samedi 5 avril 2008

Voutch

Je vous ai déjà parlé de Voutch à propos de son dernier album en date destiné aux adultes, Le doute est partout, et également à propos de l'album de jeunesse Pourquôôââ.
J'aime énormément le style de ses dessins et aussi son humour grinçant.

J'ai eu envie de vous faire découvrir son talent en vous proposant un de ses dessins (qui me fait me tordre de rire)...

... et les réponses qu'il a faites à mes questions :

Quelle(s) technique(s) utilisez-vous pour vos illustrations ?
C'est de la gouache sur papier.

Quand dessinez-vous ?
J'ai besoin de pas mal d'énergie pour attaquer (ou continuer) un dessin.
Donc, c'est le matin. J'essaie au maximum de profiter de la lumière du jour, également.

Comment dessinez-vous ?
Je suis à ma table de travail, avec pas mal de café, de clopes et plutôt dans le silence, en général. Genre moine au travail. Ça va vraiment exciter vos lecteurs, cette description.

Votre style me fait penser à celui de Sempé ? Vous a-t-il inspiré ?
Oui, bien sûr. J'ai découvert ses dessins très tôt et j'ai été séduit par le brio de ses compositions et l'intelligence de ses idées. D'autre part, nous avons, je crois, sensiblement les mêmes références (la bande de dessinateurs du New-Yorker).

Voutch

Si vous voulez rire encore un peu (beaucoup), je ne peux que vous recommander encore une fois chaudement le site de l'auteur.

Je remercie Voutch d'avoir répondu à mes questions et de m'avoir autorisée à publier ici un de ses dessins.

mercredi 2 janvier 2008

Le doute est partout (Voutch)

Le Père-Noël a bien garni mes souliers cette année, ou plutôt devrais-je dire l'an dernier puisque voilà une nouvelle année qui démarre... Au pied du sapin il y avait le septième et dernier album de Voutch dont j'avais passé la commande depuis un bon moment pour pouvoir enfin faire la connaissance de ce dessinateur (et auteur !) si particulier.
Difficile de parler de ce type de livre où l'image est prépondérante ; mon vocabulaire est bien pauvre pour en dépeindre l'humour. De courtes phrases viennent légender des dessins mettant en scène des situations de vie ordinaires (ou presque). Situations de vie auxquelles Voutch appose sa vision si particulière, nous invitant à les observer par le bout de sa lorgnette. L'humour de Voutch me rappelle beaucoup celui de Sempé avec, néanmoins, un style graphique bien différent. Les dessins sont en couleur, ils sont très "travaillés", ce qui, me semble-t-il, est inhabituel chez les humoristes (mais manquant d'expérience dans ce domaine, je vous laisse le soin de me contredire sur ce point !). Voutch n'aime pas les gros (!), ses personnages sont longilignes et arborent un air austère, pincé. Ils évoluent dans des paysages et des intérieurs souvent démesurés par rapport à leur propre échelle (on retrouve également cela chez Sempé). Les couleurs sont superbes, les détails soignés. Esthétiquement, c'est déjà un grand bonheur de tourner ces pages. Si on ajoute à cela les mots grinçants de l'auteur, on obtient un petit bijou à l'humour décalé. Je suis séduite, mais je m'y attendais !

Si vous voulez en savoir davantage sur l'univers de Voutch, je vous invite à visiter son site sur lequel vous pourrez - entre autres - lire sa biographie désopilante !

Le cherche midi - 63 pages

samedi 22 décembre 2007

Pourquôôââ (Voutch)

Petite grenouille n'a qu'un seul mot à la bouche : " Pourquôôââ ? " !!!
Sa maman, dotée d'une infinie patience répond inlassablement à ses questions jusqu'à ce que...
Une histoire pleine d'humour servie par les superbes dessins de Voutch, un mini format avec des pages bien épaisses et cartonnées que l'on peut emporter partout et qui résistera à l'usure du temps, et un thème qui ne laisse pas indifférents petits et grands.
Un livre qui va comme un gant à mon fiston qui après lecture m'a dit :
" Mais pourquôôââ la grenouille dit tout le temps pourquôôââ ? " ! :o))

Merci beaucoup Isabelle pour ce joli cadeau !

L'avis de Malaurie.

Editions Thierry Magnier (collection Tête de lard)