La vague des BD #2

mercredi 27 janvier 2016

9782203078338FS.gif

Adaptation du roman éponyme de Camilla Läckberg, deuxième volet de la série mettant en scène l'inspecteur Patrik Hedström. Ce nouveau tome est construit de la même manière que le précédent, avec, en préambule, la présentation de l'ensemble des personnages figurant dans l'histoire. Le travail d'adaptation est tout aussi réussi que pour La princesse de glace. Les dessins sont étonnants, pas évident de représenter certaines scènes macabres, et pourtant Léonie Bischoff relève le défi sans problème.
Pas de surprise avec ce tome 2 qui s'inscrit dans la continuité du premier et propose une adaptation réussie du roman. Il semble que le troisième tome devrait sortir dans le courant de l'année, j'ai hâte !

Le prédicateur 
D'après le roman de Camilla Läckberg
Olivier Bocquet (scénario), Léonie Bischoff (dessin), Sophie Dumas (couleurs), Guy Buhry (lettrage)
Casteman, 2015

9782365776950FS.gif

Cinquième tome de la série extraordinaire que j'ai découverte l'an dernier, et toujours au top !
Alana et Marko ont été séparés par la force des choses et chacun de son côté doit mener un combat pour sa survie. Leur fille est toujours le narrateur de l'histoire, elle apporte par moment un regard détaché et intéressant sur le monde, s'interrogeant sur l'existence. 
Côté dessin, on en prend encore plein les yeux, j'ai encore une fois été captivée par le style de Fiona Staples.
Encore un excellent tome.

Saga #5
Brian K. Vaughan (scénario), Fiona Staples (dessin), Fiona Staples (couleurs)
Urban Comics (Urban Indies), 2015

9782203062108FS.gif

J'avais totalement oublié de présenter ici ma lecture du dernier tome de cette série géniale qui m'aura fait passer de tellement bons moments... 
Pas vraiment de révélations inattendues, ici il s'agit davantage de boucler l'histoire avec, notamment, la naissance de l'enfant de Marie. On retrouve les personnages que l'on suit depuis le début, finalement si le village a subi un grand changement, ils restent eux-mêmes, c'est rassurant et réconfortant. 
A la fin du livre, des pages "bonus" avec un album photos réalisé par Marie, qui permet de découvrir comment chacun va évoluer après ce tome.
Une jolie fin pour une série qui m'aura enchantée.

Magasin général #9 
Régis Loisel, Jean-Louis Tripp (scénario et dessin), François Lapierre (couleurs)
Casterman, 2014

9782344006993-L.jpg

Troisième tome de la série adaptée de la trilogie La quête d'Ewilan. Au niveau du découpage, je ne sais plus trop où en en est, il s'agit soit du deuxième, soit du troisième roman. 
Le travail de Lylian est formidable, on retrouve encore une fois l'esprit de l'oeuvre de Bottero. La personnalité des personnages et l'intrigue sont totalement fidèles aux romans et cette bande dessinée se présente vraiment comme un complément.
Les dessins sont superbes, l'album se termine sur une double page magnifique. 
Un tome réjouissant à tout point de vue, vivement la suite !
Et pour information, le premier tome de l'adaptation en BD de la trilogie consacrée à Ellana va paraître bientôt, quelle bonne nouvelle !!! 

La quête d'Ewilan #3  - La passe de la goule 
D'après l'oeuvre originale de Pierre Bottero
Lylian (scénario), Laurence Baldetti (dessin), Loïc Chevallier (couleurs)
Glénat, 2015

La vague des BD #1

mardi 5 janvier 2016

F6ukhfPf8JTTX6XNXfb28DXJSZOzP8UV-couv-1200.jpg

Coup De Coeur 2016Coup de cœur pour cette série que j'ai découverte l'an dernier et dont je viens de lire le dernier tome sorti. Pour l'instant, trois tomes ont été publiés, mais il semblerait qu'il y aura une suite, ce dont je me réjouis !

Pour vous présenter cette série, rien de mieux que la présentation de l'éditeur du tome 1 :

Pierrot, Mimile et Antoine, trois septuagénaires, amis d'enfance, ont bien compris que vieillir est le seul moyen connu de ne pas mourir. Quitte à traîner encore un peu ici-bas, ils sont bien déterminés à le faire avec style : un oeil tourné vers un passé qui fout le camp, l'autre qui scrute un avenir de plus en plus incertain, un pied dans la tombe et la main sur le coeur. Une comédie sociale aux parfums de lutte des classes et de choc des générations, qui commence sur les chapeaux de roues par un road-movie vers la Toscane, au cours duquel Antoine va tenter de montrer qu'il n'y a pas d'âge pour commettre un crime passionnel.

C'est une BD très jeune encore, car parue en 2014, mais qui devrait avoir de beaux jours devant elle, du moins je l'espère. Il faut savoir que je lis peu de BD, aussi je n'ai certes pas assez de recul pour vous parler de celle-ci, mais c'est sans conteste l'une des meilleures que j'ai lues à ce jour. Dès les premières pages, j'ai compris que j'allais passer un super moment de lecture, que j'allais me marrer, et c'est ce qui s'est produit. La relation entre ces trois "vieux" est absolument géniale, ils ont construit une véritable amitié qui perdure malgré les différends. Etre amis à 70 piges, c'est aussi se dire les choses en face, être capable de rire de tout, de la vie, de la mort, ne pas se prendre au sérieux mais défendre ses idées, bref, c'est vivre l'instant présent et s'assumer tel que l'on est. Les dialogues sont savoureux et désopilants, j'ai ri de nombreuses fois pendant ces trois tomes. Les trois compères n'ont pas la langue dans leur poche, les répliques fusent, c'est absolument jubilatoire. Le ton est caustique, ils ont la critique facile et la société en prend un coup, mais que c'est bon !

" Plutôt  crever ! Ils ont engraissé les banques toute leur vie comme des esclaves pour se payer leur petit pavillon de merde et leur piscine, qu'ils comptent pas sur moi pour venir leur racler la véranda ! "

Au-delà du style et des personnages, ce qui serait déjà suffisant pour faire de cette série une réussite, il y a aussi de vraies histoires dans chaque tome. Des histoires qui permettent de découvrir petit-à-petit le passé des trois personnages principaux. 
Dans le tome 1 consacré principalement à Antoine, on remonte le temps pour aller à la rencontre de son ancien amour. Le tome 2 est centré sur Pierrot et sa petite-fille marionnettiste. Le troisième tome revient sur le passé de Mimile, lorsqu'il a quitté la région pour aller vivre en Océanie et est devenu un pêcheur de trésors...

En l'espace de trois volumes, je me suis attachée à ces papys révolutionnaires. J'aime les retrouver, les suivre dans leurs délires, leurs colères, leurs idées folles. C'est vraiment une excellente série que je recommande chaudement.

Pour achever de vous convaincre, sur le site de l'éditeur, vous pourrez feuilleter les pages du tome 1, du tome 2 et du tome 3 !

VieuxFourneaux.png

Les vieux fourneaux
Scénario : Wilfrid Lupano
Dessin : Paul Cauuet
Couleurs : Paul Cauuet et Gom
Editeur : Dargaud

Tome 1 (2014) - Ceux qui restent
Tome 2 (2014) - Bonny and Pierrot
Tome 3 (2015) - Celui qui part

Les carnets de cerise #3 ~ Le dernier des cinq trésors (Joris Chamblain, Aurélie Neyret)

jeudi 28 mai 2015

81zcbA4KINL.jpg

CoupDeCoeur2015.pngTroisième opus de cette géniale série BD et dernier sorti pour le moment. 

Cerise et ses deux amies vont apprendre la reliure dans l'atelier de Sandra. Un endroit qui regorge de vieux ouvrages, dont un que Sandra n'a jamais réparé. Voilà un nouveau mystère pour Cerise qui va devoir découvrir cinq trésors avant de connaître la réponse à ses questions. 

Je suis à présent définitivement sous le charme de cette sublime série qui m'a fait voyager au pays de mon enfance et vivre de multiples émotions. Une ambiance hivernale, de l'amitié, des mystères, des retours dans le passé, ce tome-ci est encore plus dense et réussi que les précédents (qui, pourtant, avaient mis la barre très haute !). 
J'aime tout dans cet album. L'histoire passionnante dont on a envie de connaître l'issue, les relations entre les personnages, l'héroïne Cerise qui est une petite fille très attachante, les dessins toujours aussi sublimes, la poésie qui baigne chaque page, l'originalité du scénario... 

C'est une série vraiment géniale dont la force est de séduire petits et grands (ici il a fallu que j'attende que grand matelot ait achevé de lire ce tome pour l'avoir enfin entre les mains, misère ! ).

Soleil (Métamorphose), 2014

Les carnets de cerise #2 ~ Le livre d'Hector (Joris Chamblain, Aurélie Neyret)

lundi 18 mai 2015

81UJ-hhOnCL.jpg

Je vous avais confié au début du mois, combien j'avais été séduite par le premier tome de cette série. Ce que j'ignorais alors, c'est que la suite est encore meilleure !

Franchement, je vais de surprise en surprise avec cette bande-dessinée qui recèle de vrais trésors. 

Dans ce deuxième tome, notre charmante héroïne Cerise s'intéresse cette fois au cas d'Elisabeth Ronsin, une vieille dame qui emprunte depuis vingt ans le même livre à la bibliothèque. Cerise est décidée à percer ce mystère et à aider cette personne qui semble si triste.

Un histoire où il est question de livres, forcément, cela ne pouvait que me plaire ! Le récit est habilement mené, un peu à la façon d'une enquête, mais sans toutefois perdre de sa poésie. Il se dégage vraiment de cet album (davantage encore que dans le précédent) une ambiance douce et feutrée, à la fois chaleureuse et nostalgique. Je ne sais comment exprimer cela, mais en ouvrant le livre, on est plongé dès les premières pages dans une sorte de magie, comme si l'on se retrouvait propulsé dans l'univers de Cerise et que l'on vivait l'histoire à ses côtés.

Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce deuxième tome et je me suis jetée sur la suite, je vous en reparle bientôt ! 

Soleil (Métamorphose), 2013

Les carnets de cerise #1 ~ Le zoo pétrifié (Joris Chamblain, Aurélie Neyret)

mardi 5 mai 2015

9782302020092FS.gif

Depuis le temps que j'entends parler de cette série, je me suis enfin décidée à la découvrir !

Au cours des toutes premières pages, j'ai traversé une courte phase de doute, me demandant si j'allais apprécier cette histoire qui me paraissait un peu trop enfantine et naïve pour me plaire. Fort heureusement, cela n'a pas duré, et j'ai bien vite dépassé ce stade pour m'immerger pleinement dans l'histoire.

Ce premier tome croise les genres en mélangeant extraits de journaux intimes et planches de BD (la partie BD étant toutefois bien plus importante). Il est conté par Cerise, jeune héroïne de 10 ans qui aspire à devenir romancière. Accompagnée de ses deux meilleures copines, Line et Erica, elle va souvent jouer dans la forêt. De leur cabane perchée en haut d'un arbre, elles observent les allées et venues d'un vieux monsieur mystérieux et décident d'en savoir davantage.

Je dois dire que moi qui craignais de prime abord une histoire gentillette et enfantine, j'ai été très agréablement surprise en découvrant un récit original et bourré de poésie. Alors, certes, c'est une bande dessinée qui s'adresse avant tout aux enfants, mais elle a également plu à l'adulte que je suis. Il y a une espèce de douce magie qui se dégage de ces pages, au point qu'on se prend au jeu et qu'on ressent une véritable empathie pour les personnages. L'originalité du scénario, associé à la beauté des dessins font de cet album un superbe moment de lecture. 

Soleil (Métamorphose), 2012

Qui veut la peau du Yéti ? (Caroline Hüe, Yves Villette)

samedi 25 avril 2015

9782092551264FS.gif

Repérée chez Clarabel, cette BD me faisait de l’œil. Depuis, elle a été testée et approuvée par petit matelot et par moi-même.
Frangipane est partie en voyage avec son oncle à la recherche du fameux Yéti. Dans le même temps se déroule une émission de TV dont le concept est de cuisiner tout en chantant. Frangipane va tomber par hasard sur le Yéti et tous deux vont découvrir qu'ils ont en commun d'être fans de "Pop chef" !
Avec de nombreuses références compréhensibles par les jeunes lecteurs (à partir de 8 ans selon l'éditeur), cette bande dessinée leur permettra de s'initier aux codes du genre. Ce qui fait surtout le sel de cet album, c'est l'humour omniprésent, à la fois dans les noms des personnages, les dialogues et les illustrations.
Une histoire résolument moderne qui devrait plaire aux enfants. Une jolie découverte.

Nathan, 2015

* * *

La chronique de petit matelot

Qui veut la peau du yéti ?

J’ai beaucoup aimé  parce qu’il y a des bandits et un yéti qui est en colère.

C’est très marrant !

Il y a de la neige partout.

C’est rigolo quand la petite fille rencontre le yéti.

Pop chef est une émission dans laquelle on chante et on cuisine en même temps.

Petit matelot

Saga #4 (Brian K. Vaughan et Fiona Staples)

samedi 11 avril 2015

81B1ldRzI5L.jpg

CoupDeCoeur2015.pngEt voilà, snif, j'arrive au bout des tomes publiés, maintenant va falloir patienter pour avoir la suite. Et vu la façon dont se termine ce quatrième opus, l'attente sera d'autant plus frustrante !
Je vous disais concernant le précédent tome que l'on faisait plus ample connaissance avec les personnages, que certains traits de leur personnalité étaient dévoilés. C'est encore et plus que jamais le cas dans celui-ci. Ce qui est étonnant et amusant d'une certaine manière, c'est que malgré les apparences plus improbables les unes que les autres des personnages, ceux-ci sont confrontés à des problèmes très "humains" et l'on retrouve des thématiques telles que le pouvoir, la vengeance ou encore l'adultère. 
En tout cas je suis toujours aussi enthousiaste concernant cette série.
Scénario et dessins au top, vivement le cinquième tome !!!

Urban Comics (Urban Indies), 145 pages, 2015

Saga #3 (Brian K. Vaughan et Fiona Staples)

vendredi 3 avril 2015

c35b4277.jpg

CoupDeCoeur2015.pngEt voici le tome 3, je fais durer le plaisir car je ne sais pas quand sortira le tome 5, il ne me reste donc plus que le tome 4 à lire !

Je poursuis donc ma découverte et je continue d'aller de surprise en surprise. Parfois la tournure que prennent les événements est inattendue, l'histoire évolue rapidement, le scénario est bien ficelé, on se croirait vraiment au cinéma. Dans ce tome-ci on approfondit la connaissance de certains personnages, on les découvre sous un nouvel angle pour certains. Et surtout, on continue de voyager en leur compagnie, de découvrir de nouvelles terres dans cet univers extraordinaire, de nouvelles créatures aussi.
Encore un magnifique tome.

Pour feuilleter les premières pages sur le site de l'éditeur

Urban Comics (Urban Indies), 143 pages, 2014

Saga #2 (Brian K. Vaughan et Fiona Staples)

mardi 31 mars 2015

Saga.jpg

CoupDeCoeur2015.pngAux lecteurs de ce salon qui auraient manqué mon billet sur le premier tome, en voici un de rattrapage !

Le premier tome était celui de la découverte, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Puis je me suis plongée dans les pages et les sublimes dessins de Fiona Staples et j'ai adoré.
Légère appréhension avec ce deuxième tome, me demandant si la "magie" ressentie dans le tome 1 resterait, si l'histoire tiendrait la route, etc. 
En témoigne le logo ci-dessus, ce deuxième opus est aussi un coup de coeur, et, oui, cette suite est complètement à la hauteur.
Nous retrouvons Alana, Marko et leur fille Hazel qui ont échappé aux dangers qui les guettaient. Je ne dis de l'intrigue car il y a aussi l'effet surprise qui joue un grand rôle dans cette série, mais sachez que le récit connaît des rebondissements et que l'on n'a qu'une envie à la fin, se ruer sur la suite !

A mon humble avis, un must en matière de BD.

Urban Comics (Urban Indies), 145 pages, 2013

Bulles & Blues

lundi 9 mars 2015

9782354882402FS.gifUn petit format, une tranche rose, une jolie couverture noire... mais que renferme cet album ? C'est une sorte de journal intime dans lequel Chloé raconte son quotidien, ses peines et ses joies. Elle y parle surtout de Soan qui est pour elle comme un frère. 
En quelques pages, l'auteur et l'illustratrice parviennent à nous replonger dans le tourbillon de l'adolescence, dans cette période un peu ingrate où l'on est à fleur de peau, où la vie change. J'ai aimé ces dessins un peu naïfs qui donnent au lecteur l'impression de partager l'intimité des personnages. Une histoire à la fois douce et poignante. Une jolie bande dessinée.

Gulf stream éditeur, 2015

- page 2 de 10 -