellent singulièrement les contes classiques. Ainsi, on retrouve Le petit chaperon rouge à travers le récit de John Chatterton détectiveLa belle au bois dormant dans Le grand sommeil et enfin Blanche Neige dans Lilas. Les contes sont transposés dans un environnement urbain sombre qui reprend les codes du genre policier, et dans lequel évolue notre privé en imperméable beige. La mise en page et les points de vue évoquent à la fois la BD et le cinéma.
Le résultat est tout bonnement saisissant. La beauté des illustrations, le style unique trouvé par Yvan Pommaux et les nombreuses références (au cinéma, à la littérature...) qui parsèment ces histoires m'ont enchantée. Superbe.

John Chatterton - Ses célèbres enquêtes
Yvan Pommaux
L'école des loisirs, 2018

Acheter John Chatterton - Ses célèbres enquêtes sur Les Libraires.fr

9782812615955FS.gifMontrer, donner à voir le temps, c'est le pari osé des auteurs de cet album étonnant.
Au fil des pages, nous contemplons toujours le même paysage qui évolue ... au fil du temps ! Les saisons, les années le transforment lentement mais surement. A droite de l'image, un petit garçon  assis sur un ponton laisse tomber  un caillou dans l'eau. Son geste est suspendu jusqu'à la dernière page et il assiste, immobile, à tout ce qui se déroule autour de lui. Ils y a les temps éphémères, le vol d'un insecte, le passage de promeneurs, et puis d'autre temps moins perceptibles, plus longs, comme celui de la croissance d'un arbre. Pas facile de rendre compte en images d'un concept aussi abstrait. Or, il me semble qu'Henri Meunier et Aurore Petit ont relevé le défi et permettent aux enfants avec cet album  d'apprivoiser un peu cette notion. Ils pourront le faire simplement en regardant les dessins qui regorgent de détails et en cherchant ce qui change d'une page à l'autre, ou bien en s'accompagnant du texte qui pose de nombreuses questions et amène à réfléchir.

Un livre pour enfants qui flirte entre poésie et philosophie.
Un album à découvrir, parce qu'il est différent et surprenant.

Un temps
Henri Meunier, Aurore Petit
Rouergue, 2018

Acheter Un temps sur Les Libraires.fr

9782211235952.jpgCoupDeCoeur2016.pngAutre coup de coeur, dans un style totalement différent. Un album sur le thème de la mer, il ne m'en fallait pas davantage pour me donner envie de l'ouvrir !
Dans cette histoire, nous suivons une jeune héroïne, la petite Erine, qui vit au bord de l'eau avec sa maman. Cette dernière qui est marin-pêcheur, met en garde sa fille au sujet du terrible rocher noir. Un rocher responsable de bien des accidents, qui terrifie les gens. Mais Erine déjoue la surveillance de sa mère et décide de se laisser embarquer à bord du bateau de pêche maternel pour approcher le fameux monstre que tout le monde craint...
Ce qui m'a séduite d'emblée dans cet ouvrage, ce sont les illustrations qui sont tellement jolies. A la fois chaleureuses et incitant à la rêverie. Il faut dire que l'histoire y est propice avec ce mythe du mystérieux rocher noir. Et puis bien sûr, il y a le message écologique porteur d'espoir auquel je n'ai pas été insensible. 
Cet album m'a émerveillée et replongée en enfance le temps de quelques pages.

Le secret du rocher noir
Joe Todd-Stanton
L'école des loisirs, 2018

Acheter Le secret du rocher noir sur Les Libraires.fr

005369878.jpgToshiro et son grand-père ont fabriqué un magnifique cerf-volant et s'apprêtent à l'essayer. Seulement, le dos du vieil homme le fait souffrir, son corps est fatigué et usé, il ne peut lever la tête vers le ciel pour observer le cerf-volant. Alors, Toshiro a une idée, ils vont s'asseoir sur un banc près d'une flaque et le grand-père regardera le reflet de la scène dans celle-ci. Les saisons se succèdent et les deux personnages reviennent régulièrement à cet endroit, l'un pour jouer au cerf-volant, l'autre pour contempler le paysage.
Il y a une belle complicité et une tendresse émouvante entre ces deux-là. Ce n'est pas une simple relation entre un grand-père et son petit-fils ; un lien très fort unit ces deux êtres qui s'entraident et se respectent.
Une histoire poignante et superbement écrite. 

Le cerf-volant de Toshiro
Ghislaine Roman, Stéphane Nicolet
Nathan, 2018

Acheter Le cerf-volant de Toshiro sur Les Libraires.fr

005439976.jpgAprès Les nuits de Lison et La rentrée de Lison, nous retrouvons notre jeune héroïne à la campagne !
Lison y passe des vacances, et pour la citadine qu'elle est, le dépaysement est grand. Le silence, la nature, les animaux... la fillette est curieuse et s'émerveille à chaque instant.
Ses réactions sont à la fois touchantes et drôles, car Lison conserve son tempérament impertinent et son franc-parler.
C'était très plaisant de retrouver ce personnage pour de nouvelles aventures dans un autre environnement. Et puis graphiquement, ça claque toujours autant !

Lison à la campagne
André  Bouchard
Seuil Jeunesse, 2018

Acheter Lison à la campagne sur Les Libraires.fr


Outlander #4 - Les tambours de l'automne (Diana Gabaldon)

samedi 7 avril 2018

9782290099612FS.gifCoupDeCoeur2016.pngSi j'ai attendu longtemps pour lire le troisième tome de cette saga, en revanche je n'ai guère tardé pour enchaîner avec le quatrième. Alors que j'avais passé beaucoup de temps sur le précédent tome, en faisant une lecture feuilleton avec de nombreuses pauses pour lire autre chose, j'ai lu celui-ci rapidement. Au début, je ne pensais pas que ce serait le cas, et puis je me suis faite happer par l'histoire et pendant plusieurs jours, je n'avais de cesse de la retrouver.
Bien que les tomes d'Outlander soient des pavés, l'auteur a toujours une imagination débordante et parvient à nous entraîner dans de nouvelles aventures aux côtés des protagonistes. En près de 1200 pages, je ne me suis pas ennuyée un instant, c'est dire !
L'histoire connaît encore de nouveaux rebondissements, dont certains imprévisibles. Une fois encore Diana Gabaldon ne ménage pas ses personnages et leur mène même la vie dure. 
J'ai adoré ce nouvel opus, j'ai aimé la façon dont les choses évoluent, le fait que l'intrigue ne soit pas uniquement centrée sur Claire et Jamie et que l'on découvre de nouveaux territoires à travers leurs yeux.
L'écriture (et la traduction, encore une fois Philippe Safavi a fait un travail inroyable) est vraiment superbe, le récit passionnant, la psychologie des personnages étudiée en profondeur. Après quatre tomes, on en apprend encore sur les héros de l'histoire, et je ne les en aime que davantage.
Si vous avez envie d'un roman qui mêle les genres entre aventure et historique (et un soupçon de fantastique) avec du rythme, des personnages forts et pas stéréotypés, des émotions, du dépaysement, ne cherchez plus, Outlander est fait pour vous ! Pour le moment, cette série m'enthousiasme un peu plus à chaque tome.
Géniale et incontournable.

Titre original : Drums of Automn
Traduit de l'anglais par Philippe Safavi
J'ai lu, 1144 pages, 2013 pour la présente édition, 1997 pour l'édition originale

Acheter Outlander #4 - Les tambours de l'automne sur Les Libraires.fr

Un palais d'épines et de roses (Sarah J. Maas)

mercredi 4 avril 2018

telechargement.jpgCoupDeCoeur2016.pngDans un monde où les humains tentent de survivre à l'abri du mur qui les sépare du royaume des immortels, Feyre  est partie chasser pour nourrir sa famille. C'est ainsi qu'elle abat un loup, un geste qui  va lui coûter sa liberté. Sa proie n'était en réalité pas une simple bête mais un immortel  sous sa forme animale. Pour racheter son erreur, Feyre est condamnée à partir vivre à Prythian, de l'autre côté du mur. Là-bas, elle séjournera à la cour du printemps chez un  puissant seigneur qui se nomme Tamlin.

Si ce début d'histoire vous rappelle celui d'un conte célèbre, rien d'étonnant, car ce roman est librement inspiré de La belle et la bête. Cependant, il ne s'agit que d'un point de départ puisque le récit suit ensuite d'autres chemins.
Vous l'avez remarqué au petit logo ci-dessus, cette lecture a été un coup de cœur.  Non pas pour son originalité, mais pour son côté addictif. Un palais d'épines et de roses est typiquement le genre de livre que vous ne pouvez reposer une fois entamé, un page-turner pas excellence. Pour autant, j'ai eu conscience durant ma lecture que l'écriture était souvent redondante, que l'histoire contenait de nombreux clichés et que le suspense était parfois bien faiblard. Mais, parce qu'il y a un mais, au fil du roman, ces éléments négatifs que je viens de citer tendent à disparaître et l'effet d'addiction en est renforcé. 
J'ai aimé l'univers construit par l'auteur et je suis très curieuse de découvrir la suite (car oui, il s'agit d'une série !) . Je sens qu'elle en a encore sous le pied et que les tomes suivants nous révèleront bien des surprises. Pour ce qui est de ce premier opus, j'ai passé un moment génial et ne me suis pas ennuyée une minute. Si vous cherchez un roman dans le genre fantastique avec de l'action, des mystères et des créatures magiques, lisez celui-ci, détente garantie !

Titre original : A Court of Thorns and Roses
Traduit de l'anglais par Anne-Judith Descombey
De la Martinière Jeunesse, 524 pages, 2015 pour l'édition originale, 2017 pour l'édition française

Acheter Un palais d'épines et de roses sur Les Libraires.fr

Couleurs de l'incendie

samedi 31 mars 2018

9782367625638-001-T.jpegCouleurs de l'incendie est la suite d'Au revoir là-haut, mais une suite qui peut tout-à-fait se lire indépendamment. Ce roman est centré sur Madeleine, un personnage secondaire du premier tome.

Le récit démarre en 1927, aux obsèques du père de Madeleine, Marcel Péricourt. En tant qu'héritière, elle doit logiquement prendre la tête de l'empire financier qu'il dirigeait, mais le destin va en décider autrement.
Madeleine va voir sa vie bouleversée et tenter de survivre dans un milieu d'hommes où règne la corruption et l'ambition. 

Je me demandais comment l'auteur allait pouvoir écrire une suite à Au revoir là-haut, mais en réalité, il s'agit bien, comme je l'indique en préambule de ce billet, d'une histoire indépendante. Dans ce tome-ci, le récit se déroule dans les années trente, à l'aube de la seconde guerre mondiale, et la petite histoire s'inscrit dans la grande. 
L'écriture de Pierre Lemaître est formidable, c'est un virtuose qui manie l'humour noir avec brio. On sent qu'il s'amuse et se délecte des situations dans lesquelles il place ses personnages. A ce propos - comme pour Au revoir là-haut -, dans la version audio, c'est l'auteur lui-même qui lit son texte et sa lecture met en exergue le ton insolent et cynique du récit. 
L'écouter et le lire est tout bonnement jubilatoire. Les événements se succèdent au fil des chapitres et l'écrivain n'en finit pas de nous surprendre. On se prend à douter, on se dit qu'il ne va tout de même pas oser, et puis l'on se rend à l'évidence, son imagination dépasse largement celle du lecteur ! Dès les premières lignes, le ton est donné,  mordant et effronté. J'ai adoré !
La version audio est, quant à elle, excellente. Le fait que ce soit l'auteur qui lise son propre texte (et le fasse remarquablement bien) apporte indéniablement un plus. Qui plus est, l’enregistrement du roman est suivi d'un entretien avec l'auteur, l'occasion de prolonger encore un peu le plaisir. 

Texte intégral lu par l'auteur
Audiolib, 2018
Durée totale d'écoute : 14h10

Acheter Couleurs de l'incendie sur Les Libraires.fr

Grupp (Yves Grevet)

mercredi 28 mars 2018

004996998.jpgDans un monde futuriste, on ne meurt plus de maladie grâce à l'implant LongLife. Une puce implantée sous la peau permet de contrôler les faits et gestes de chaque individu et, le cas échéant, d'intervenir pour sauver et protéger ceux qui sont en danger. Désormais, l'espérance de vie dépasse les 120 années et la population coule des jours heureux.
Pourtant, dans cette société en apparence idyllique, une organisation secrète d'adolescents a vu le jour. Le GRUPP rassemble des jeunes contestataires du système qui aspirent à davantage de liberté.
Le roman est divisé en trois parties avec des narrateurs différents. L'histoire débute avec Stan, un collégien dont la vie paisible va basculer le jour où son frère est incarcéré. Elle se poursuit avec Scott, le frère de Stan, pendant son séjour en prison. Enfin, elle s'achève avec les membres du GRUPP  qui relatent chacun leur tour les derniers événements du récit.

Yves Grevet reprend ici un thème récurrent en littérature (on pensera par exemple au célèbre 1984), celui de l'état totalitaire qui vise à protéger ses citoyens. Cette vaste question de la liberté (Jusqu'où peut-on repousser ses limites ?) est tout bonnement passionnante, et l'auteur l'aborde ici par un biais original. Stan se satisfait du système dans lequel il vit, il se sent protégé et ne comprend pas les motivations des membres du GRUPP. La description qu'il fait de son monde nous paraît rassurante et les actions du GRUPP semblent au contraire néfastes. Puis nous découvrons le point de vue de Scott, radicalement opposé, et au fil des pages cet univers dans lequel on est sur-protégé semble d'un coup moins attrayant. Dans son livre, Yves Grevet se situe toujours en équilibre sur un fil, ne prenant pas partie, et c'est ce que j'ai apprécié. Il n'impose pas au lecteur une vision manichéenne et restrictive, au contraire il l'incite à se poser des questions, sans jugement. 
Si j'ai apprécié sa façon de traiter ce sujet, en revanche, j'ai moyennement accroché au récit que j'ai trouvé un peu superficiel. En lisant Grupp, j'ai eu le sentiment q'Yves Grevet restait à la surface de son histoire et ne s'y impliquait pas vraiment. Dès lors, il m'a été difficile de m'attacher aux personnages, et si j'ai lu ce roman sans déplaisir, j'en suis restée détachée, ne parvenant pas à m'immerger dans le récit. Sur le papier, Grupp avait tout pour me plaire, dans la pratique j'ai été un peu déçue. Dans le même genre et du même auteur, je vous recommande plutôt la géniale série Méto.

Syros, 512 pages, 2017

Acheter Grupp sur Les Libraires.fr

Acheter Méto sur Les Libraires.fr

La colère de Nil (Lynne Matson)

samedi 24 mars 2018

9782266275422ORI.jpgComme cela me chagrine d'écrire pareil billet... J'ai découvert la série Nil avec le premier tome en 2016, un début génial, un coup de cœur. J'ai poursuivi l'an dernier avec le deuxième tome, en-dessous du premier, mais très bon tout de même. Et donc, j'ai terminé la série avec ce troisième tome, La colère de Nil.

Oserais-je dire que c'était le tome de trop ? Clairement, je le pense. On peut tout à fait s'en passer et s'arrêter après le tome deux, autant rester sur une bonne impression. 
La colère de Nil est pour moi un roman raté, qui n'apporte rien à l'histoire, pire, la dégrade.
L'intrigue est inexistante, c'est creux, on a le sentiment que l'auteur cherchait de nouveau un prétexte pour ramener ses personnages sur l'île et qu'elle a choisi le premier qui lui est venu à l'esprit.  Dans le premier tiers du livre, la structure narrative est assez fastidieuse et rend la lecture pénible. On passe d'un personnage à l'autre et il ne se passe rien d'intéressant, ce sont juste de courts chapitres destinés à faire découvrir au lecteur les nouveaux "habitants" de Nil, mais c'est terriblement ennuyeux. Je passe sur l’atermoiement et les dialogues insipides entre Skye et Rives, on leur donnerait volontiers un coup de pied au derrière pour les motiver un peu... La suite du roman est un peu plus agréable à la lecture, mais clairement cela manque de saveur. Vers la fin on retrouve par moments ce qui fait le sel de la série, des scènes d'action, des paysages sublimes avec des animaux sauvages, des situations imprévisibles. Malheureusement cela ne représente qu'un maigre échantillon du roman et la fin nous laisse avec un sentiment de consternation et de regret.
J'ai adoré le début de la série, j'ai vibré avec les personnages sur Nil, j'ai été emportée par l'univers créé par l'auteur, mais ce dernier tome m'a profondément déçue. Quel gâchis !
Bref, vous l'aurez compris, je vous en déconseille la lecture mais je vous recommande toujours les deux premiers tomes. 

Titre original : Nil on fire
Traduit de l'anglais par Guillaume François
Pocket Jeunesse, 461 pages, 2017 pour l'édition française et 2016 pour l'édition originale

Acheter Nil sur Les Libraires.fr

Acheter Les secrets de Nil sur Les Libraires.fr

La vague des albums #129

mercredi 21 mars 2018

Vague de documentaires sur des sujets importants.

005336643.jpg

Les documentaires sur la Shoah et/ou la seconde guerre mondiale ne manquent pas, y compris au rayon jeunesse, et c'est tant mieux, car, comme chacun sait, un homme avertit en vaut deux... J'avais choisi celui-ci pour mes enfants, avec l'intention de le lire également pour voir s'il était intéressant. Finalement, je suis la première à l'avoir lu, et même d'une traite. Une fois ouvert, difficile de le refermer. J'ai trouvé ce documentaire grand format passionnant et très bien fait. Il faut le lire dans "l'ordre", du début à la fin car il suit un développement chronologique et logique. L'auteur choisit comme point de départ la fin de la première guerre mondiale pour permettre au lecteur de bien comprendre dans quelle situation s'est retrouvée l'Allemagne à cette époque-là, et comment cela a favorisé l'arrivée au pouvoir des nazis. Par la suite, nous suivons le déroulement de l'Histoire jusqu'à l'armistice de la seconde guerre mondiale. Le texte est bien écrit, clair, documenté, objectif. De nombreux documents iconographiques l'accompagnent, photos, cartes, affiches... Cet ouvrage permet de se plonger dans cette partie tragique de l'Histoire en ayant un sentiment d'intimité avec les victimes dont les photographies et les témoignages parsèment les pages. 
Evidemment, ce livre se révèle bouleversant et dur, mais sa lecture me semble nécessaire. Un excellent documentaire. (Juste un petit bémol concernant la mise en page et le choix "artistique" qui m'ont déplu, mais ce n'est que mon avis personnel.)

La Shoah, Des origines aux récits des survivants
Philip Steele
Gallimard Jeunesse, 2018

Acheter La Shoah, Des origines aux récits des survivants sur Les Libraires.fr

9782092581230.jpg

Pour des raisons pratiques, j'inclus la présentation de cet ouvrage dans une vague d'albums, mais sachez qu'il est recommandé à partir de 15 ans et ne doit pas être mis entre toutes les mains. Il s'agit en effet d'un documentaire sur la sexualité, et sa lecture requiert une certaine maturité et un intérêt pour le sujet. Pour ma part, je l'ai fait lire à mon grand matelot qui approche les 14 ans, mais il est vrai qu'il est très mûr, je ne pense pas que son jeune frère le lira au même âge...

Ce guide de sexualité est écrit par une youtubeuse proche des ados et il a d'ailleurs été réalisé dans cet esprit, celui d'expliquer la sexualité avec un ton proche des adolescents. Sa présentation dynamique et interactive (illustrations, tests, encarts de BD...) se veut jeune et moderne. Le fond est dense, de nombreux sujets sont abordés et des conseils donnés. Il n'y a pas de tabou dans ce livre, tout ou presque y est abordé, de manière simple et explicite, sans jugement.

En tant qu'adulte, j'ai trouvé que le guide était complet et bien fait, mais peut-être un peu trop poussé sur certains sujets... Il me semble qu'il est aussi intéressant de découvrir la sexualité en contexte avec un peu de naïveté, sans forcément tout connaître des pratiques sexuelles dès la première fois. Pour ce qui est de l'apect esthétique et visuel, je n'ai guère apprécié le choix de ce orange fluo (la photo de la couverture ne colle pas du tout à la réalité, cette dernière est vraiment d'un orange fluo qui peut brûler la rétine !) plutôt agressif que l'on retrouve tout au long de l'ouvrage, ni les dessins que je ne trouve pas beaux, mais c'est un point de vue subjectif et personnel bien entendu.

Mon grand matelot, en tant qu'ado, a aimé le côté "ludique" et facile à lire, vivant, avec les tests, les encadrés... Il a aussi apprécié l'aspect visuel (le orange fluo et les dessins qui m'ont déplu !). Du point de vue du fond, il a trouvé que c'était intéressant et instructif.

Si vous cherchez un ouvrage complet et décomplexé sur la sexualité pour un grand ado (ou en tout cas suffisamment mature), celui-ci semble intéressant.

Ceci n'est pas un livre de sexe
Chusita, Maria Llovet
Nathan, 2018

Acheter Ceci n'est pas un livre de sexe sur Les Libraires.fr

005023870.jpg

Librement inspiré de la vie du naturaliste Horace Bénédict Saussure, cet album retrace son ascension vers le sommet du Mont Blanc.
Après une courte introduction biographique, nous voilà embarqué dans l'aventure à travers les somptueux dessins de Pierre Zenzius. Des paysages grandioses mis en scène dans un style naïf s'offrent à nous au fil des pages. Le texte est minimaliste, c'est avant tout un ouvrage à contempler.
Comme une espèce d'OVNI de la littérature, ni tout-à-fait documentaire, ni complètement album d'histoire, ce livre entraîne le lecteur dans un voyage entre réalisme et poésie. Étonnant.

L'ascension de Saussure
Pierre Zenzius
Rouergue, 2017

Acheter L'ascension de Saussure sur Les Libraires.fr

Guerre.jpg

L'année dernière, je vous avais présenté deux titres d'une nouvelle collection documentaire pour les jeunes qui traite de sujets sensibles
Deux nouveaux volumes viennent de voir le jour. Je ne sais pas s'il y en aura d'autres. 

Comme les deux précédents, ces albums sont de grande qualité. Ils abordent avec simplicité et concision des sujets graves en les mettant à la portée des jeunes lecteurs. Ces derniers sont pris à partie avec des questions ouvertes qui les amènent à réfléchir et à construire leur propre raisonnement. Avec des mots et un ton justes mais tout en délicatesse, ces ouvrages parviennent à expliciter des thèmes sérieux. Les dessins complètent le texte, ils mettent en images des sentiments forts et contrastés.
Encore une bonne pioche avec ces excellents albums bien documentés et intelligents.

(Petit détail à noter, lorsque l'on a les quatre ouvrages parus et que l'on les place à côté de manière à former un carré, les couvertures permettent de reconstituer un dessin, l'image de la terre.)

Le racisme et l'intolérance
Louise Spilsbury, Hanane Kai
Nathan (Explique-moi...), 2018

Acheter Le racisme et l'intolérance sur Les Libraires.fr

La guerre et le terrorisme
Louise Spilsbury, Hanane Kai
Nathan (Explique-moi...), 2018

Acheter La guerre et le terrorisme sur Les Libraires.fr

005385455.jpg

J'imagine que vous avez tous vu à un moment ou à un autre un album de cette collection Questions Réponses ! éditée chez Nathan.  Des dizaines de titres sont déjà sortis et l'on en trouve sur à peu près tous les sujets qui passionnent les enfants. 
Celui est consacré au cerveau. A quoi sert-il  ?  Qu'est-ce que les neurosciences ?  Qu'est-ce que l'intelligence ?  Deux professeurs en psychologie  spécialisés en neurosciences  répondent à de nombreuses questions et permettent de mieux comprendre comment fonctionne le cerveau. Les explications et la mise en  page  sont parfaitement adaptés aux enfants (à partir de 7 ans, préconise l'éditeur). C'est un documentaire intéressant  qui repose essentiellement sur le visuel.  Plaisant à lire , même pour un adulte. Pour un si petit prix (7 €), il ne faut pas s'en priver !

Mon cerveau
Olivier Houdé, Grégoire Borst, Mathilde Laurent
Nathan (Questions Réponses !), 2018

Acheter Mon cerveau sur Les Libraires.fr

- page 1 de 157