Mot-clé - Olivier Gay

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 1 juin 2018

La magie de Paris #3 - Ici et ailleurs (Olivier Gay)

9782362313295_org.jpgDernier tome de la trilogie de La magie de Paris, un roman légèrement plus court que les précédents. Après la fin ouverte du tome deux qui propulsait les personnages dans un autre monde, je me demandais comment l'auteur allait orienter l'histoire, et si cette dernière allait tout de même se dérouler dans la capitale française. Les premiers chapitres m'ont un peu déroutée car l'intrigue prend clairement une autre direction qui, de prime abord, ne m'a pas convaincue. Puis, au fil des pages, j'ai accepté de me laisser porter par la vague, et j'ai apprécié de retrouver nos héros. J'aime particulièrement les relations qui se tissent entre eux, et surtout, le fait qu'ils soient, au bout du compte, des personnages ordinaires et imparfaits. L'humour d'Olivier Gay et les références qu'il glisse ça et là ont fait de ce roman une lecture légère et plaisante. 
C'est confirmé, j'aime vraiment la plume d'Olivier Gay et je vous recommande cette série ainsi que celle du Noir est ma couleur.

Castelmore, 276 pages, 2018 

Acheter Ici et ailleurs sur Les Libraires.fr 

lundi 21 mai 2018

La magie de Paris #2 - Le calme et la tempête (Olivier Gay)

005244886.jpgCe deuxième tome de La magie de Paris confirme le formidable potentiel de la série. 
Nous retrouvons Thomas et Chloé dans une situation relativement inconfortable. Thomas a perdu de sa puissance depuis que Chloé est devenue son chevalier sa mousquetaire (clin d’œil à ceux qui connaissent la série, ça me fait marrer !), il n'est plus qu'un mage assez faiblard et devient donc une proie facile pour les goules et autres êtres maléfiques qui envahissent la capitale. Chloé doit donc le protéger, mais étant novice, elle-même n'est pas toujours prête à remplir ce rôle. Sur l'ordre du chef de la confrérie, un second chevalier est donc venu en renfort et les suit désormais partout. Cloé, quant à elle, voudrait bien retrouver un rythme de vie normal entre lycée et escrime, mais son quotidien est mouvementé. Elle doit jongler entre les exigences de ses amies et les besoins des mages, tout en se protégeant elle-même.
On sent que la relation entre Thomas et Chloé s'étoffe, on découvre un peu plus leurs personnalités et on passe de supers moments en compagnie de ce binôme étonnant. Le ton est toujours délicieusement mordant, c'est drôle et enlevé, le récit est rythmé, on ne s'ennuie pas un instant. Si l'on ajoute à cela que l'univers est intéressant, on a donc ici une suite à la hauteur du début.
Une série très plaisante dans le genre. Vivement le tome 3 !

Castelmore, 312 pages, 2018 

Acheter La magie de Paris #2 sur Les Libraires.fr

mercredi 29 novembre 2017

La magie de Paris #1 - Le cœur et le sabre (Olivier Gay)

9782362312458FS.gifLe coeur et le sabre, premier tome de la nouvelle série d'Olivier Gay, La magie de Paris, m'a fait passer un super moment de lecture.

Chloé, lycéenne, un mètre quatre-vingt-trois, escrimeuse de talent, est l'héroïne malgré elle de ce roman fantastique. Un après-midi, à la fin d'un entraînement, alors que les autres élèves sont déjà rentrés chez eux, elle décide de prolonger un peu sa préparation physique en vue du prochain championnat. Alors qu'elle est montée à la corde, elle assiste à une scène étrange. Thomas, un garçon de sa classe, est attaqué par une drôle de créature.

Je le disais en préambule, ce roman est très agréable à lire. Si vous cherchez un roman fantastique plutôt cool, sans prise de tête et avec de l'humour, lisez celui-ci.
Ce que j'aime chez Olivier Gay (en tout cas dans les romans que j'ai lus jusqu'à présent), c'est la simplicité de son écriture. Il ne cherche pas à épater ses lecteurs avec des tournures alambiquées et du vocabulaire recherché, il a une écriture directe mais drôlement efficace. Du coup, on croit à son histoire et on est directement embarqué dans l'action aux côté des personnages. L'intrigue de ce premier tome n'est pas sensationnelle, mais elle est bien ficelée, l'auteur sait où il veut nous emmener, on part d'une situation initiale pour aboutir à une situation finale, et entre-deux on avale les chapitres. Il y a du rythme, de l'action, énormément d'humour. Les personnages sont extras, pas de super héros qui se prend pour un Dieu, simplement deux ados qui font avec ce qui leur tombe dessus, bref un univers crédible bien que fantastique.
Vraiment, je me suis régalée et je vous recommande chaudement ce premier tome sans prétention mais réussi.

Castelmore, 318 pages, 2017

mercredi 25 janvier 2017

Faux frère, vrai secret (Olivier Gay)

9782362311925FS.gifJ'ai découvert la plume d'Olivier Gay avec sa géniale série Le noir est ma couleur
Cette fois, il s'agit a priori d'un one-shot. 

Léa mène une vie tranquille jusqu'au jour où Mike débarque dans sa famille et dans sa vie. Fils d'amis de son père qui viennent de périr dans un accident de voiture, il se retrouve orphelin et vivra désormais sous le même toit qu'elle.
Pas facile pour la jeune fille de devoir du jour au lendemain partager son quotidien avec un parfait et étrange inconnu... Car il s'avère que Mike n'est pas vraiment un lycéen ordinaire.

Disons-le tout de go, ce roman laisse un peu le lecteur sur sa faim. J'aurais aimé davantage de développements, creuser un peu plus l'histoire. Je peux vous dire que les pages se tournent très (trop !) vite et que si j'ai beaucoup aimé l'atmosphère de ce roman, j'aurais voulu y rester plus longtemps. Dès les premiers mots j'ai retrouvé ce que j'aime dans le style d'Olivier Gay, à savoir une écriture rythmée, visuelle, sans fioritures. Un style très efficace qui rend la lecture addictive.
Un super moment.

Merci Claicile !

Castelmore, 282 pages, 2016

lundi 29 février 2016

Le noir est ma couleur #5 ~ Le piège (Olivier Gay)

9782700250909FS.gifDernier volet de la série Le noir est ma couleur que j'attendais avec grande impatience !
Cette fois nous retrouvons Alexandre et Manon toujours en cavale... à Rome ! 
L'histoire touche à sa fin, et il temps pour Manon de soulever enfin le voile de mystère qui entoure son pouvoir. Dans sa quête, elle pourra toujours compter sur Alexandre, son protecteur au sang chaud. Mais d'autres alliés vont aussi se manifester.
Disons-le tout de go, j'ai trouvé ce tome moins réussi du point de vue de l'intrigue. Certains aspects sont un peu vite survolés - je pense en particulier au dénouement final - et d'autres m'ont semblé légèrement tirés par les cheveux. 
Pour autant, j'ai beaucoup apprécié ce tome qui possède, à l'instar des précédents, de nombreux points positifs. Le principal, étant, pour moi, les personnages, et surtout celui d'Alexandre. Dès le départ il m'avait plu, et ce sentiment s'est confirmé de tome en tome. Avec son franc-parler, son côté brut et sentimental à la fois, il a su conquérir mon cœur de lectrice comme celui de Manon. Dans chaque chapitre dont il est le narrateur, j'ai souri ou ri à ses remarques et je trouve qu'il est vraiment le point fort (sans jeu de mots) de la série. 
Le rythme est le second point qui m'a plu dans ces cinq tomes qui ne connaissent aucun temps mort. Les événements s'enchaînent et l'intrigue connaît de nombreux rebondissements qui rendent la lecture addictive et fluide.
Voilà donc une très bonne série du genre, qui plus est française, que je recommande vraiment chaudement, une fois de plus.
Et la bonne, que dis-je, l'excellente nouvelle, c'est que d'après ce que laisse entendre l'auteur à la fin de ce tome, il devrait y avoir une suite, peut-être autour de personnages secondaires ! Inutile de dire que je serai au rendez-vous, et plutôt deux fois qu'une !

Rageot, 281 pages, 2016

mardi 25 août 2015

Le noir est ma couleur #4 ~ L'évasion (Olivier Gay)

9782700249330FS.gif

Décidément, cette série se révèle être une vraie pépite ! J'ai adoré ce quatrième tome et cette fin des plus frustrantes va rendre l'attente jusqu'à la parution du tome 5 encore plus longue !

* * * SPOILERS * * * 

Depuis que Manon est devenue un mage noir, Alexandre et elle sont traqués par les mages des couleurs. Ils décident de fuir la capitale direction le sud pour aller rejoindre la communauté des mages noirs. 

* * * FIN DES SPOILERS * * *

Ce quatrième opus m'a semblé encore meilleur que les précédents, c'est dire si la série monte en flèche dans la liste de mes séries-chouchoux. Dès les premières pages on est embarqué dans l'aventure menée tambour battant. Le rythme est effréné, pas le temps de s'ennuyer un instant. J'aime toujours autant les deux héros, en particulier Alexandre et son franc-parler. L'auteur a réussi à créer deux personnages vraiment intéressants et terriblement attachants. L'intrigue quant à elle, a pris un nouveau virage, et j'ai le sentiment que plus l'on avance dans les tomes, plus nombreuses sont les possibilités pour la suite. Voilà qui est plutôt de bon augure et pour ma part je brûle de lire le tome 5 qui devrait paraître début janvier.

Si vous ne connaissez pas encore Le noir est ma couleur, c'est le moment de découvrir cette série très réussie !

Rageot, 281 pages, 2015

mardi 12 mai 2015

Le noir est ma couleur #3 ~ La riposte (Olivier Gay)

9782700249255FS.gif

Aussi tôt après avoir terminé le deuxième tome, j'ai enchaîné avec celui-ci, pressée de connaître la suite ! 
La riposte présente les mêmes qualités que les précédents tomes et pousse encore plus loin du côté de l'intrigue avec un suspense toujours présent et des retournements de situations inattendus. Plus que jamais, la relation entre Manon et Alexandre fait des étincelles et j'aime beaucoup ces deux personnages qui se dépatouillent comme ils peuvent avec leurs faiblesses et leurs défauts. Et puis il y a Jordan, ce nouvel élève venu bouleverser les choses, qui apporte encore davantage de noirceur à ce troisième opus. La fin est haletante et laisse le lecteur un peu abasourdi, que va-t-il se passer ensuite ?
Vous l'aurez compris, cette série est une vraie réussite jusque-là.

Rageot, 291 pages, 2015

jeudi 7 mai 2015

Le noir est ma couleur #2 ~ La menace (Olivier Gay)

9782700242874FS.gif

Deuxième tome de cette série découverte tout récemment et dont le premier tome m'avait fait grand effet ! 
Dans La menace, nous retrouvons Alexandre et Manon, nos deux héros aux prises avec la magie, tandis qu'un nouvel élève étrange débarque au lycée.
Dans la même veine que le précédent, ce tome est mené tambour battant avec toujours un savant dosage entre action, humour et un soupçon de romantisme. J'aime autant l'écriture, ce style direct, et ce rythme dans le récit qui fait penser à un scénario pour le cinéma avec des scènes très visuelles.
L'intrigue évolue et il semble que l'auteur en a encore sous le pied, de nombreuses questions restent en suspens et la tournure des événements promet une suite de haute voltige !
Je suis vraiment conquise par cette série.

Rageot, 293 pages, 2014

vendredi 27 mars 2015

Le noir est ma couleur #1 ~ Le pari (Olivier Gay)

71j2G9kvz1L.jpg

Je ne sais plus où j'ai lu de bonnes critiques sur cette série, mais lorsque j'ai vu le premier tome avec une affichette "coup de coeur" dans ma librairie préférée, je n'ai pas hésité longtemps avant de le choisir. Et puis un roman publié chez Rageot, c'était un gage de qualité supplémentaire. 

Le pari est donc un premier tome d'une série qui s'intitule Le noir est ma couleur. Trois tomes sont sortis (la parution est assez rapprochée entre deux tomes, tant mieux !), un quatrième devrait paraître en juin prochain, j'ignore si ce sera le dernier. 

C'est une série fantastique dont le thème central est la magie. L'idée de départ m'a plu et j'ai embarqué dans ce premier tome où j'ai fait la connaissance de Manon, héroïne de l'histoire, et d'Alexandre, un de ses camarades de lycée qui va l'accompagner malgré lui dans une drôle d'aventure. 
Les deux personnages principaux ont chacun une personnalité bien marquée et a priori, rien n'aurait dû les amener à faire route ensemble. Alexandre est l'archétype du bad boy dans toute sa splendeur, quant à Manon, elle est, en apparence du moins, une jeune fille bien rangée, bosseuse et brillante. Pourtant, malgré cette description, n'allez pas en déduire que Le pari exploite les clichés vus et revus dans bon nombre de romans de jeunesse, bien au contraire. Il y a une vraie originalité dans ce premier tome, tant au niveau de l'argument fantastique que dans le déroulement de l'histoire et la relation qui relie Manon à Alexandre (ou l'inverse !).
L'écriture est résolument moderne, dans un style direct, sans fioritures. C'est efficace, tout comme l'intrigue qui, pour l'instant se met en place, mais laisse déjà présager d'une suite intéressante.
Un bon roman bien rythmé qui me donne très envie de découvrir la suite. 

Rageot, 310 pages, 2014