Mot-clé - Florence Cochet

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 28 août 2020

La domination des sens (Florence Cochet)

005567472.jpgPrésentation de l'éditeur :

Dans un palace de Genève, la jeune Elsa travaille comme réceptionniste pour financer ses études. Adam Garamont, riche homme d’affaires zurichois, est l’un des fidèles clients de l’hôtel. Il est littéralement fasciné par la jeune femme, tellement différente de ses conquêtes habituelles.

Elsa l’obsède au point qu’il lui fait une étrange proposition. Pour se libérer de son obsession pour la jeune femme, il l'engage pour cinq week-ends au cours desquels elle devra se soumettre à tous ses désirs. Sens après sens, Adam va tenter de se désintoxiquer de sa dépendance.

Peu à peu, Elsa va se découvrir une attirance pour cet homme charismatique, si sûr de lui et séduisant. Un homme qui possède aussi sa part d’ombre et ses secrets…

 En la soumettant à ses désirs,  il espère guérir son obsession. Peut-être...

***

J'avais envie de lire une romance, et au hasard de mes recherches, je suis tombée sur ce titre de Florence Cochet, une auteure que j'ai découverte il y a deux ans dans un tout autre genre
Bien sûr, c'est une romance qui n'est pas exempte de clichés, on est bien d'accord, ce type de scénario n'arrive pas dans la vraie vie (mais il me semble que justement, on ne lit pas une romance pour coller à la réalité), néanmoins la balade fut très agréable. J'ai aimé la construction du récit autour des cinq sens, une touche d'originalité pour cette romance bien écrite. Décidément, l'auteure a plus d'une corde à son arc et passe aisément d'un style à l'autre, je suis admirative !
Le personnage d'Elsa est sympa, je l'ai trouvée attachante et j'ai aimé découvrir son histoire avec le mystérieux Adam.
Une jolie romance qui m'a fait passer un excellent moment.

City éditions, 320 pages, 2018

Acheter La domination des sens sur Les Libraires.fr

Existe aussi en ebook

mercredi 14 novembre 2018

Le secret des Morriganes (Florence Cochet)

81AcJhe-7lL.jpgAprès avoir découvert la plume de Florence Cochet dans La proie du dragon, j'ai poursuivi avec un autre de ses romans, dans un genre différent, mais toujours dans la veine fantastique.

Présentation de l'éditeur :

Jeune détective au sein de l’Agence de Recherche Paranormale, Loren a un véritable don... pour s’attirer des ennuis  ! Et la nouvelle affaire sur laquelle elle travaille ne va pas faire exception.
Sa mission  ?  Traquer un esprit harceleur dans un vieux château perdu dans les forêts du Gévaudan. A priori, rien de bien compliqué pour la jeune médium qui en a vu d’autres. Mais une fois sur place, Loren déchante.
Les murs du château renferment de terribles secrets et des forces obscures et vengeresses déferlent sur ses habitants. Même si elle l’ignore encore, Loren est la seule à pouvoir les combattre. Cette mission va lui révéler ses pouvoirs et sa destinée exceptionnelle en tant qu’ultime descendante d’une longue lignée de combattants du Mal...

J'ai passé un bon moment en compagnie de Loren, dans cette ambiance teintée d'un aspect médiéval et de mystère. Le personnage de Loren attire d'emblée la sympathie, elle est représentative de l'écriture de Florence Cochet, simple mais sincère. Le style est fluide, on embarque de suite dans l'histoire et on se sent proche de l'héroïne, comme en terrain familier. J'ai trouvé l'intrigue intéressante même si il m'a semblé que l'on restait trop à la surface de l'histoire, j'aurais aimé de plus amples développements. Cela dit, il s'agit d'un récit en un tome unique, ce qui est également appréciable par les temps qui courent où la mode est aux séries à rallonge.
Une lecture agréable.

Dream Land, 317 pages, 2018

Acheter Le secret des Morriganes  sur Les Libraires.fr

lundi 8 octobre 2018

Les altérés T1 ~ La proie du dragon (Florence Cochet)

005394623.jpgJ'ai beaucoup tardé à lire ce roman, et aussi à vous en parler, pourtant j'ai passé un super moment en sa compagnie.
Qui plus est, à une période où je n'avais guère la tête à lire et éprouvais des difficultés à me concentrer et à entrer dans une histoire.

Lors d'une apocalypse déclenchée par des intelligences artificielles, l'humanité a failli disparaître. Depuis cette période, les technologies sont strictement contrôlées afin d'éviter une nouvelle catastrophe. 
Dans ce monde, vit la jeune Lutessa, seule avec son père, dans un village tranquille. Alors qu'elle s'apprête à réaliser enfin son rêve, devenir ingénieure, son père s'arrange pour lui faire rater son concours d'entrée à l'Institut des Technologies. Lutessa est folle de rage et ne comprend ce qu'il se passe.
Bien que la quatrième de couverture soit plus généreuse, je ne vous en dis pas davantage pour vous laisser découvrir ce que réserve la suite de l'histoire.

Comme je le disais en préambule, j'ai vraiment apprécié ce premier tome qui m'a très agréablement surprise. Les personnages sont atypiques, l'intrigue originale et bien menée, l'action et le suspense présents. Bref, tous les éléments sont réunis pour démarrer en beauté ce récit étonnant et captivant. Vivement la suite !
Dream Land, 316 pages, 2018

Acheter La proie du dragon  sur Les Libraires.fr