9782352876342FS.gifPremier tome d'une saga familiale qui s'étend sur plusieurs générations et trois gros volumes, Le pays du nuage blanc nous invite à voyager en Nouvelle-Zélande au XIXème siècle.
L'histoire démarre à Londres en 1852 alors qu'Hélène, jeune préceptrice, décide de changer radicalement de vie en répondant à une annonce d'un genre particulier :

Eglise anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse bénéficiant tous d'une réputation irréprochable.

Lassée de sa situation, qui, semble-t-il, ne devrait guère évoluer, Hélène veut tenter sa chance à l'autre bout de la planète. A bord du paquebot, elle va rencontrer Gwyneira, jeune Lady issue d'une bonne famille, elle aussi promise à un inconnu.

Ce premier pan de la célèbre saga néo-zélandaise se déroule sur vingt-cinq années et quelques sept cents pages, de quoi s'imprégner largement des personnages et des lieux.
Il y a un vrai souffle romanesque dans ce récit captivant. A travers les deux héroïnes, on découvre la destinée extraordinaire de deux familles. Les événements plus ou moins tragiques se succèdent, les années passent et les personnages évoluent, vieillissent et laissent progressivement la place à d'autres. Hélène et Gwyneira restent toutefois au premier plan dans ce tome dont elles sont le fil conducteur.

Entre le dépaysement apporté par la découverte d'une contrée lointaine il y  a deux siècles et le charisme de ces deux femmes au destin incroyable, le lecteur embarque pour une aventure fascinante. Effet d'addiction garanti. 

Titre original : Im Land der weissen Wolke
Traduit de l'allemand par Jean-Marie Argelès
Archipoche, 754 pages pages, 2007 pour l'édition originale et 2013 pour la traduction française