Mot-clé - Gilles Legardinier

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 19 décembre 2018

J'ai encore menti (Gilles Legardinier)

51-MGDAIelL.jpgPrésentation de l'éditeur :

Laura se pose beaucoup de questions. Comment réussir sa vie? Est-il possible de manger tout ce que l’on aime sans prendre dix kilos? Comment trouver l’amour? Trop de doutes pour être heureuse, trop d’envies pour se contenter du banal… Jusqu’au jour où un accident va complètement effacer sa mémoire. La voilà à nouveau débutante face à la vie, obligée de tout redécouvrir : les bonbons, les soutiens-gorge, les garçons, l’électricité et les lois qui gouvernent l’Univers… Libérée des a priori, portée par un cœur affamé et un cerveau qui se cherche, Laura entame une aventure unique et hilarante. En ne sachant plus rien, elle a peut-être enfin une chance de devenir elle-même… 

Au début, je me suis demandée si je ne faisais pas fausse route avec ce roman, à la fois déconcertée par l'histoire et par la voix de Céline Espérin. 
Il est vrai que Gilles Legardinier aime la fantaisie, et que ses livres ont souvent un côté un peu déjanté, mais dans celui-ci, il repousse encore les limites pour nous proposer une histoire totalement loufoque. J'avoue que j'ai craint un instant que ce roman ne me plaise pas, mais comme j'ai une affection toute particulière pour la plume de l'auteur, j'ai insisté un peu et j'ai fort bien fait.
Pour apprécier ce livre, il faut laisser ses préjugés et ce que l'on connaît du monde réel au placard, accepter de se laisser porter par ce récit désopilant et décalé, et profiter de l'instant présent.
L'auteur s'est fait son petit délire avec J'ai encore menti !, c'était un pari risqué, mais il faut avouer que cela fonctionne.
La (re)découverte du monde par Laura génère de l'émotion et beaucoup d'empathie. A travers cette idée originale, l'auteur suscite chez le lecteur quelques réflexions que la légèreté du roman ne laissent pas soupçonner de prime abord.
Une belle lecture pour lâcher prise, rêver, rire, s'émouvoir, réfléchir. Une bulle de douceur.

Un dernier mot au sujet de la lecture audio, je le disais en préambule, la voix de Céline Espérin m'a perturbée au départ, et finalement au fil de l'écoute j'ai trouvé qu'elle avait le timbre parfait pour incarner Laura.

Texte intégral lu par Céline Espérin
Durée totale d'écoute : 11h30
Gallimard (Ecoutez lire), 2018

(existe en ebook)

Acheter J'ai encore menti sur Les Libraires.fr

jeudi 28 décembre 2017

Une fois dans ma vie (Gilles Legardinier)

9782367624624-001-T.jpegPrésentation de l'éditeur :

Trois femmes, trois âges, trois amies que les hasards de l’existence et les épreuves ont rapprochées dans un lieu comme aucun autre. Trois façons d’aimer. Aucune ne semble conduire au bonheur. Séparément, elles sont perdues. Ensemble, elles ont une chance. Accrochées à leurs espoirs face aux tempêtes que leur réserve le destin, avec l’énergie et l’imagination propres à celles qui veulent s’en sortir, elles vont tenter le tout pour le tout. Personne ne dit que ça ne fera pas de dégâts…

J'aime assez cette présentation car elle  en dit peu et laisse le lecteur dans le flou. C'est dans cet état d'esprit que j'ai abordé le dernier roman en date de Gilles Legardinier. Je ne savais pas à quoi m'attendre et j'ai découvert au fil du temps de quoi il ressortait. 

Sachez simplement que si vous avez aimé les autres romans-feel good de l'auteur, celui-ci devrait vous plaire. Il y est question de théâtre, d'amitié, d'amour, d'entraide, de solidarité. J'ai retrouvé par moments dans ce récit le côté déjanté de Complètement cramé !  Cet aspect décalé, avec des personnages qui osent tout et partent dans des délires incontrôlés, ces répliques jouissives, cette soif de vie. 
Un roman qui est peut-être légèrement en-dessous des précédents mais qui offre un bon moment de lecture, un petit cocon de douceur hors du temps. J'ai beaucoup aimé. (Mention spéciale pour le personnage de Victor que j'ai adoré !)

Texte intégral lu par Valérie Marchant
Durée totale d'écoute : 10h55
Audiolib, 2017

lundi 23 novembre 2015

Quelqu'un pour qui trembler (Gilles Legardinier)

5129dRcNzHL.jpgDernier né de mon auteur chouchou dont j'attendais la sortie avec une grande impatience !

Thomas, une fois son diplôme de médecine en poche, est allé parcourir le vaste monde pour soigner les oubliés. Puis il est resté dans un petit village de l'Inde où il vécu pendant plus d'une décennie. Il ne comptait pas revenir en France, mais le destin en a décidé autrement. Ainsi, il découvre par hasard que la femme qu'il a aimée autrefois et quittée pour aller à l'étranger a eu une fille, sa fille, Emma. D'un coup, les certitudes de Thomas vacillent et il fera le choix de rentrer en France pour faire connaissance avec Emma. 

Si ce roman n'a pas été pour moi un coup de cœur, c'est tout de même une excellente lecture et j'y ai retrouvé ce que j'aime dans la plume de Gilles Legardinier. Le lire, c'est passer du bon temps, rire, être ému, aimer la vie. Avec des histoires au bout du compte assez banales, il parvient à capter l'intérêt du lecteur, à le rapprocher des personnages, à l'inclure dans son histoire. Gilles Legardinier, c'est un magicien des mots. Il a une manière unique de raconter des histoires, et chaque fois je suis ferrée. Un brin loufoque, tendre et humain, ce livre m'a touchée à l'instar des précédents.

A lire sans modération.

Le docteur ouvrit le sac.
- Je vous ai apporté de quoi vous occuper.
Il sortit le petit château de conte de fées en plastique aux couleurs pastel.
- Il est pour vous, Jean-Michel. Je vous l'offre, avec tous ses personnages, sauf le prince qui a été mangé par le chien.
- Mais docteur...
- Ne discutez pas. Je suis trop vieux pour jouer alors que vous, amoureux, capable de faire l'imbécile avec l'électricité dans votre chambre en vous gavant de bonbons, vous avez l'âge idéal.

Fleuve Editions, 429 pages, 2015

mercredi 29 avril 2015

Ça peut pas rater (Gilles Legardinier)

Ça Peut Pas Rater

CoupDeCoeur2015.pngAvec ce roman, Gilles Legardinier est entré directement au panthéon de mes auteurs préférés. Je sais dorénavant qu'il aura du mal à me décevoir, que ses livres seront toujours une valeur sure en cas de déprime, un refuge douillet où aller puiser du réconfort. 
Alors oui, il use et abuse des clichés, des scènes absurdes, de l'humour potache, mais très franchement je lui pardonne tout car finalement c'est aussi cette surenchère qui fait partie intégrante de son style d'écriture et il faut l'accepter ou changer de livre. Pour ma part, le choix est fait, trois titres lus, trois romans-doudou et deux coups de coeur, avec une telle moyenne, comment bouder mon plaisir ?! Gilles Legardinier sera dorénavant mon anti-dépresseur officiel, j'ai décidé de me l'auto-prescrire de manière systématique à chacune de ses futures parutions.

Marie est l'héroïne de ce nouvel opus, trentenaire, récemment plaquée par celui qu'elle croyait être l'homme de sa vie. Marie ne croit plus en l'amour, elle a décidé de partir en croisade contre le genre masculin, en particulier son odieux de patron et tous ceux qui ont décidé de lui pourrir l'existence. Ça peut pas rater n'est pas une romance, c'est plutôt une comédie avec un véritable éloge de l'amitié et du genre humain en général. C'est un de ces " feel-good books " desquels on a du mal à s'extraire, qui vous donnent le sourire et et vous font faire le plein d'énergie positive. 
Comme dans Complètement cramé, j'ai beaucoup ri au cours de cette lecture, certaines scènes sont désopilantes et totalement jouissives. J'ai adoré le personnage de Marie ainsi que ceux de quelques personnages secondaires, notamment son amie un peu nymphomane sur les bords et ses collègues de travail. Il se dégage de ce bouquin une fraîcheur, une intense joie de vivre qui fait plaisir à voir et met du baume au coeur. Et puis il y a aussi ces réflexions, ces formules qui donnent à réfléchir, nombreuses même si je ne les ai pas notées, trop absorbée par ma lecture pour m'interrompre. 
Voilà, j'ai eu un coup de coeur pour ce dernier roman de l'auteur et j'attends impatiemment le suivant, je sais d'ores et déjà que ce sera un excellent moment de lecture. Me voilà ferrée au style Legardinier.

Fleuve éditions, 421 pages, 2014

LivreDoudou.jpg

mardi 10 février 2015

13 à table ! (Collectif)

9782266254052FS.gif

J'avais envie de vous parler de ce recueil de nouvelles car c'est une belle surprise. Soyons honnêtes, si j'ai acheté ce livre, c'est avant tout pour la cause (1 livre acheté = 3 repas distribués aux restaurants du coeur) et je n'en attendais pas grand chose. Puis je l'ai lu, et je dois dire, moi qui n'aime guère les nouvelles, que c'est un recueil de qualité et que j'ai vraiment apprécié la grande majorité des textes qui s'y trouvent.
La thématique commune est celle du repas et presque tous les auteurs se sont pliés à cette contrainte pour proposer des histoires qui se passent en grande partie à table. Bien entendu, chaque nouvelle envisage le thème sous un angle qui lui est propre, et le résultat est vraiment étonnant. Dans ce livre, il y a de l'humour, du suspense, du fantastique, des émotions... on passe d'une nouvelle à l'autre avec un plaisir toujours renouvelé et au final c'est un excellent moment de lecture. 


Les auteurs de ce recueil : Françoise Bourdin, Maxime Chattam, Alexandra Lapierre, Agnès Ledig, Gilles Legardinier, Pierre Lemaitre, Marc Levy, Guillaume Musso, Jean-Marie Périer, Tatiana de Rosnay, Eric-Emmanuel Schmitt, Frank Thilliez, Bernard Werber

Pocket, 273 pages, 2014

jeudi 30 octobre 2014

Complètement cramé ! (Gilles Legardinier)

9782356417800-T.jpg

CoupDeCoeur2014.pngDe Gilles Legardinier, je n'avais lu jusqu'alors que son roman Demain j'arrête ! qui m'avait beaucoup plu. En relisant ma chronique, je m'aperçois que je pourrais redire sensiblement la même chose de Complètement cramé !, si ce n'est que je l'ai aimé encore davantage. Cette lecture (écoute) a été un réel coup de coeur. D'abord, parce que ce livre m'a fait rire du début à la fin, j'ai régulièrement éclaté de rire à l'écoute de certaines répliques, et ça, quand on trouve pareil humour dans un texte, ça n'a pas de prix. Ensuite, parce que c'est un vrai roman-doudou, réconfortant et douillet, duquel on n'a absolument aucune envie de s'extraire. Ils ne sont finalement pas si nombreux que cela les romans dans lesquels on se sent vraiment bien, et celui-ci en est un.
Complètement cramé ! est l'histoire d'Andrew Blake, un homme d'âge mûr comme on dit, qui décide un beau jour de tout plaquer et de changer de vie. Las de l'existence depuis le décès de son épouse quelques années auparavant, Andrew quitte la direction de son entreprise anglaise pour se faire embaucher comme majordome en France, pays où il a rencontré sa femme. Le voilà donc dans le domaine de Beauvillier où il rejoint les rangs du personnel entre Odile la cuisinière, Philippe le régisseur et la jeune femme de ménage Manon. Tout ce petit monde sert Madame, veuve, recluse dans ses appartements. La cohabitation avec les uns et les autres ne sera pas aisée et Andrew est prêt de jeter l'éponge, mais malgré tout il persiste et finit par s'attacher à ceux qui l'entourent.
L'histoire n'est pas très crédible, certaines scènes relèvent de la farce, mais peu importe, j'ai adoré ce roman pour sa drôlerie, sa vision de la vie et des gens, ce cocon d'humanité dans lequel je me suis sentie tellement épanouie. Un vrai bonheur. Merci M. Legardinier. 
Un dernier mot concernant la lecture de Philippe Résimont. J'ai, au départ, été un peu perturbée car il est aussi le lecteur du Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et comme sa voix est très particulière, j'avais du mal à me concentrer sur le roman. Heureusement cette gêne a très vite disparu et je me suis ensuite délectée de cette lecture malicieuse et enjouée, totalement jouissive. Encore un excellent choix de lecteur, donc. 

La fiche du livre sur AUDIOLIB

Texte intégral lu par Philippe Résimont
Audiolib, 2014
Durée totale d'écoute : 9h37

LivreDoudou.jpg

dimanche 12 janvier 2014

Demain j'arrête ! (Gilles Legardinier)

51TBypqJ1uL._.jpg

J'étais vraiment réticente face à ce roman. Mais ça, c'était avant le billet de Miss Clarabel, qui, comme toujours, a su me convaincre de le lire. Résultat, j'ai passé un super moment dans un cocon douillet dont je n'avais plus envie de sortir. 

Julie vient de se faire larguer et a du mal à remonter la pente après cet échec amoureux. Côté professionnel ce n'est pas non plus la panacée avec son job à la banque qui ne lui plaît pas le moins du monde. Alors, elle décide de changer de vie, radicalement. Tout commence avec l'arrivée d'un nouveau voisin, Ricardo Patatras. Julie n'a à présent plus qu'une idée en tête : découvrir qui se cache derrière ce patronyme ridicule. 
Il n'y a pas de temps mort dans ce roman, les événements s'enchaînent, Julie expérimente, se trompe (parfois en beauté), et petit à petit, sa vie évolue vers ce à quoi elle aspire. Dans sa quête, elle pourra compter sur le club des célibataires fofolles et sur son ami d'enfance Xavier, bricoleur de génie.

Demain j'arrête ! est un roman qui ne paye pas de mine au prime abord, et puis au fil des pages, certains mots font mouche. Car si c'est une comédie, il n'y pas que de l'humour dans ces pages, il y a aussi beaucoup de tendresse pour le genre humain, des réflexions sur la vie, celle de tous les jours, les petits détails qui rendent cette histoire juste irrésistible. Le lecteur finit par se sentir appartenir au groupe de personnages et aimerait participer à leurs folles aventures. Drôle et déjanté mais jamais trop, ce roman emporte son lecteur dans un tourbillon de douce folie.

LivreDoudou.jpg

Pocket, 404 pages, 2013 pour la présente édition