Mot-clé - Stephanie Blake

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 26 avril 2017

La vague des albums #110

51ThgYFZFrL._SX456_BO1_204_203_200_.jpg

Quand la petite Charlotte demande une boîte de magie pour son anniversaire, les ennuis commencent... C'est qu'avec une baguette magique, on peut faire disparaître ses parents pour vivre en totale liberté ! Bien entendu, une fois que l'on a transgressé tous les interdits et repoussé les limites, la situation n'est plus aussi attrayante... 
Une histoire mi-amusante, mi-effrayante, qui fera frissonner de plaisir les petits. Et si on réussissait à faire disparaître les parents, que deviendrait le monde ?!

Disparais !
Michaël Escoffier, Matthieu Maudet
L'école des loisirs, 2017

61g8YeZo4cL._SX398_BO1_204_203_200_.jpg

Par les créateurs du célèbre Gruffalo, un album qui m'a de suite fait penser à Un peu perdu de Chris Haughton. Le principe est le même, un petit animal (ici un singe) qui cherche sa maman. Un papillon va l'aider à la retrouver, non sans mal. Petit singe décrit à ce dernier sa mère, mais le papillon se trompe à chaque fois !
Un fort joli album qui traite avec humour de la différence et de l'identité.

Où est ma maman ?
Julia Donaldson, Axel Scheffler
Gallimard Jeunesse, 2017

41vlTF7rXEL._SX400_BO1_204_203_200_.jpg

Chaque nouvel album de Stephanie Blake est toujours un moment de plaisir et celui-ci ne déroge pas à la règle. 
Simon a un copain un peu tyrannique qui lui fait faire ses quatre volontés. Mais d'abord, est-ce que Ferdinand est un véritable ami ? Est-ce que Simon a vraiment envie de jouer avec lui ? 
Un sujet délicat traité tout en douceur qui pourra rassurer certains enfants en mal d'amitié.

Mais... C'est pas juste !
Stephanie Blake
L'école des loisirs, 2017

51P5sSdncuL._SY404_BO1_204_203_200_.jpg

Encore un nouveau titre du duo à l'origine de Gruffalo. C'est un album petit format tout cartonné avec de nombreux rabats-surprise qui séduira sans nul doute les jeunes lecteurs. Ours va distribuer les invitations pour sa fête d'anniversaire. Au fur et à mesure, on découvre, cachés, ses amis et les éléments de la fête qui se prépare.
Des illustrations toutes douces associées à une histoire très simple et ludique, la combinaison parfaite pour amuser les tout petits.

Je t'invite à ma fête
Julia Donaldson, Axel Scheffler
Gallimard Jeunesse, 2017

514ELh5mmqL._SY406_BO1_204_203_200_.jpg

Même concept et même format que pour Je t'invite à ma fête. Seule l'histoire diffère ; ici il s'agit de Lapinette qui veut faire la sieste mais est sans arrêt dérangée. Dès qu'elle s'installe confortablement pour dormir, un bruit l'en empêche car ses voisins sont du genre bruyants.
L'histoire est rigolote, agrémentée elle aussi de rabats-surprise, ce qui plaît toujours énormément aux enfants.
Succès garanti avec cet album. 

Je veux faire la sieste
Julia Donaldson, Axel Scheffler
Gallimard Jeunesse, 2017

vendredi 27 mai 2016

La vague des albums #97

51DH4gm2egL.jpg

C'est un deuxième tome qui sort dans cette collection, je parlais du premier ici. Les qualités que j'évoquais alors conviennent toujours pour celui-ci. Reproductions superbes, mise en page, esthétique...
Seul l'angle d'approche de ce nouvel album diffère un peu, puisque il s'agit cette fois de "raconter" l'Histoire à travers l'art. Ainsi, chaque oeuvre présentée permet d'illustrer un moment important de l'Histoire. Ce point de vue original permet de voyager dans le temps et dans l'art en simultané. J'aime beaucoup cette idée.

Mon petit livre d'art pour raconter l'Histoire
Aude Le Pichon
Seuil Jeunesse, 2016

51fnIrVZF0L.jpg

On l'attendait de pied ferme, et la voilà enfin, cette nouvelle aventure de notre lapin préféré ! Les parents de Simon ont décidé de déménager, mais Simon est très perturbé par cette annonce, il ne veut pas quitter l'endroit où il a grandit. Seulement, quand le petit frère manifeste à son tour de l'inquiétude, Simon se doit de le réconforter !
Toujours aussi facétieux, aussi coloré et drôle. Succès garanti auprès des jeunes lecteurs, testé et approuvé par une classe de maternelle, les éclats de rire en ont témoigné. Incontournable.

Je veux pas déménager !
Stephanie Blake
L'école des loisirs, 2016

71U4WltBkXL.jpg

Celui-ci aussi, je l'attendais ! Un nouvel album d'André Bouchard, ça se déguste ! Le Pacha qui s'ennuyait est une histoire assez longue qui ne conviendra pas aux plus jeunes et qu'il vaudrait mieux réserver pour ceux qui savent lire et/ou qui possèdent déjà une capacité de concentration suffisante. Même si des traits d'humour sont présents dans cet album sous forme de clins d’œil, on retrouve moins l'esprit cynique de l'auteur. Cela dit, j'ai apprécié cette histoire avec une morale sympathique à la fin.

Le Pacha qui s'ennuyait
André Bouchard
Seuil Jeunesse, 2016

115459_couverture_Hres_0.jpg

L'an dernier, je vous avais présenté un documentaire similaire pour le rugby, cette année, Euro 2016 oblige, c'est la version foot que je vous propose.
Même principe, dans cet ouvrage sont décryptés les emblèmes portés par les joueurs des plus grands clubs de football actuels. Pour chaque équipe, le lecteur passionné trouvera une multitude d'informations, du palmarès aux joueurs célèbres en passant par des anecdotes parfois étonnantes. A la fin du livre, un calendrier des matchs à remplir. Pour en apprendre davantage sur le foot de manière ludique et érudite ! Un must pour les fans de ce sport.

Foot, maillots et écussons
Benoît Nacci
De La Martinière Jeunesse, 2015

vendredi 1 mai 2015

La vague des albums #76

IMG_20150422_124926729.jpg

IMG_20150422_124957622.jpg

J'adore les imagiers, et pourtant mes matelots ont largement passé l'âge de prescription, mais qu'importe, je continue d'en lire, juste pour le plaisir des yeux !!!
Celui-ci est fort joli avec ses illustrations douces au style un peu vintage. Il propose un voyage au pays des mots à partir des six thématiques suivantes : Premières choses à savoir, Ce qui te concerne, Dans le monde, Dans la nature, Ce que tu peux faire, Dans la maison et Dehors. Un tour d'horizon assez complet avec de nombreux éléments à chaque page. Un superbe imagier, probablement un des plus jolis que j'ai lus à ce jour.

Tant et tant de choses...
Anna Kövecses
Seuil Jeunesse, 2015

IMG_20150422_124657928.jpg

IMG_20150422_124730734.jpg

Bon, OK, je triche un peu, ce n'est pas un album, mais ce jeu s'intègre parfaitement dans cette vague dédiée aux petits.
Les habitués de ce salon savent combien je suis fan des albums de Stephanie Blake et justement, ce jeu de mémory est réalisé à partir de son univers.
Habituellement, je ne suis pas très attirée par les " produits dérivés ", mais là je fais volontiers une exception pour vous dire tout le bien que je pense de ce jeu. 
Déjà, au niveau esthétique et solidité, c'est un sans faute, le coffret ainsi que les cartes sont jolis et costauds. Ensuite, au niveau du jeu en lui-même, et contre toute attente, c'est un mémory assez complexe et évolutif qui permet de jouer même en étant plus grand avec un réel plaisir. Nous avons fait plusieurs parties en famille, et je peux vous dire que c'est loin d'être simple ! 
Voilà une superbe idée de cadeau !

Mémo rigolo
Un jeu de L'école des loisirs, 2015

dimanche 9 novembre 2014

La vague des albums #62

Trois albums autour des animaux, mais bien différents.

Animanege.jpg

Animanege2.jpg

Le premier pour jouer avec les rimes et les formes. Un défilé d'animaux en bleu et jaune, des paysages épurés au maximum, voilà un album visuellement très attirant. Bien que préconisé pour les tout-petits, mon jeune matelot de sept printemps n'a pas résisté au plaisir de le lire et il a beaucoup aimé. Les animaux traversent les pages et se délestent au passage de certains éléments pour en adopter d'autres par la suite et le lecteur assiste ainsi à une transformation perpétuelle ; les tigres deviennent lions, les cerfs, dromadaires, et ainsi de suite. Un album étonnant propice à l'imagination.

Animanège
Arno & Renaud Perrin
Rouergue, 2014

Loup1.jpg
Loup2.jpg

Avec le deuxième on rira des cauchemars. Y a un louuuuhouu !, contrairement aux apparences, est à réserver à un lectorat déjà en âge de comprendre des histoires un peu complexes car celle-ci est à tiroirs. Au départ, un cauchemar et un loup se disputent dans la chambre d'une fillette pour savoir s'il faut la réveiller ou la laisser dormir. On retrouve avec bonheur l'humour grinçant d'André Bouchard autour d'un sujet malgré tout sérieux, celui des peurs nocturnes. Nul doute qu'après l'avoir lu, nos bambins n'auront plus jamais peur du loup !

Y a un louuuuhouu !
André Bouchard
Seuil Jeunesse, 2014

Piscine1.jpg
Piscine2.jpg

Avec le dernier, on retrouvera notre lapin préféré. Toujours aussi têtu, toujours aussi turbulent, cette fois Simon a décidé qu'il n'irait pas à la piscine avec l'école. Après autant de tomes, on pourrait craindre le réchauffé, pourtant la sauce prend encore et ce titre est aussi drôle que les précédents. C'est sympa aussi de voir la famille de Simon s'agrandir et les enfants lapins évoluer, nul doute que la relève pour les bêtises est assurée ! Une série que je continue de suivre tant que la qualité est au rendez-vous. Incontournable pour un bon moment de rigolade.

Je veux pas aller à la piscine !
Stephanie Blake
Ecole des loisirs, 2014

samedi 17 mai 2014

La vague des albums #55

81QOmNnX26L._SL1318_.jpg

Un joli album tout en douceur qui m'a rappelé Chuuut !, bien que dans un autre style. Avec peu de paroles mais de généreuses illustrations, Anne Brouillard nous invite à l'intérieur d'une maisonnette au coeur de la forêt. Là, une grand-mère prépare le goûter pendant qu'un bébé dort dans son landau à l'ombre des arbres. Petit-à-petit, les animaux s'approchent, curieux de voir ce qui se passe. Une osmose entre les humains et la nature, la banalité du quotidien qui est magnifiée, il se dégage de cet album une douce quiétude. Un vrai enchantement.

Petit somme
Anne Brouillard
Seuil Jeunesse, 2014

51dhKs3fw-L.jpg

Tora va camper avec son papa dans la nature. La sortie va se transformer en une aventure extraordinaire, tout droit sortie de l'imagination de la fillette. Ce ne sont pas des rochers mais des hippopotames, pas un tronc mais un crocodile... Le père de Tora va finir par se prendre au jeu lui aussi et par embarquer dans l'histoire.
Qui, enfant, ne s'est jamais inventé un univers peuplé de créatures et personnages imaginaires ? Lire cet album, c'est replonger dans les délices de l'enfance, dans cette période où tout devient possible, où les rêves prennent le pas sur la réalité. Les illustrations de facture classique sont très jolies et conviennent à merveille dans ce monde de candeur et de malice. J'ai beaucoup aimé, et petit matelot aussi.

Attention au crocodile !
Lisa Moroni & Eva Eriksson
Pastel, 2014

41ezk6CvOgL.jpg

Il y avait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans un album de Stephanie Blake et c'est avec un immense plaisir que j'ai retrouvé notre super lapin Simon et son petit frère. Un petit frère qui grandit bien trop vitre à son goût d'ailleurs...! Tout devient un prétexte de comparaison entre les deux frères et Simon en vient à détester ce bébé cadum. Sauf qu'un grand frère doit protéger son petit frère, et quand Gaspard se fait embêter, Simon accourt à la rescousse. Encore une fois, l'auteur parvient en quelques pages à brosser un tableau à la fois réaliste et désopilant de l'enfance. J'ai bien vite reconnu mes deux matelots dans ces pages et j'ai ri. Coloré, drôle, irrésistible !

Je suis le plus grand
Stephanie Blake
Ecole des loisirs, 2014

jeudi 16 octobre 2008

Simon le lapin (Stephanie Blake)

Aujourd'hui sort Je veux des pâtes, un nouvel album de Stephanie Blake mettant en scène son fameux personnage Simon.

Je profite de cette occasion pour vous parler des précédentes aventures de Simon, ce petit lapin facétieux né tout droit de l'imagination de cette auteure américaine qui vit maintenant en France et qui est tombée par hasard dans la marmite de l'illustration pour la jeunesse après des études de chinois...

A ce jour, sauf erreur de ma part, ont été publiés six albums mettant en scène le petit lapin. (Je ne présenterai pas le cinquième album dans ce billet, ne l'ayant pas lu.)

Caca boudin est le premier de la série, publié en 2002. Le petit Simon n'a que deux mots à la bouche : "caca boudin". Qu'on lui demande de manger ses légumes ou d'aller au bain, il oppose toujours la même réponse... jusqu'à ce qu'il rencontre un loup affamé ! La bouille espiègle de ce lapinou, son insolence, le ton désopilant de l'histoire sont autant d'éléments qui séduisent le jeune (et moins jeune !) public. La chute est dans le même esprit, bref que du bonheur et de la bonne humeur. Un album à lire à deux voix, pour rire encore davantage.

Au loup ! est le deuxième album avec le petit lapin, il a été publié pour la première fois en 2005. Ici, on retrouve le même principe que dans Caca boudin, Simon répond "au loup ! " à chacun de ses interlocuteurs jusqu'à ce que la situation se retourne contre lui. La désobéissance du petit lapin est tout-à-fait jubilatoire pour le jeune lecteur, et les dessins toujours aussi drôles.

Super lapin est le troisième album de la série, publié également en 2005. Simon le lapin s'enhardit et veut combattre les méchants à l'épée... Seulement même un super lapin revient vers sa maman quand il a un bobo au doigt ! J'adore la version super héros du petit lapin, son air fier et décidé. La seule couverture me fait sourire...

Bébé cadum, paru en 2006, est le quatrième album, et c'est aussi mon préféré à ce jour. Simon vient d'avoir un petit frère et il se pose des tas de questions... Les dessins et le texte sont, une fois encore, très drôles, et la fin est pleine de tendresse. Un album idéal pour rassurer un petit qui voit débarquer dans sa vie un bébé, et dédramatiser les choses.

Je veux pas aller à l'école est donc aujourd'hui le sixième et avant-dernier album de la série, publié en 2007. Notre super lapin est à la veille de la rentrée des classes, et il a peur... Il masque son angoisse derrière une insolence de moins en moins assurée... Finalement, et comme l'on s'y attend, le premier jour de classe se passe à merveille, et le soir, Simon ne veut plus rentrer à la maison !!! J'aime particulièrement la scène avec la lampe de chevet et le texte en rimes pour décrire les activités de la journée de classe. Voilà un album que je devrais relire chaque veille de rentrée histoire de me détendre un peu !!!

J'aime particulièrement ces albums que je trouve parfaitement adaptés aux petits. Stephanie Blake a su créer un personnage à la fois drôle et attachant, proche des enfants. J'ai un vrai coup de cœur pour ses dessins naïfs et la bouille de ce lapin coquin. Les textes choisis viennent compléter à merveille les illustrations en rajoutant une pincée d'humour, et les thèmes choisis sont eux aussi très familiers de l'univers de l'enfance.

A noter que pour cette série, l'auteure est à la fois auteure et illustratrice, et qu'elle a réalisé d'autres albums pour la jeunesse.
Pour consulter sa bibliographie complète, je vous renvoie à la page que lui consacre l'éditeur L'école des loisirs.
Vous y trouverez également une vidéo d'une interview fort intéressante dans laquelle elle explique comment est né le personnage de Simon, et comment il a évolué.

Enfin, je signale que les albums que j'ai présentés sont disponibles sous deux formats, soit version album cartonné, soit dans la collection Lutin poche.

Les aventures de Simon sont éditées par L'école des loisirs :

Caca boudin (2002)
Au loup ! (2005)
Superlapin (2005)
Bébé Cadum (2006)
Donner c'est donner (2007)
Je veux pas aller à l'école (2007)
Je veux des pâtes (2008)