Mot-clé - Mary Hooper

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 1 novembre 2021

L'infortune de Kitty Grey (Mary Hooper)

002903486.jpgPrésentation de l'éditeur :

Kitty Grey mène une vie sans histoire dans la campagne anglaise en tant que fille de ferme. Elle y est bien traitée par la famille qui l’emploie et aime son travail à la laiterie. Et puis il y a Will, le jeune passeur de la rivière, dont elle espère qu’il lui fera bientôt sa demande. Jusqu’au jour où Will disparaît… Persuadée qu’il est parti chercher fortune à Londres, la naïve jeune fille saisit la première occasion de gagner la capitale, où elle ne tardera pas à se faire détrousser par d’habiles pickpockets. La voilà dans l’incapacité de retourner chez elle, et dans l’obligation de trouver urgemment un moyen de survivre dans cette ville hostile. Mais les choses tournent mal, et Kitty est bientôt jetée dans la puante prison de Newgate, puis condamnée à être déportée dans la lointaine colonie australienne…

***

Après avoir découvert la plume de l'auteure avec Waterloo Necropolis, j'ai eu envie de poursuivre cette exploration et me suis intéressée à ses autres romans parus en français. 
Comme lors de ma précédente lecture, j'ai apprécié que Mary Hooper construise sa fiction sur la base de faits historiques, ce qui rend le récit particulièrement réaliste et intéressant. A l'instar de Waterloo Necropolis, l'histoire se déroule dans l'Angleterre victorienne et met en scène des personnages de condition modeste. Après la lecture de ces deux titres de Mary Hooper, son style m'a fait penser à celui de Dickens (bien que n'ayant jamais lu ce dernier, mais connaissant ses histoires). Et je dois dire que j'ai encore une fois beaucoup aimé sa plume et le côté immersif de son texte.
Une belle lecture.

Titre original : The Disgrace of Kitty Grey
Traduit de l'anglais par Fanny Ladd et patricia Duez
Les grandes personnes, 281 pages, 2013 pour l'édition originale et 2014 pour l'édition française

Acheter L'infortune de Kitty Grey sur Les Libraires.fr 

vendredi 16 juillet 2021

Waterloo Necropolis (Mary Hooper)

001009516.jpgPrésentation de l'éditeur :

Londres, 1861. Grace Parkes, presque 16 ans, embarque à bord de l’express funéraire Necropolis, en direction du cimetière de Brockwood, pour y dire adieu à un être cher. Elle fera là-bas une rencontre décisive en la personne de Mr et Mrs Unwin, entrepreneurs de pompes funèbres, qui lui proposent de devenir pleureuse d’enterrement. D’abord réticente, la jeune fille finit par accepter leur offre, et doit faire face aux manigances de cette famille peu scrupuleuse, prête à tout pour s’emparer d’un mystérieux héritage.

***

Cela faisait bien longtemps que ce roman me tentait avec sa couverture fascinante. Waterloo Necropolis est le premier que je lis de Mary Hooper mais certainement pas le dernier. Maintenant que je me suis frottée à sa plume, j'ai très envie de réitérer l'expérience et de découvrir ses autres titres.
Au-delà de l'aspect fictionnel, ce que j'ai trouvé particulièrement intéressant, c'est que l'auteure bâtit son récit à partir de faits historiques. Ici, en l'occurrence, elle s'est inspirée de l'épidémie de choléra qui fit rage en Angleterre dans les années 1830, et du culte du deuil qui s'ensuivit dans la capitale londonienne en particulier. 
Fiction et Histoire s'emboîtent ainsi parfaitement pour former un roman bien écrit et original.
J'ai beaucoup aimé suivre cette aventure à l'époque victorienne. L'atmosphère était étrange et fort bien rendue, effet d'immersion total.

Titre original : Fallen Grace
Traduit de l'anglais par Fanny Ladd et patricia Duez
Les grandes personnes, 313 pages, 2010 pour l'édition originale et 2011 pour l'édition française

Acheter Waterloo Necropolis sur Les Libraires.fr