Mot-clé - Marie-Aude Murail

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 26 avril 2021

Angie ! (Marie-Aude Murail et Lorris Murail)

008799996.jpgPrésentation de l'éditeur :

Le Havre, son port, ses docks et ses trafics en tous genres. Y a t-il un lien entre la cocaïne découverte dans le container d'un négociant de café et la disparition d'un jeune docker aux mains tatouées ? Le capitaine de police Augustin Maupetit en est persuadé. Mais comment pourrait-il enquêter alors qu'il est cloué en fauteuil roulant et cloîtré dans son appartement ? Le policier teigneux va devoir compter sur son entourage. Sa voisine de palier, Angie Tourniquet, 12 ans, se révèle une parfaite coéquipière. Il y aussi Thérèse, la tante médium qui joue du pendule comme personne, Capitaine, un chien renifleur dont la tête a été mise à prix par les narcotrafiquants, Alice Verne, la jeune commissaire. A eux les jambes, à Augustin la tête. Mais voilà qu'un drôle de virus venu de Chine se répand dans le pays, le président Macron s'apprête à faire une allocution télévisée. On parle d'un grand confinement... Comment mener l'enquête au temps du Covid  ?

***

Les lecteurs de ce salon connaissent mon amour pour l'auteure Marie-Aude Murail. Jusqu'à présent, je n'avais encore jamais lu de roman écrit à quatre mains avec son frère Lorris.
Soyons honnêtes, j'ai mis un peu de temps à apprivoiser cette histoire. Dans le premier tiers du livre, j'ai trouvé le temps un peu long alors même que l'écriture était fluide et agréable. Mais il me manquait un je-ne-sais-quoi pour vraiment entrer dans le récit, comme si le rythme ne collait pas. Puis, au fil des pages, en entrant dans le vif du sujet, en retrouvant l'humour et la patte de Marie-Aude Murail, je me suis laissée prendre par l'histoire et j'ai englouti la fin en un rien de temps.
Angie ! est un roman policier (jeunesse, je précise, à l'intention des amateurs de "vrais" polars), mais je dois dire que l'intrigue ne m'a tant convaincue que cela. Le véritable point fort d'Angie !, ce sont sans nul doute les deux personnages centraux, Augustin et Angie, un tandem de choc, deux personnalités fortes. Je les retrouverai avec grand plaisir dans le tome prochain, car ce volume est le premier volet d'une série.
Au final j'ai passé un fort bon moment avec ce roman enlevé, drôle et bien écrit.

L'école des loisirs (Médium+), 441 pages, 2021

Acheter Angie ! sur Les Libraires.fr 

vendredi 23 avril 2021

La fille du docteur Baudoin (Marie-Aude Murail)

007443058.jpgPrésentation de l'éditeur :

Ils sont deux à se partager la clientèle du cabinet. Jean Baudoin, le fondateur, la cinquantaine à la fois fringante et fatiguée. Il ne garde jamais les gens plus de dix minutes, distribue les médocs comme les regards méprisants. Les malades l'énervent de plus en plus. Et Vianney Chasseloup, un débutant, avec des yeux d'âne, un prénom de saint, une triste figure de chevalier, les cheveux en pagaille et le veston froissé. C'est lui qui soigne tous ceux dont Baudoin ne veut plus : les vieux, les gâteux, les paumés, les cas désespérés. Mais voilà qu'un jour, parmi les patients du docteur Chasseloup, se glisse une toute jeune fille aux yeux bleus, presque violets. Violaine. Aussi jolie que son prénom peut le laisser espérer. Elle a tout pour être heureuse. C'est la fille du docteur Baudoin. Alors, qu'est-ce qu'elle fait là ?

***

Ce roman m'a démontré une nouvelle fois l'immense talent de Marie-Aude Murail. A partir d'une histoire ordinaire - banale, oserais-je dire - elle parvient à transporter le lecteur et à lui faire vivre le récit par procuration. Elle rend visible l'invisible, les personnages terriblement vivants, palpables ; on est forcé de ressentir quelque chose à leur égard. De manière générale, c'est, à mon sens, la grande force de l'auteure : impliquer le lecteur, ne pas le laisser en dehors de l'histoire. On peut aimer ou détester, mais on ne peut pas passer à côté. Une fois entamé les premières lignes, on est ferré, c'est la magie Marie-Aude Murail.
Je suis passée pas loin du coup de cœur avec La fille du docteur Baudoin et j'ai adoré ce moment de lecture.

L'école des loisirs (Médium+ Poche), 280 pages, 2021 pour la présente édition

Acheter La fille du docteur Baudoin sur Les Libraires.fr 

lundi 2 novembre 2020

Sauveur & fils ~ Saison 6 (Marie-Aude Murail)

couvmurailsauveur6.pngJ'ai trois bonnes nouvelles à propos de ce dernier tome de la série Sauveur & fils :

1 - Il est excellent.
2 - Il est légèrement plus long que le précédent = plaisir de lecture prolongé.
3 - Ce n'est pas le dernier de la saga puisqu'un tome 7 est prévu (youpi !).

Je pourrais m'en tenir à ces trois points positifs et boucler ainsi ma chronique, mais je vais tout de même tenter d'étoffer un peu mon propos !

Chaque nouveau tome de cette série (en réalité, chaque nouveau roman de l'auteure) est un RDV en doudouthérapie. J'ignore toujours quel est son secret, mais Marie-Aude Murail a ceci de génial qu'elle parvient en quelques lignes à captiver l'intérêt du lecteur et à l'immerger dans son récit. Que l'on soit fatigué, tracassé, pas en mesure de se concentrer pleinement, qu'importe, sa plume magique nous entraîne avec elle et les pages se lisent toutes seules. Ce sixième opus de Sauveur & fils a eu exactement cet effet sur moi, comme les précédents. 
Quel bonheur de retrouver la famille recomposée du 12 rue des Murlins à Orléans ! Bien entendu, Sauveur père reste mon idole absolue, mais j'aime également les autres personnages, tous plus déjantés les uns que les autres, mais tellement attachants... L'auteure pousse toujours plus loin l'étude de leur personnalité au point de donner le sentiment que ce sont des personnages réellement incarnés, de chair et de sang.
Quel talent, quel brio ! 
Si vous ne connaissez pas cette série, il vous faut réparer cette erreur monumentale de toute urgence !

L'école des loisirs (Médium), 332 pages, 2020

Acheter Sauveur & fils ~ Saison 6 sur Les Libraires.fr 

jeudi 26 décembre 2019

Vive la République ! (Marie-Aude Murail)

006019773.jpg

Après la cinquième saison de Sauveur & fils, j'enchaîne avec un autre titre de Marie-Aude Murail qui est en passe de devenir l'auteure la plus chroniquée sur Oceanicus !

Présentation de l'éditeur :

A 22 ans, Cécile va réaliser son rêve de petite fille devenir maîtresse d'école! La voilà donc qui affronte, le cœur tremblant, sa première rentrée des classes à l'école primaire Louis-Guilloux. Face à elle, dix-huit CP : Baptiste jamais assis sur sa chaise, Audrey qui aime déjà sa maîtresse, Marianne l'endormie, Steven au QI " limite ", Louis si zenti Tom le querelleur, Robin le gros bébé, Toussaint et Démor Baoulé, fraîchement arrivés de Côte-d'Ivoire... Cécile doit tout simplement leur apprendre à lire. Mais ce n'est pas si simple que ça, quand votre directeur vous impressionne et que l'inspecteur vous terrorise, quand vos collègues vous snobent, quand vous n'avez aucune autorité sur les enfants, quand rôdent des gens inquiétants autour de l'école, et qu'en plus vous tombez amoureuse du serveur de Tchip Burger!

Pour cette lecture, j'ai opté pour la version audio lue par l'auteure elle-même, quel régal ! Pourtant, le début du roman m'a un peu déroutée et je me suis demandée si, pour la première fois, je n'allais pas aimer un roman de Marie-Aude Murail. J'ai ainsi trouvé l'histoire un peu caricaturale, notamment en ce qui concerne la profession de Cécile (que j'exerce aussi). Certains détails m'ont fait lever les yeux au ciel, mais fort heureusement, ce sentiment n'a pas duré bien longtemps et j'ai rapidement embarqué dans le récit. 
Dans Vive la République, l'auteure m'a touchée au cœur et émue aux larmes. Au final, j'ai trouvé que derrière l'humour et l'aspect un tantinet exagéré de l'histoire, l'écriture était d'une justesse incroyable. C'est un texte qui aborde des sujets graves mais essentiels, et donne finalement envie de croire en l'humain.
Un roman dont la force ressort derrière une légèreté apparente. Magnifique.

Texte intégral lu par l'auteure
Durée : 9h43
Lizzie, 2019

Acheter Vive la République ! sur Les Libraires.fr 

mardi 24 décembre 2019

Sauveur & fils ~ Saison 5 (Marie-Aude Murail)

006702239.jpg

Quelle magnifique surprise que la sortie de cette cinquième saison alors que je pensais la série terminée !
Deux ans se sont écoulés depuis la saison précédente mais nous retrouvons sensiblement les mêmes personnages, avec toutefois quelques évolutions. Et quel bonheur de retrouver Jovo l'ancien légionnaire, Gabin qui ne se prend pas tout-à-fait en mains et préfère passer ses journées à mater des vidéos de hamsters plutôt que d'aller en cours, Lazare le petit garçon tellement mature par certains aspects, et, bien sûr, le thérapeute le plus sexy et intelligent qui soit, j'ai nommé Sauveur.
Une fois encore, j'ai plongé dans ce nouveau roman de Marie-Aude Murail avec une facilité déconcertante, les pages se tournant d'elles mêmes. Chaque phrase faisait mouche et cette cinquième saison n'est pas la saison de trop, bien au contraire.
Une superbe suite qui fait vivre au lecteur de multiples émotions et démontre comme toujours le talent immense de cette grande dame qui occupe une bonne partie de ma bibliothèque personnelle. A l'heure où je change mes habitudes et tends vers un mode de vie davantage minimaliste, je continue de conserver de nombreux romans de cette auteure chouchou devenue incontournable à mes yeux.

L'école des loisirs (Médium), 320 pages, 2019

Acheter Sauveur & fils ~ Saison 5 sur Les Libraires.fr 

vendredi 5 juillet 2019

Ma vie a changé (Marie-Aude Murail)

005607404.jpgCoupDeCoeur2016.pngLes habitués d'Oceanicus in folio connaissent mon amour pour les livres de Marie-Aude Murail. Je ne compte plus les coups de cœur que j'ai eus depuis que j'ai découvert sa plume. 
Ma vie a changé ne fera pas exception à la règle.
Mon expérience avec ce roman a été aussi courte qu'intense. Acheté en soiré, dévoré le lendemain et terminé avec un sourire de béatitude aux lèvres.
Ce (très) court récit est la preuve que tout réussit à l'auteure, y compris le genre fantastique. 
Cet ouvrage, c'est une bulle de douceur et d'espièglerie, de bonheur et de tendresse, de rires et de pincements au cœur. C'est une histoire qui se dévore, tient en haleine, vous plonge dans un monde hors du temps, vous fait passer par de multiples émotions et vous laisse avec un sentiment de gratitude immense.
Je me plais souvent à dire quand j'ai passé un excellent moment de lecture et que j'ai ri et été divertie, que l'ouvrage en question mériterait d'être remboursé par la sécurité sociale.
Ma vie a changé en est le plus bel exemple, ces presque deux cents pages valent tous les anxiolytiques du monde. De la véritable doudouthérapie.

L'école des loisirs (Médium Poche), 184 pages, 2019

Acheter Ma vie a changé sur Les Libraires.fr

lundi 4 mars 2019

En nous beaucoup d'hommes respirent (Marie-Aude Murail)

005586680.jpgCoupDeCoeur2016.pngJ'ai mis beaucoup de temps à me plonger dans ce livre, je ne sais pour quelle raison. Pourtant, j'avais très envie de découvrir l'histoire de Marie-Aude Murail et celle de sa famille. Elle figure parmi mes écrivains préférés, j'ai quasiment aimé tous ses romans (ceux que j'ai lus !) et plusieurs d'entre eux ont été des coups de cœur. Quand on me demande un conseil de lecture, c'est souvent son nom que je cite. Bref, quand j'ai appris que ce titre sortait, j'étais impatiente, et finalement j'ai attendu bien longtemps avant de m'y plonger. Les voies du lecteur sont impénétrables...
Dans cet ouvrage, Marie-Aude Murail retrace donc son histoire familiale à partir de documents trouvés en vidant la maison de ses parents. Photos, correspondances et autres lui font remonter le temps et découvrir ou redécouvrir une famille pour le moins étonnante.
Tout au long de ma lecture, je me suis demandée pourquoi j'étais tellement happée par ce que je lisais, pourquoi un texte somme tout très personnel et portant sur de parfaits inconnus m'intéressait autant. Bien sûr, il y a mon attrait pour la plume de l'auteure, mais au-delà de ça, je crois que j'ai aimé ce livre pour son message universel. A travers cette sorte d'enquête familiale, Marie-Aude Murail explore les fondamentaux de l'existence, l'amour, les relations familiales, la séparation, le deuil. Et elle le fait presque avec candeur, de manière très naturelle et sincère, tout en conservant la pudeur nécessaire. Son regard singulier sur toutes ces choses confère une dimension particulière à ce journal intime.
J'ai plongé dans ces pages avec passion et j'ai passé un moment hors du temps, en apnée livresque, immergée dans la famille Murail. 
Un ouvrage remarquable, que l'on aime ou non l'oeuvre de Marie-Aude Murail.

L'iconoclaste, 440 pages, 2018

Acheter En nous beaucoup d'hommes respirent sur Les Libraires.fr

mercredi 23 janvier 2019

Auteur jeunesse, comment le suis-je devenue, pourquoi le suis-je restée ? (Marie-Aude Murail)

9782732037752-uk.jpgCette autobiographie partielle consacrée à son métier d'auteur est un petit bonbon pour les fans de Marie-Aude Murail !
Dans cet ouvrage, elle revient sur ses débuts dans l'écriture et sur son expérience d'auteur au fil des ans. 
J'ai lu d'une traite ce texte bien trop court à mon goût, et j'aurais aimé en apprendre plus. 
On retrouve dans ces pages le style irrévérencieux et drôle de Marie-Aude Murail, auteure chouchou qui m'a procuré de nombreux coups de cœurs ces dernières années. Quand on aime ses romans, c'est forcément intéressant de découvrir l'envers du décor. 
Seul bémol de ce livre, son côté un peu fouillis ; j'ai trouvé qu'il manquait de structuration et que les informations se succédaient, sans qu'il y ait forcément de liens entre elles. Le fond était intéressant, mais le propos un peu décousu. Au final, il s'agit davantage d'une série d'anecdotes que d'une réelle réflexion sur le parcours d'auteur.
Une lecture très agréable, mais qui me laisse sur ma faim !

Sorbier, 125 pages, 2003

vendredi 7 décembre 2018

Les mésaventures d'Emilien (Marie-Aude Murail)

CoupDeCoeur2016.pngCette série qui comporte sept tomes met en scène un adolescent, Emilien Pardini, qui vit seul avec sa mère.
Comme je trouve la présentation de l'éditeur parfaite, je lui cède la parole :

Émilien est tout maigre, il a un grand nez, une scoliose et de la tachycardie, il est romantique et moqueur, cossard et entreprenant, idéaliste et pragmatique, il est fils de fille mère et de chercheur de trésors, neveu d'artiste, frère de prématurée et futur père de quatre enfants, il est fou amoureux de Martine-Marie, il sait parler aux bébés, faire craquer les grandes, rassurer les parents, inquiéter les méchants, il adore dessiner, il fait les pires chaussons aux pommes du monde, vous allez avoir du mal à vous passer de lui.

Vous l'aurez compris, la série des Mésaventures d'Emilien est drôle, même très drôle, mais pas que. Marie-Aude Murail a injecté dans chacun de ces volumes tout son génie d'écrivain. 
Chaque tome est centré sur un épisode de la vie du héros, et les romans de la série sont très courts, ils se lisent en un rien de temps. Ils ont tous été réédités dans la collection Neuf (dédiée aux 9-12 ans) à L'école des loisirs, ce qui, à mon humble avis, est une erreur, car la série n'est pas accessible aux très jeunes lecteurs, il faut la réserver aux adolescents, voire aux adultes.
Le style est hautement addictif, on en apprend davantage sur Emilien au fur et à mesure que l'on progresse dans la découverte de la série et l'on a toujours envie d'y revenir. 
Moralité, si vous êtes passés à côté de cette vraie pépite, n'attendez plus pour faire connaissance avec Emilien.

9782211082600.jpg

Pour se payer le PC de ses rêves, Emilien décide de faire du baby-sitting. Le souci, c'est qu'il n'a aucune expérience en la matière, et que mentir pour se faire passer pour un as n'est pas forcément une bonne idée...
Le ton est donné dès ce premier tome, on fait la connaissance du personnage central de la série, et d'emblée, on s'attache à lui, comment pourrait-il en être autrement ?!
Le style est direct, sans fioritures, le ton est incisif mais avec toujours une pointe de douceur, bref, c'est un premier tome parfait.

T1 - Baby-sitter blues
L'école des loisirs (Neuf), 137 pages, 2016 pour la présente édition

Acheter Baby-sitter blues sur Les Libraires.fr

9782211082631.jpg

Comme la mère d'Emilien pense qu'il lui manque un modèle identificatoire masculin, elle décide d'envoyer ce dernier en vacances chez son oncle. Alors qu'Emilien commence à apprécier Marc, il est rappelé d'urgence à la maison. Son père, dont il ignorait l'existence, vient de mourir.
Avec ce deuxième volet de l'histoire, on creuse un peu dans la vie d'Emilien, et l'on découvre qui est son père, et surtout, quelle relation il entretient avec sa mère. 
Un tome fantaisiste et drôle, à l'image du précédent.

T2 - Le trésor de mon père
L'école des loisirs (Neuf), 165 pages, 2013pour la présente édition

Acheter Le trésor de mon père sur Les Libraires.fr

9782211082679.jpg

Tandis que sa mère fréquente un type qu'il n'aime pas, Emilien, de son côté, se lie d'amitié avec le nouveau de la classe. Jocelyn est un gars bizarre qui vit seul et a parfois des idées noires.
Troisième opus qui introduit des thématiques moins légères dans le récit. L'humour est présent, mais le ton est globalement plus "sérieux".
On s'attache davantage encore à Emilien dans Le clocher d'Abgall, en percevant ses qualités humaines.

T3 - Le clocher d'Abgall
L'école des loisirs (Neuf), 135 pages, 2006 pour la présente édition

Acheter Le clocher d'Abgall sur Les Libraires.fr

9782211082693.jpg

Cet été-là, Emilien est moniteur de colo dans un centre "pittoresque" (selon la directrice).
Les rapports avec les autres jeunes moniteurs sont compliqués, pour ne pas dire mauvais, les enfants sont difficiles... bref, Emilien tente de tirer son épingle du jeu, mais il galère.
Dès les premières pages, c'est rock'n roll, le rythme est plus enlevé encore que dans les tomes précédents, et on passe par toute une palette d'émotions diverses, allant de l'empathie à la tristesse, en passant par l'incrédulité.
L'auteure frappe fort avec Au bonheur des larmes, c'est un roman prenant.

T4- Au bonheur des larmes
L'école des loisirs (Neuf), 114 pages, 2015pour la présente édition

Acheter Au bonheur des larmes sur Les Libraires.fr

000517259.jpg

Dans ce tome des plus rocambolesques, on apprend que Martine-Marie a déménagé à Londres avec ses parents et qu'elle manque cruellement à notre héros. D'un autre côté, la mère d'Emilien semble entretenir une relation avec un type qu'il ne peut déjà pas supporter rien qu'en écoutant les messages que ce dernier laisse quotidiennement sur le répondeur téléphonique...
Emilien peut se montrer machiavélique lorsqu'il a une idée derrière la tête, et se comporte en dictateur avec sa mère. Encore une fois, la relation mère-fils est ultra émouvante et n'en rend Emilien que plus attachant.
Un superbe tome.

T5 - Un séducteur-né
L'école des loisirs (Neuf), 116 pages, 2015 pour la présente édition

Acheter Un séducteur-né sur Les Libraires.fr

000602281.jpg

De toute la série, celui-ci est probablement mon préféré. Il m'a fait passer un moment de lecture intense et vivre un panel complet d'émotions, allant du sourire au rire en passant par la tristesse. Comment l'auteure, en si peu de pages, et dans une langue simple, parvient-elle à emporter le lecteur à ce point ? A chaque nouvelle lecture, son talent me saute aux yeux avec une force toujours renouvelée. 
Dans cet opus, nous retrouvons Emilien dans une une situation peu joyeuse, entre les difficultés financières de sa mère, l'absence de sa petite amie et son désintéressement pour les cours au lycée. Heureusement, une vieille voisine va lui faire découvrir les romances de Barbara Cartland, un baume au coeur en ces temps troublés !
Je le disais en préambule, un tome encore plus riche en émotions que les précédents, et une série qui ne faiblit nullement. 

T6 - Sans sucre, merci
L'école des loisirs (Neuf), 165 pages, 2006 pour la présente édition

Acheter Sans sucre, merci sur Les Libraires.fr

000555711.jpg

Dernier tome, petit pincement au cœur au moment de le refermer. Un tome qui clôt cette saga en douceur, avec, toujours cette même verve dans l'écriture et les paroles d'Emilien.
L'impression d'avoir fait un bout de chemin aux côtés d'un personnage réel et pas seulement de papier, m'être attachée à lui et à son histoire.
Une merveilleuse série, une de mes plus belles découvertes livresques de l'année.

T7 -  Nos amours ne vont pas si mal
L'école des loisirs (Neuf), 137 pages, 2006 pour la présente édition

Acheter Nos amours ne vont pas si mal sur Les Libraires.fr

lundi 29 octobre 2018

Simple (Marie-Aude Murail)

003498384.jpgCoupDeCoeur2016.pngEt hop ! Deuxième coup de cœur d'affilée pour un roman de Marie-Aude Murail ! Quand je disais qu'elle a de l'or dans son stylo !

De tous les romans que j'ai lus d'elle, Simple est sans doute celui dont le sujet est le plus difficile. Et pourtant, elle parvient encore à nous faire rire tout au long du livre.

Simple, c'est le pseudonyme d'un jeune homme (dont j'ai oublié le véritable prénom !) de vingt-deux ans, déficient mental. Sur la couverture, c'est Monsieur Pinpin, son doudou et complice de ses (nombreuses) bêtises. Simple vit avec son frère cadet Kléber, pas encore majeur. Le hic, c'est que lorsque Kléber se rend au lycée, Simple est livré à lui-même. La situation devient alors très compliquée à gérer. Mais Kléber est bien décidé à trouver une solution pour éviter à tout prix que Simple ne soit placé en institution.

Attention, superbe texte, mais à lire dans un moment faste, parce que mine de rien, si on rit souvent au fil des pages, on a aussi régulièrement le cœur serré et les larmes au coin des yeux.
Le procédé de narration de l'auteure, à savoir faire parler le doudou de Simple (via Simple), rend l'histoire encore plus immersive et crée un effet très particulier. On a le sentiment d'être dans la tête de Simple, et c'est assez déroutant, mais incroyablement réaliste.

Cette histoire est totalement bouleversante et j'ai été plus que touchée par la magnifique relation entre les deux frères, à la fois sans concession et très tendre.

L'école des loisirs (Médium Poche), 203 pages, 2017 pour la présente édition

Acheter Simple sur Les Libraires.fr

- page 1 de 2