Mot-clé - Tomi Ungerer

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 1 avril 2013

La vague des albums #26

Le plus malin
Mario Ramos
Pastel,  septembre 2011

J'aime énormément les albums de Mario Ramos (paix à son âme). A chaque fois ce sont des fous-rires, des moments de complicité partagés avec petit matelot, à ricaner devant la bêtise de ce loup ridiculement vaniteux ! Cette fois, il a décidé de se montrer malin en enfilant la chemise de nuit de la grand-mère pour mieux confondre le petit chaperon rouge. Seulement son idée va vite se retourner contre lui... Chaque dessin est source de plaisir, c'est malicieux, délicieux et tellement drôle. A découvrir ou à re-découvrir. Dans la série il y a aussi C'est moi le plus fort, C'est moi le plus beau... des grands classiques dont je ne me lasse pas. 

LePlusMalin.jpg

LePlusMalin2.jpg



Le loup et la soupe aux pois
Françoise Diep et Magali Le Huche
Didier Jeunesse, janvier 2012

Puisqu'on parle de loups, ça m'a fait penser à cet album découvert au moments des fêtes de fin d'année (offert à mon petit matelot par sa marraine, Isa si tu passes par là...) que j'ai trouvé extra. Les dessins sont désopilants, l'histoire rappelle les contes traditionnels avec un texte moderne et vivant. 
Pierre doit aller chercher du bois pour chauffer la maisonnée, seulement en route il croise les loups. Mais ce n'est pas grave, Pierre sait qu'en rentrant, Toinon lui aura préparé sa soupe préférée, celle aux pois cassés et au lard fumé...
Voilà un album qui a séduit petits et grands, testé et approuvé par mes matelots et mes élèves de maternelle !

Leloupetlasoupeauxpois.jpg

Leloupetlasoupeauxpois2.jpg


Guillaume l'apprenti sorcier
D'après Goethe, une histoire racontée par Barbara Hazen et Adolphe Chagot et mise en images par Tomi Ungerer
L'école des loisirs, janvier 2011

Un album de Ungerer que je ne connaissais pas, c'était l'alibi parfait pour l'offrir à petit matelot lors d'une virée à la librairie. En réalité, dans cet ouvrage il ne joue que le rôle de l'illustrateur. Guillaume est donc un apprenti sorcier qui voudrait voir son apprentissage s’accélérer. La patience n'est pas son fort, et l'absence de son maître va lui donner une bien mauvaise idée dont il se mordra les doigts par la suite. Situation absurde et comique, on se demande comment tout cela va se terminer ! Un superbe album pour ceux qui aiment la magie et/ou le style graphique de Ungerer. Personnellement je suis fan.

LApprentiSorcier.jpg

LApprentiSorcier2.jpg

jeudi 18 septembre 2008

Les trois brigands (Tomi Ungerer)

Voici un grand classique de la littérature de jeunesse dont la couverture m'est familière depuis des années, mais que pour une raison mystérieuse, je n'avais encore jamais ouvert.
C'est maintenant chose faite, et si j'avais été déçue par Allumette, je suis en revanche enchantée par cet album.

Les trois brigands est un conte qui reprend tous les éléments du conte traditionnel (trésor, château, méchants, etc.) mais avec une approche peu habituelle et originale.
L'histoire délivre un message universel en abordant les thèmes du bonheur et de la solidarité.
Le texte est illustré de façon magnifique par des dessins aux tons de bleu et de noir qui m'ont totalement séduite.

Un album très réussi à découvrir de toute urgence pour ceux qui, comme moi, sont passés à côté de ce titre qui pourtant n'est plus tout jeune (1962)...

L'école des loisirs

samedi 8 décembre 2007

Allumette (Tomi Ungerer)

Cet album est inspiré du conte La petite fille aux allumettes de Hans Christian Andersen. Tomi Ungerer a transformé ce classique pour en faire une fable moderne. Je dois dire que cette histoire m'a laissée perplexe et je me suis demandée ce qu'elle m'avait apportée ... et je n'ai pas trouvé de réponse ! Je n'apprécie pas les dessins et j'ai trouvé l'histoire plutôt banale. Malgré une fin heureuse et porteuse d'espoir, j'ai ressenti comme un malaise en lisant cette histoire à l'atmosphère sombre. Mais malgré le fait que je n'ai pas apprécié Allumette, curieusement, cette lecture m'a donné envie de découvrir d'autres albums de Tomi Ungerer (que je connaissais de nom pour d'autres de ces oeuvres que j'ai eues entre les mains, mais n'ai pas lues).
A noter que cet album peut être une lecture de Noël puisque l'histoire se déroule à cette période.

Je remercie encore Célia de me l'avoir offert même si je n'ai pas apprécié cet album ; les découvertes en lecture c'est aussi ça !

Ecole des loisirs (collection Lutin poche) - 34 pages