006153489.jpgJ'appréhendais légèrement cette lecture, à la fois convaincue d'aimer ce roman, et inquiète à l'idée de ne pas y adhérer... Et en effet, ce fut une expérience de lecture pour le moins étrange, comme on en a rarement. Je ne parlerais pas ici de coup de cœur, d'ailleurs je ne relirai sans doute pas ce livre, mais pour autant, il figurera parmi les titres qui me marqueront durablement, je pense. Mers mortes est un roman fantastique écologiquement engagé qui puise toute sa force dans l'originalité de son histoire. 

Le récit démarre dans un monde post apocalyptique, la Terre a été littéralement vidée de son eau, les mers et océans sont à sec, et les espèces qui y vivaient ont disparu. Quelques rescapés de l'espèce humaine ont survécu à la catastrophe, et ils vivotent en attendant la fin du monde. 
Régulièrement, des marées fantômes surgissent et viennent mettre en péril ces vies. Seules certaines personnes qui possèdent le don d'exorciste peuvent protéger l'humanité de ce fléau. 
Oural est l'un d'eux, et c'est son destin que l'on va suivre.

Petit aparté concernant l'écriture proprement dite, le style d'Aurélie Wallenstein (du moins dans ce roman, n'ayant rien lu d'autre d'elle, je ne peux juger que pour Mers mortes) est fluide et simple, la lecture est donc aisée.
L'univers qu'a créé l'autrice est d'une originalité folle, je le disais en préambule, mais vraiment, je n'ai pas souvenir d'avoir lu un autre roman de ce genre. Et ce que j'ai particulièrement apprécié, c'est que cette originalité ne s'entoure pas de phrasés inutiles, de complications superflues au niveau de l'intrigue. Finalement, c'est un scénario simple mais maîtrisé. Le récit sonne juste, y compris jusqu'à la toute dernière page. Aurélie Wallenstein propose un livre unique, bien pensé, touchant, bouleversant même, et elle le fait sans prétention aucune.
Certains passages concernant la détresse animale vous retournent l'estomac et l'ensemble du livre amène à réfléchir, plongeant le lecteur dans une situation pour le moins anxiogène.   
Mers mortes m'a bluffée et me hantera longtemps. Premier contact avec la plume d'Aurélie Wellenstein, mais certainement pas le dernier...

ScriNeo, 363 pages, 2019

Acheter Mers mortes sur Les Libraires.fr