Capri Books c'est déjà fini, mais c'était drôlement chouette encore cette année... Évidemment, en bonne bretonne obstinée, je suis venue jouer pour cette seconde édition en sandales comme l'année dernière, et comme le temps est capricieux, il a eu le bon goût de nous proposer le même menu (comprenez PLUIE) que l'an passé. Ce détail mis à part (l'année prochaine je viendrai avec une combinaison étanche, ce sera plus sûr...), la journée fut excellente. Nos organisatrices doivent aimer le morbide car l'une des quatre étapes se déroulait de nouveau dans un cimetière (Montmartre) où il était question de cadavres fantômes et de nez et d'orteil perdus post-mortem. Je vous jure, je n'invente rien, cela faisait partie des énigmes !

Cette fois-ci je n'étais pas dans le groupe des vainqueurs, mais la bonne humeur de mes coéquipières a largement compensé la petite déception finale... enfin déception, j'exagère un tantinet pour la forme...!

Des fous-rires (spéciale dédicace à Doriane qui cherchait un sosie de Yoko Ogawa...), un panini bien chaud sous la pluie, une organisatrice arc-en-ciel, des mots d'amour, un photomaton impossible (avez-vous déjà essayé de faire entrer 7 personnes dans une cabine de photomaton ? A tenter, c'est un jeu édifiant !), un anagramme irrésolu , aucune enveloppe de secours ouverte (de ça, on peut être fières !) des lectrices enthousiastes, un dîner animé, des vainqueurs qui ont le triomphe modeste (n'est-ce pas cher Yohan ?! ;-) ), des livres échangés, des pseudos qui deviennent visages....

Au plaisir de ces instants uniques celui d'avoir été accompagnée cette année par mon amie Ramanna et retrouvé Meria dont j'avais à peine fait connaissance l'an dernier.

Une mention spéciale à mes coéquipières (Ramanna, Meria, Doriane, Hydromielle, Rachida et Fersenette) pour leur bonne humeur, leurs idées et leur enthousiasme. Je faisais partie de l'équipe Ranger & Morelli, il me reste maintenant à découvrir ces héros sur le papier.

Lire c'est extra, partager sa passion c'est encore mieux ! Je reviendrai en 2010, foi de lectrice !