Mot-clé - Juanjo Guarnido

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 21 avril 2018

La vague des BD #9

Couv_319759.jpg

L'histoire se déroule en Afrique, dans un petit village en bordure de désert. Des migrants le traversent, en quête d'un eldorado inconnu. Parfois ils y restent quelques temps et travaillent sur un chantier de construction en attendant de prendre le départ.
J'ai eu envie de découvrir cette bande dessinée simplement pour la présence de Marguerite Abouet au scénario, qui, rappelons-le, est l'auteur de la génialissime série Aya de Yopougon.
Ange, le migrant est le premier tome d'une série s'intitulant Terre gâtée. Une histoire façon western se déroulant en Afrique et portant sur le thème des migrants, sur le papier, la promesse était belle.
Malheureusement, je n'ai guère accroché avec cet album, et au moment d'écrire mon ressenti, je m'aperçois que sa lecture ne m'a pas laissé grande impression. Les dessins sont beaux, les couleurs et la mise en scène donnent du cachet au récit. Pour le reste, l'histoire ne m'a pas emballée. L'intrigue est étrangement construite, c'est un peu fouillis, cela manque de clarté et le destin des personnages ne suscite guère l'empathie, je me suis tenue à distance tout du long, ne parvenant pas à entrer dans le récit.

Terre gâtée #1 - Ange, le migrant
Marguerite Abouet, Charli Beleteau, Christian De Metter
Rue de Sèvres, 2018

Acheter Terre gâtée #1 - Ange, le migrant sur Les Libraires.fr

005357312.jpgProfession du père est l'adaptation du roman éponyme de Sorj Chalandon, l'un de mes coups de cœur de 2016. Le trait simple et les dessins en noir et blanc sont exactement dans le ton de cette histoire tragique. Sébastien Gnaedig a su rendre en images la cruauté et la singularité de l'enfance d'Emile (alias Sorj Chalandon) tout en y apportant un brin de douceur. La lecture n'est pas gaie ni aisée, mais le lecteur n'est pas non plus embourbé dans le pathos. Comme dans le roman, il y a une mise à distance (et une certaine ironie) salvatrice. 
Un récit bouleversant et une adaptation réussie.

Profession du père
Sébastien Gnaedig, Sorj Chalandon
Futuropolis, 2018

Acheter Profession du père sur Les Libraires.fr

005296689.jpg

CoupDeCoeur2016.pngC'est le coup de coeur d'une libraire affiché sur cet album qui m'a donné envie de le découvrir. Un heureux hasard. Je ne savais pas en me levant, ce matin-là que j'allais acheter cette bande dessinée, la lire dans la foulée et passer un moment si délicieux en sa compagnie !

Lily apprend qu'elle est enceinte au moment où son compagnon lui annonce qu'il part en tournée avec son groupe et ne pourra pas accueillir son neveu Balthazar qui va venir passer des vacances chez eux.
La jeune femme va donc devoir s'occuper du bambin qu'elle n'a jamais rencontré. Les premiers jours sont hésitants, chacun jauge l'autre et garde ses soucis pour lui-même. Les parents de Balthazar sont entrain de se séparer, il se sent rejeté par sa mère et fait des cauchemars la nuit. Su un coup de tête, Lily décide de partir avec lui à la montagne pour se ressourcer. Au cours de ce voyage, ils rencontreront deux belles personnes et partageront avec elles une tranche de vie.

Les dessins sont beaux et très doux, le scénario simple mais bien ficelé. C'est une histoire emplie d'émotion et de tendresse, un de ces livres-doudous avec lesquels on passe un excellent moment de lecture, enfermé dans sa bulle.
Superbe.

Nos embellies
Gwénola Morizur, Marie Duvoisin
Bamboo (Grand Angle), 2018

Acheter Nos embellies sur Les Libraires.fr

000955372.jpg

J'aurai mis du temps à me plonger dans la suite de Blacksad depuis ma découverte du tome 1... 

Dans ce tome 2, Blacksad enquête sur la disparition d'une petite fille de couleur du nom de Kyle. Bien vite, il comprend qu'il a mis les pieds dans une affaire qui dépasse largement la disparition de l'enfant. Un parti raciste qui se fait appeler Arctic-Nation n'hésite pas à recourir à la violence ; ses membres agissent cagoulés et vêtus de robes blanches. Tout cela nous rappelle de sombres périodes de l'Histoire et les images sont saisissantes de vérité. Blacksad va trouver un appui en la personne de Weekly, un journaliste (représenté par une fouine !) trop curieux. On retrouvera d'ailleurs ce nouveau personnage dans le tome suivant.
L'intrigue est bien ficelée, les dessins toujours aussi sublimes (à l'image de cette somptueuse couverture) et l'atmosphère incroyablement bien rendue.
Un superbe deuxième tome.

Blacksad #2 - Arctic-Nation
Juan Díaz Canales, Juanjo Guarnido
Dargaud, 2015

Acheter Blacksad #2 - Arctic-Nation sur Les Libraires.fr

000955088.jpg

Enthousiasmée par le deuxième tome, j'ai donc enchaîné avec la lecture du troisième !

Cette fois, nous retrouvons Blacksad à Las Vegas où il travaille comme garde du corps pour un riche joueur. Par hasard, il va retrouver là-bas un vieil ami, Otto Lieber, scientifique renommé, de passage dans la ville pour donner une conférence. Ces retrouvailles vont l'embarquer dans une sombre affaire.
Dans un univers encore différent de ceux des précédents tomes, on en découvre davantage sur le personnage de Blacksad autour d'un scénario passionnant. Nouveau clin d'oeil à l'Histoire, cette fois c'est une allusion au parti nazi qui fait froid dans le dos. La mise en scène, les "prises de vue" et la voix off nous transportent au cinéma, le résultat est tout bonnement bluffant.

Blacksad #3 - Âme Rouge
Juan Díaz Canales, Juanjo Guarnido
Dargaud, 2015

Acheter Blacksad #3 - Âme Rouge sur Les Libraires.fr

samedi 2 décembre 2017

La vague des BD #7

9782749308128FS.gif

Avec cet album, offrez-vous une plongée dans l'Angleterre victorienne sur les traces de Charles Dickens. Rodolphe et Griffo rendent hommage au célèbre écrivain à travers une fiction qui se déroule à Londres en 1852.
Depuis quelques temps, Charles Dickens se sent suivi et épié, il recherche donc de l'aide auprès d'un cabinet de détectives.
Ce premier tome est une jolie entrée en matière pour qui ne connaît pas Dickens (ce qui est mon cas) ou bien au contraire un agréable prolongement en BD pour ceux qui aiment ses romans. Les dessins nous emportent dans cette ambiance grisonnante des bas-fonds de Londres, cet aspect victorien mystérieux. On découvre dans ce récit fort bien documenté la vie de Charles Dickens tout en suivant l'intrigue que les auteurs ont créée.
Un bel album.

Dickens & Dickens - Tome 01 : Destins croisés
Rodolphe, Griffo
Vent d'Ouest, 2017

9782800169538FS.gif

J'aime par-dessus la série Yoko Tsuno que je lis depuis maintenant fort longtemps. J'ai d'ailleurs ouvert ce blog après ma lecture du roman qui retrace la vie de son héroïne, L'écume de l'aube, parce que je voulais partager ce coup de cœur.
Aussi, comme je suis une fan de la première heure et que je n'ai jamais manqué une seule sortie, je me sens légitime pour donner mon avis sincère sur ce 28ème opus.
Depuis quelques tomes déjà, je dois reconnaître que la série déclinait. Si les dessins sont toujours aussi superbes, l'histoire perdait de son intérêt. 
Malheureusement, Le temple des immortels, dont j'espérais qu'il relèverait le niveau, s'inscrit dans cette triste continuité. Cela me fend le coeur de devoir le dire, mais Yoko Tsuno n'est plus, il ne reste que les dessins, l'intrigue n'a plus aucune épaisseur, le récit est mal construit, superficiel et vide. Une grande déception, hélas.

Yoko Tsuno - Tome 28 : Le temple des immortels
Roger Leloup
Dupuis, 2017

9782756062105FS.gif

Depuis le temps que tout le monde me dit du bien de cet album, je n'avais toujours pas eu l'occasion de m'y plonger. C'est à présent chose faite.
Tous les matins, Monsieur part à la pêche. Un jour, un incident survient et c'est la collision avec un mastodonte des mers, un bateau-usine. Madame l'attend sur le quai, mais son homme ne revient pas. Elle part donc à sa recherche. 
C'est un véritable tour de force que cet album sans texte qui parvient à nous raconter une histoire émouvante et en prime à nous faire passer des messages uniquement pas le biais de dessins. Le récit, banal en apparence, de cette journée de pêche qui tourne mal, est touchant et beau. Il y a l'amour de ce couple, l'hommage rendu à l'océan, le message écologique aussi, en filigrane. Les dessins sont étonnants et dégagent une force incroyable, ils véhiculent tout un panel d'émotions.
Superbe.

Un océan d'amour
Wilfrid Lupano, Grégory Panaccione
Delcourt, 2014

9782205147261FS.gif

Cela fait quelques temps que je voulais découvrir cette série qui m'intriguait lorsque l'on m'a offert le premier tome.
D'ordinaire, il faut savoir que je n'apprécie pas particulièrement l'anthropomorphisme dans les BD ou les romans, habituellement ce procédé a tendance à me mettre mal à l'aise. 
Or ici, cela ne m'a pas dérangée outre mesure. J'ai trouvé que l'illustrateur parvenait à donner à chacun de ses personnages une personnalité propre et que les choix qui étaient faits étaient judicieux ; les caractéristiques d'un animal correspondent à celles du personnage qu'il incarne.
Dans ce premier tome qui pose les bases de cette série policière, on fait connaissance avec le héros John Blacksad qui est un détective privé. L'histoire se déroule aux Etats-Unis dans les années 50 et les sublimes dessins retranscrivent à merveille l'ambiance de cette époque. Le côté graphique est assez remarquable, certaines images font penser à de véritables prises de vue au cinéma. On a une impression de mouvement, on ressent les émotions des personnages. C'est une expérience déroutante que cette lecture, mais Ô combien intéressante.
Conquise par cette entrée en matière.

Blacksad - Tome 01 : Quelque part entre les ombres
Juan Díaz Canales, Juanjo Guarnido
Dargaud, 2013

9782845742604FS.gif

Ancien professeur des écoles, Jack Koch a ouvert il y a  une dizaine d'années  Danger Ecole, un blog illustré sur lequel il postait  quasiment quotidiennement des dessins sur son métier. Sous un trait humoristique et tendre à la fois, il croquait les petits bonheurs de l'école, mais aussi ses aspects parfois négatifs. Réactions des enfants et des parents, comportement des collègues... tout était passé au peigne fin et chaque dessin venait illustrer un instantané de son quotidien. En 2014 il a démissionné de l'Education Nationale pour se consacrer à plein temps à l'illustration. Il possède maintenant une boutique en ligne sur laquelle il vend différents vêtements et objets portant ses dessins.
En parallèle, il a sorti au fil du temps quatre albums rassemblant ses différents dessins sur l'école. 
Celui-ci est une intégrale qui regroupe l'ensemble.
Pour ma part, je suis son blog depuis des années et j'aime énormément son regard sur le métier de prof, sa vision réaliste et un peu "hors système". 
Tout instit/professeur des écoles devrait avoir cet ouvrage dans sa bibliothèque, ces dessins font sourire et relativiser.

Danger école - L'intégrale
Jack Koch
Le Verger éditeur, 2017