Mot-clé - Diana Gabaldon

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 14 janvier 2019

Outlander #7.1 - L'écho des coeurs lointains, Partie 1 (Diana Gabaldon)

004202416.jpg*** SPOILERS SUR LE TOME PRÉCÉDENT *** 

Depuis le départ de leur fille, Roger et leurs petits-enfants, Claire et Jamie se retrouvent seuls, et le lecteur avec eux. Bien que l'on suive les deux familles à deux siècles de distance, c'est un peu triste de les voir séparées.

*** FIN DES SPOILERS ***

Présentation de l'éditeur :

Juillet 1776. Les treize colonies sécessionnistes ont signé leur déclaration d'indépendance, mais la guerre contre l'Empire britannique continue. Au lieu de s'engager dans l'armée de George Washington, Jamie Fraser décide de regagner l’Écosse afin de retrouver sa presse d'imprimerie. Pendant ce temps, William, fils adoptif de lord John Grey, débarque dans les colonies avec les armées envoyées par Sa Majesté pour écraser l'insurrection.

A l'aube de la guerre d'indépendance, Jamie veut regagner l'Ecosse pour récupérer sa presse d'imprimerie. Mais la route du retour est parsemée d'embûches... 
Dans ce tome, l'histoire nous est contée selon trois plans distincts : Claire et Jamie, Brianna et Roger et enfin William.
L'accent est mis sur le personnage de William, et je dois dire que cette partie m'a moins intéressée, j'ai un peu regretté l'absence des autres personnages, en particulier ceux de Claire et Jamie, bien moins présents.
Contrairement aux volumes précédents, celui-ci est plus court car, pour une raison obscure, l'éditeur français a choisi de publier le septième tome de la série en deux fois. Alors, certes, on a une lecture moins longue, mais du coup j'ai le sentiment que ça casse le rythme du récit et pour être honnête, il ne se passe pas grand chose dans cette première partie.
Pour autant, cela reste un bon tome intéressant à lire et toujours remarquablement écrit, mais moins intense que les précédents. Je parie que la seconde partie sera bien plus riche en événements.

Titre original : An echo ine the bone
Traduit de l'anglais par Philippe Safavi
J'ai lu, 798 pages, 2016 pour la présente édition, 2009 pour l'édition originale

Acheter Outlander #7.1- L'écho des cœurs lointains, Partie 1 sur Les Libraires.fr

lundi 10 décembre 2018

Outlander #6 - La neige et la cendre (Diana Gabaldon)

005484429.jpg*** SPOILERS SUR LE TOME PRÉCÉDENT *** 

Claire et Jamie sont toujours en Caroline du nord et vivent à présent aux côtés de leurs enfants et petits enfants. Le quotidien de cette fin du 18ème siècle est assez mouvementé, mais une véritable harmonie familiale voit le jour entre les MacKenzie et les Fraser. On assiste au fil des pages à la relation que Jamie tisse avec sa fille, puis avec Jeremiah, et cela est extrêmement touchant.

*** FIN DES SPOILERS ***

Dans ce tome, l'action bat son plein et les événements se succèdent, plus dramatiques les uns que les autres.
L'autrice nous montre, encore une fois, qu'elle n'épargne pas ses personnages et certaines scènes sont éprouvantes à lire.
La petite histoire et la grande évoluent de pair et connaissent des rebondissements inattendus jusqu'à la toute fin du tome.
Une suite prenante, remarquablement écrite comme les ouvrages précédents, à la narration parfaitement maîtrisée.
Ce sixième opus est à l'image de l'ensemble de la série, excellent et addictif.

Titre original : A breath of snow and ashes
Traduit de l'anglais par Philippe Safavi
J'ai lu, 1530 pages, 2015 pour la présente édition, 2005 pour l'édition originale

Acheter Outlander #6 - La neige et la cendre sur Les Libraires.fr

lundi 5 novembre 2018

Outlander #5 - La croix de feu (Diana Gabaldon)

005540535.jpgIl ne m'est pas évident d'écrire des billets construits et éclairés sur les différents tomes de cette série, car dernièrement, j'ai enchaîné la lecture de plusieurs d'entre eux et j'ai donc des difficultés à les séparer dans mon esprit. 
Cela étant, je tiens tout de même à continuer de vous en parler ici, car c'est une série remarquable qu'il serait fort regrettable de passer sous silence.

Dans ce cinquième pavé (n'ayons pas peur des mots !), Jamie et Claire poursuivent leur existence en Caroline du nord. Nous sommes en 1770 et la guerre d'Indépendance approche, les tensions sont déjà perceptibles.

Une fois de plus, la perspective de réécrire l'Histoire est envisagée, et notre célèbre couple va rencontrer des obstacles.
Sans compter qu'une nouvelle donnée entre désormais en ligne de compte, dont je ne peux rien dire, si ce n'est que cela bouleverse totalement le destin de Claire et Jamie.

Certes, le roman est extrêmement long, parfois on se surprend à penser que Diana Gabaldon est peut-être un peu trop bavarde, que certains passages auraient pu être réduits, voire passés sous silence. Mais finalement, tout ce qu'elle écrit est passionnant et tellement vivant, qu'on ne peut s'en lasser. Les moindres anecdotes sont narrées de telle manière qu'on en redemande !
Outlander, c'est vraiment le roman d'aventure avec un grand A, l'autrice a un don incroyable, un peu comme une conteuse, elle nous prend dans les mailles de son filet et on devient accro à cette merveilleuse série qui, pour le moment, ne mollit aucunement.
Un vrai bonheur de lecture.

Titre original : The fiery cross
Traduit de l'anglais par Philippe Safavi
J'ai lu, 1532 pages, 2013 pour la présente édition, 2001pour l'édition originale

Acheter Outlander #5 - La croix de feu sur Les Libraires.fr

samedi 7 avril 2018

Outlander #4 - Les tambours de l'automne (Diana Gabaldon)

9782290099612FS.gifCoupDeCoeur2016.pngSi j'ai attendu longtemps pour lire le troisième tome de cette saga, en revanche je n'ai guère tardé pour enchaîner avec le quatrième. Alors que j'avais passé beaucoup de temps sur le précédent tome, en faisant une lecture feuilleton avec de nombreuses pauses pour lire autre chose, j'ai lu celui-ci rapidement. Au début, je ne pensais pas que ce serait le cas, et puis je me suis faite happer par l'histoire et pendant plusieurs jours, je n'avais de cesse de la retrouver.
Bien que les tomes d'Outlander soient des pavés, l'auteur a toujours une imagination débordante et parvient à nous entraîner dans de nouvelles aventures aux côtés des protagonistes. En près de 1200 pages, je ne me suis pas ennuyée un instant, c'est dire !
L'histoire connaît encore de nouveaux rebondissements, dont certains imprévisibles. Une fois encore Diana Gabaldon ne ménage pas ses personnages et leur mène même la vie dure. 
J'ai adoré ce nouvel opus, j'ai aimé la façon dont les choses évoluent, le fait que l'intrigue ne soit pas uniquement centrée sur Claire et Jamie et que l'on découvre de nouveaux territoires à travers leurs yeux.
L'écriture (et la traduction, encore une fois Philippe Safavi a fait un travail inroyable) est vraiment superbe, le récit passionnant, la psychologie des personnages étudiée en profondeur. Après quatre tomes, on en apprend encore sur les héros de l'histoire, et je ne les en aime que davantage.
Si vous avez envie d'un roman qui mêle les genres entre aventure et historique (et un soupçon de fantastique) avec du rythme, des personnages forts et pas stéréotypés, des émotions, du dépaysement, ne cherchez plus, Outlander est fait pour vous ! Pour le moment, cette série m'enthousiasme un peu plus à chaque tome.
Géniale et incontournable.

Titre original : Drums of Automn
Traduit de l'anglais par Philippe Safavi
J'ai lu, 1144 pages, 2013 pour la présente édition, 1997 pour l'édition originale

Acheter Outlander #4 - Les tambours de l'automne sur Les Libraires.fr

samedi 6 janvier 2018

Outlander #3 - Le voyage (Diana Gabaldon)

9782290099605FS.gifJ'aurais attendu bien longtemps pour lire ce troisième tome, pourtant j'ai adoré les deux précédents. Je crois que ce qui m'a bloqué, c'est sa longueur. Je ne suis pas particulièrement friande des "pavés", j'aime changer fréquemment de lecture, et j'ai donc une préférence pour les romans pas trop longs (mais pas trop courts non plus !).
Cela dit, je sais faire des exceptions pour les livres vraiment bons, ce qui est clairement le cas de ce volume. Pour autant, j'ai mis de nombreuses semaines à le lire, car, pour la raison que je viens de citer, j'ai fait plusieurs pauses durant ma lecture pour en intercaler d'autres...
Malgré cette lecture-feuilleton entrecoupée par d'autres histoires, j'ai passé un superbe moment.

* * * ATTENTION, SPOILERS SUR LES PRÉCÉDENTS TOMES * * *

Le récit démarre une vingtaine d'années après la fin du Talisman, mais l'auteur procède à de nombreux allers et retours entre présent et passé, ce qui permet au lecteur de recoller les morceaux du puzzle et de découvrir ce qu'ont vécu Claire et Jamie durant ces deux décennies. De retour dans son monde, Claire a donné naissance à leur enfant puis l'a élevé aux côtés de Frank aux Etats-Unis tout en se formant pour devenir médecin. Jamie a survécu à la terrible bataille de Culloden et s'est retrouvé prisonnier.
Les années ont passé, mais Claire n'a jamais cessé de penser à son second mari. Leur fille Brianna étant à présent adulte, elle envisage de tenter de retourner dans le passé. Remonter le temps une nouvelle fois est risqué, mais Claire veut à tout prix retrouver Jamie.

* * * FIN DES SPOILERS * * *

Ce troisième opus est encore plus intense et riche que les précédents. Le titre du roman est bien trouvé, l'auteur fait voyager le lecteur dans le temps mais également dans l'espace avec des personnages qui deviennent de vrais globe-trotters. Les rebondissements sont nombreux, que ce soit au niveau de l'intrigue principale ou secondaire. Pour un roman de plus de mille pages, on ne s'ennuie pas un instant. Les chapitres s'enchaînent, le rythme est soutenu jusqu'à la fin. L'écriture est toujours aussi géniale, et l'excellente traduction rend cette lecture passionnante. La relation entre Jamie est Claire est belle et touchante, les deux personnages conservent tout leur charisme pour notre plus grand plaisir.
En résumé, une superbe suite pour une série fabuleuse à lire impérativement !
Promis, je me plonge bientôt dans la suite !!

Titre original : Voyager
Traduit de l'anglais par Philippe Safavi
J'ai lu, 1019 pages, 2013 pour la présente édition, 1994 pour l'édition originale

lundi 11 août 2014

Le cercle de pierre #2 ~ Le talisman (Diana Gabaldon)

Lecercledepierre_1.jpg

En janvier dernier, je découvrais la série du Cercle de pierre et par la même occasion mon premier roman-coup-de-coeur de l'année. Ce deuxième tome n'est pas un coup de coeur, je m'en expliquerai plus bas, mais franchement je n'en suis pas passée loin...
Dans Le talisman, nous retrouvons Claire au XXème siècle quelques temps avant de replonger une nouvelle fois dans l'Ecosse du XVIIIème aux côtés de Jamie (hyperventilation activée).
Nos deux protagonistes sont exilés à Paris où ils essaient de décourager les tentatives de Charles-Edouard Stuart, le prétendant au trône d'Ecosse et d'Angleterre, d'accéder au trône, ce qui, Claire le sait, marquerait à coup sûr le début d'une répression sanglante dans les Highlands.
Ce tome, plus encore que le précédent, repose sur l'uchronie, thème que j'affectionne tout particulièrement.
Pour autant, et c'est la raison pour laquelle Le talisman n'a pas été tout-à-fait un coup de coeur, j'ai trouvé toute la partie se déroulant à Paris trop longue et un (tout petit) peu ennuyeuse. J'ai d'ailleurs traîné cette lecture bien longtemps avant de la reprendre enfin et d'engloutir la suite, à savoir le retour en Ecosse. 
L'écriture de Diana Gabaldon est superbe, j'ai adoré une fois encore découvrir l'histoire (et l'Histoire) à travers les yeux de Claire. Son regard sur les hommes et l'époque est fascinant, son analyse toujours d'une vive intelligence. Il y a toujours autant de suspense, d'émotion, d'humour aussi, bref c'est prenant et totalement addictif. J'en profite au passage pour saluer le formidable travail de traduction de Philippe Safavi. 
Jamie et Claire m'ont encore fait voyager et vibrer avec eux, je suis passée par toute une palette d'émotions et je brûle à présent de lire la suite.
Une suite excellente à la hauteur de cette série magnifique, à ne manquer sous aucun prétexte, vraiment.

fictional_char.jpg

Highlanderbis2.jpg

Lecture commune avec Mara, mais comme à mon habitude, je termine ma lecture bien après elle !

Titre original : Dragonfly in amber
Traduit de l'anglais par Philippe Safavi
Presses de la cité, 814 sur les 1497 de ce volume, 2012 pour la présente édition française, 1992 pour l'édition originale

mardi 14 janvier 2014

Le cercle de pierre #1 ~ Le chardon et le tartan (Diana Gabaldon)

Lecercledepierre_1.jpg

CoupDeCoeur2014.pngCe n'est pas faute d'en avoir entendu parler par les unes et les autres, on m'a vanté les mérites de cette saga plus d'une fois et je projetais de la découvrir depuis fort longtemps. Je connaissais Jamie avant même de l'avoir rencontré, sa réputation le précédait... 
C'est à Mara que je dois de m'être enfin plongée dans la série du Cercle de pierre. D'abord, pour m'avoir offert les deux premiers tomes (il s'agit d'une nouvelle édition qui regroupe en un volume deux tomes de l'édition brochée, à savoir Le chardon et le tartan et Le talisman), ensuite, pour m'avoir incitée à m'atteler à cette lecture. Sois-en ici remerciée mille fois !

J'ai été (agréablement) surprise en lisant ce premier tome, car si je connaissais le début de l'histoire et ses deux héros, je ne me doutais pas que c'était un roman d'aventure. A part les deux premiers chapitres que j'ai trouvés un peu ennuyeux mais qui sont un passage obligé pour entrer dans l'histoire, il n'y a pas un seul temps mort dans Le chardon et le tartan. Une fois le récit commencé, difficile de s'en extraire tant c'est prenant ! En réalité, il est difficile de définir ce roman par son genre, car c'est à la fois un roman historique, un roman d'aventure et un roman d'amour, avec en prime un soupçon de fantastique. 

L'histoire démarre en 1945 à Inverness où Claire et Franck Randall  sont venus passer une seconde lune de miel.   Pourtant mariés depuis sept années, ils ne se sont guère vus durant la guerre, lui travaillant pour le gouvernement et elle comme infirmière sur le terrain. Au cours d'une promenade sur la lande, Claire est attirée par un bourdonnement qui émane de pierres formant un dolmen et se retrouve projetée dans le passé, deux cents ans plus tôt. A cette époque, l'Ecosse traverse une période troublée et les Highlanders fomentent un nouveau soulèvement contre l'occupant anglais. Claire se retrouve plongée au cœur de l'Histoire, dans un monde bien éloigné de celui qu'elle a quitté. Sa rencontre avec Jamie Fraser va changer sa destinée.

Que dire qui n'a déjà été dit à propos de ce superbe roman ? Il me semble que tous les éléments qui me font aimer un livre sont réunis dans celui-ci. De l'aventure, je l'ai déjà dit, des personnages magnifiques, un fond historique passionnant, de l'humour, de l'émotion... Dépaysement assuré en ouvrant ce premier tome qui nous plonge avec Claire dans cette Ecosse du 18ème siècle. C'est tellement bien raconté qu'on s'y croirait : les moeurs et traditions de l'époque, le conflit entre les highlanders et les anglais, les paysages... tout est admirablement rendu et j'ai eu l'impression en lisant ce roman d'avoir moi aussi fait un voyage dans le temps. L'histoire est menée tambour battant, les rebondissements sont nombreux et il est difficile d'interrompre sa lecture. J'ai énormément aimé l'écriture, en particulier la narration à la première personne par Claire qui rend le récit encore plus captivant. On ne peut s'empêcher de s'identifier à cette héroïne Ô combien charmante et terriblement humaine, qui n'inspire qu'empathie et bienveillance. Quant à Jamie, comment dire...? C'est le héros dans toute sa splendeur, paré de (presque) toutes les qualités, possédant un charisme incroyable auquel je n'ai bien sûr pas su résister. Maintenant que j'ai lu ce premier tome, je ne jure plus que par le tartan et je veux passer des vacances en Ecosse, c'est grave docteur ?!

Un début de série étourdissant et génialissime, mon premier coup de coeur 2014. Je me plonge dans la suite très bientôt.

Lecture commune avec Mara

fictional_char.jpg

Highlanderbis2.jpg

Titre original : Outlander
Traduit de l'anglais par Philippe Safavi
Presses de la cité, 680 sur les 1497 de ce volume, 2012 pour la présente édition française, 1991 pour l'édition originale