Mot-clé - Alain Ayroles

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 16 septembre 2010

De cape et de crocs T9 ~ Revers de fortune (Alain Ayroles - Jean-Luc Masbou)

Cela va faire bientôt un an qu'il est sorti, je l'avais acheté assez rapidement après sa publication et pour une raison que je ne m'explique pas, j'ai attendu des mois avant de le lire... Fin de l’aparté !

Neuvième tome donc, de l'excellentissime série De cape et de crocs. Revers de fortune est la suite directe du tome 8, Le maître d'armes, dans lequel nous avions laissé nos héros bien mal en point.

Voilà plusieurs tomes à présent que l'histoire se déroule sur l'astre lunaire et l'univers sorti tout droit de l'imagination des auteurs y est toujours aussi fantastique et décalé. 

De l'humour, de la verve, des dessins sublimes, des dialogues travaillés et bourrés de références culturelles, on retrouve dans ce tome 9 les qualités de cette grande série.
Manque peut-être un peu de profondeur au niveau de l'intrigue par rapport aux tomes précédents, mais cela reste un tome excellent.

* * *

Aucune information concernant la sortie d'un prochain tome pour le moment...

Delcourt, 47 pages

mercredi 30 septembre 2009

Garulfo (Alain Ayroles - Bruno Maïorana)

Après avoir lu la série De cape et de crocs, il me fallait, sur les conseils avisés de miss Fashion lire celle de Garulfo.

Ces deux séries ont en commun le scénariste Alain Ayrolles, mais pas seulement. Elles ont aussi, n'ayons pas peur des mots, du génie !

Garulfo se déroule dans univers totalement différent de celui de Cape et de crocs. Point de fleurets, les duels ici se font à l'épée puisque nous sommes dans le monde des châteaux et des princesses. J'ai vraiment retrouvé le style de Alain Ayrolles, son humour, ce côté déjanté et cette écriture superbe.

Garulfo est une grenouille fort cultivée qui est fascinée par le monde des hommes et décide d'aller voir une sorcière pour lui demander de devenir l'un d'entre eux.
S'ensuivent une série de quiproquos qui n'en finissent plus.
L'histoire se veut une parodie des contes classiques avec de nombreuses références à ces derniers.

La lecture est totalement jubilatoire, et même si j'ai préféré la série De cape et de crocs qui me semble supérieure, j'ai eu un coup de cœur pour celle-ci aussi.

Delcourt (collection Terres de légendes)

T1 ~ De mares en châteaux - 48 pages
T2 ~ De mal en pis - 48 pages
T3 ~ Le prince aux deux visages - 48 pages

T4 ~ L'ogre aux yeux de cristal - 48 pages
T5 ~ Preux et prouesses - 48 pages

T6 ~ La belle et les bêtes - 48 pages

samedi 29 août 2009

De cape et de crocs (Alain Ayroles - Jean-Luc Masbou)

Je lis peu de BD et donc, quand cela m’arrive, je demande des conseils aux connaisseurs du genre. Bien souvent ils se révèlent utiles car j'ai ainsi fait d’heureuses découvertes.
De cape et de crocs en est une merveilleuse.
J’en avais entendu parler pour la première fois par Fashion et le billet de Doriane publié quelques mois plus tard a agi comme une piqûre de rappel. Peu de temps après je trouvais les huit volumes édités à ce jour à la bibliothèque et les empruntais sur le champ.

Quels délicieux moments de lecture ! Mais combien il est difficile d’évoquer cette série de façon juste. Véritablement tombée sous le charme, je me suis empressée d’en parler autour de moi, et il faut croire que je n’ai pas su vanter les mérites de cette bande dessinée car mes interlocuteurs semblaient plutôt refroidis. Incapable de leur communiquer la magie qui opère lorsqu’on ouvre ces albums, je leur avais donné l’impression d’une histoire pour le moins loufoque ; j’espère être plus convaincante à l'écrit…

De cape et de crocs c’est une bande dessinée infiniment riche qui touche à plusieurs univers tout en restant cohérente pour le lecteur. Deux personnages principaux, un loup et un renard, le reste des protagonistes ayant figure humaine (si l’on excepte le petit lapin qui accompagne nos deux héros et qui est absolument adorable, mais là je m’égare). Cet élément qui me gênait a priori m'a finalement beaucoup plu. Nos deux compères s’intègrent parfaitement dans l’histoire et leur apparence animale permet d’y ajouter une dimension à la fois comique et fantastique. Mais là n’est pas leur seule particularité… ces deux personnages sont des gentilshommes qui manient avec dextérité le fleuret et s’expriment en vers. Si les dessins sont magnifiques, le texte est incroyablement travaillé, regorgeant de références à la littérature (en particulier celle du 17ème siècle), et les dialogues sont un pur régal. Lire du théâtre et de la poésie en bande dessinée, c’est possible ! Quant au scénario, c’est également une réussite. L'intrigue connaît de nombreux rebondissements, on voyage parmi les pirates qu’on délaisse ensuite pour se rendre sur la lune, on assiste à des représentations de la commedia dell’arte, à des duels, on rit, on rêve, on a quitté la vie réelle qu’on a oubliée l’espace d'un instant pour se retrouver transporté dans ces pages sublimes.

Bref, vous l’aurez compris, un vrai coup de cœur pour cette BD proprement fascinante et foisonnante, à lire et à relire pour savourer pleinement les mots dont je crains avoir manqué une partie tant j’étais emportée par l’histoire et avide d'en connaître la suite.

A ce jour huit tomes ont été édités, mais il semble que la série ne soit pas encore complète et c’est tant mieux !
Merci Fashion et Doriane de m’avoir fait découvrir ce bijou ! Voilà une série idéale pour réconcilier les fâchés avec la BD.

Delcourt (collection Terres de légendes)

T1 ~ Le secret du janissaire - 47 pages
T2 ~ Pavillon noir ! - 47 pages
T3 ~ L'archipel du danger - 47 pages
T4 ~ Le mystère de l'île étrange - 47 pages
T5 ~ Jean sans lune - 47 pages
T6 ~ Luna incognita - 47 pages
T7 ~ L'archipel du danger - 47 pages
T8 ~ L'archipel du danger - 47 pages

jeudi 2 juillet 2009

D T1 ~ Lord Faureston (Alain Ayroles - Bruno Maïorana )

Sur les bons conseils de Fashion j'ai fait l'acquisition de cet album ; parce que j'avais envie de lire de la BD et parce qu'il est question de vampires...
Deux bonnes raisons qui m'ont donc amenée à découvrir Lord Faureston. Je n'ai pas été déçue, ce premier volume d'une série qui démarre est prometteur et je ne manquerai pas les suivants.
L'histoire se déroule durant l'époque victorienne et met en scène trois personnages principaux que sont Miss Catherine Lacombe, Mister Richard Drake, explorateur, et Lord Faureston, un mystérieux dandy... Les planches alternent entre l'obscurité des ruelles et du manoir de Lord Faureston, et la lumière des soirées au sein de la haute société. Le rendu esthétique m'a beaucoup plu et sert à merveille une intrigue qui se met en place dès les premières pages. Si l'on rajoute à cela des dialogues fort bien écrits, on obtient un excellent premier tome que je vous invite à découvrir.

L'avis de Vladkergan

Delcourt - 62 pages