004142837.jpgAgatha Raisin s'est finalement acclimatée à la vie campagnarde et savoure sa nouvelle existence à Carsely dans son cottage en compagnie de ses deux chats. L'arrivée d'un nouveau vétérinaire séduisant dans le village va de surcroît pimenter son quotidien, jusqu'au jour où celui-ci décède dans de bien mystérieuses circonstances.

Si j'ai un peu moins aimé ce deuxième opus des enquêtes d'Agatha Raisin, c'est, je pense, en grande partie parce que j'ai trop étalé sa lecture dans le temps. C'est typiquement le genre de roman "facile" qu'il faut lire d'une traite ou presque, sous peine de se lasser et/ou de décrocher.
Ceci étant, j'ai quand-même passé un bon moment et bien ri de certaines frasques de notre chère héroïne.
Une lecture feel-good, pas prise de tête, qui fait son job.
Et bien entendu, je lirai la suite !

Titre original : The vicious vet
Traduit de l'anglais par  Esther Ménévis
Albin Michel, 270 pages, 1993 pour l'édition originale et 2016 pour l'édition française

Acheter Agatha Raisin enquête : Remède de cheval sur Les Libraires.fr