Mot-clé - Mathias Malzieu

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 6 décembre 2017

Journal d'un vampire en pyjama (Mathias Malzieu)

9782367624365-001-T.jpegCoupDeCoeur2016.pngJe viens d'achever l'écoute de ce livre merveilleux, et il fallait que j'en parle de suite. De Mathias Malzieu, je n'avais jusqu'à présent lu qu'un seul roman, La mécanique du cœur, que j'avais trouvé superbe. 
Journal d'un vampire amoureux n'est pas une fiction, il s'agit d'un journal d'hospitalisation. En 2013, Mathias Malzieu apprend qu'il est atteint d'une aplasie médullaire (en gros, c'est un dysfonctionnement de la moelle osseuse) et doit subir une greffe de moelle osseuse.
Il va devoir effectuer plusieurs séjours à l'hôpital, dont deux de plusieurs semaines en chambre stérile. Pour tenir le coup, il plonge dans la création artistique et quelques années plus tard, ce journal ainsi qu'un album éponyme réalisé avec son groupe - Dionysos - verront le jour.
J'insiste sur le thème de création, car Journal d'un vampire amoureux n'est pas qu'une simple autobiographie d'une période douloureuse dans la vie de l'artiste. Ce dernier mêle en effet à la réalité son imagination débordante, ce qui donne lieu a un texte poétique d'une grande beauté. On retrouve ainsi l'univers de Mathias Malzieu qui ne se contente pas de décrire ce qu'il vit mais y adjoint ses remarques, ses envies et même ses rêves. Le style est très particulier, c'est un peu comme lire un conte de fées moderne. La fantaisie et la poésie transpirent de ce journal et lui confèrent un esprit d'optimisme étonnant. 
Les émotions sont fortes, parfois le cœur se serre, d'autres fois le sourire revient. Le dernier chapitre arrive et l'on a le sentiment d'avoir partagé un moment étrangement intime avec l'auteur, de mieux le connaître et l'apprécier, comme un ami qu'on découvrirait.
Un gros coup de cœur.

Dans cette superbe version audio (texte lu par l'auteur lui-même), Journal d'un vampire amoureux est suivi d'un autre texte, Carnet de Board, récit d'un voyage en Islande à skate. Ce carnet de bord est en quelque sorte la cerise sur le gâteau, puisque c'est le (court) récit de la réalisation d'un rêve de l'auteur après sa guérison. 

Texte intégral lu par l'auteur
Durée totale d'écoute : 4h58
Audiolib, 2017

lundi 24 mars 2014

La mécanique du coeur (Mathias Malzieu)

51u_MK3IQ1L._.jpg

J'ai enfin découvert l'univers de Mathias Malzieu avec ce roman que j'avais envie de lire depuis longtemps...

Je crois qu'il faudra que je le relise pour l'apprécier à sa juste valeur. Parfois, un livre mérite que l'on prenne son temps, qu'on le savoure. Je crois que je suis allée trop vite parce que ma curiosité l'a emportée. Toujours est-il que j'ai passé un merveilleux moment.

L'histoire démarre à Edimbourg, le jour le plus froid du monde. Un bébé vient de naître, il s'appelle Jack et son coeur est gelé. Pour le sauver, la sage-femme remplace son coeur par une horloge. Il pourra vivre comme tout le monde à condition de respecter les trois règles sacrées : ne pas toucher les aiguilles, maîtriser sa colère, et ne jamais tomber amoureux.

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en ouvrant La mécanique du coeur et j'y ai trouvé un texte très poétique et ensorcelant. Ce livre, c'est à la fois un conte fantastique et une histoire d'amour, savant mélange de genres. Le style de Mathias Malzieu n'est pas sans rappeler celui de Tim Burton, l'écriture est très "visuelle" et l'atmosphère oscille entre burlesque et mélancolie. C'est un moment hors du temps, une petite parenthèse qu'il faut savoir apprécier, pour la beauté des mots et des images.

J'ai tout vécu pour Miss Acacia, mes rêves, la réalité, rien ne marche. J'aurais voulu, tellement voulu, sans doute trop voulu, que ça marche ! Je me croyais pourtant capable de tout pour elle, d'effriter des copeaux de lune pour pailleter ses paupières, de ne plus dormir avant le sifflement des oiseaux qui bâillent à cinq heures du matin, de traverser la Terre pour la rejoindre de l'autre côté du monde... Et voilà le résultat ? 

J'ai lu, 155 pages, 2007